Je suis effeminé, un traintement pourrait-il m’aider ?


Bonjour Anas!

J'aimerais d'abord te remercier d'avoir envoyé ta question à AlterHéros. Tu sembles traverser une période difficile et tu es à la recherche de différents moyens, voir même de traitements pour aller mieux.

Selon toi, le côté efféminé de ta personnalité t'amènerait beaucoup d'ennuis avec tes proches et tes amis. Malgré quelques expériences sexuelles avec des gars lorsque tu étais jeunes, dans ta «future vie» tu souhaites être un homme pleinement hétérosexuel et beaucoup moins efféminé.

Il faut que tu saches Anas, qu'une orientation sexuelle ne se choisit et ne se modifie pas! C'est important que tu te sentes à l'aise et que tu ne sois pas dégoûté par les relations passées que tu as eu… De toute façon, tu ne peux plus les changer, alors pourquoi ne pas tout simplement les accepter. Par ailleurs, pour information, l'homosexualité ne rime pas avec la féminité! Beaucoup d'hétérosexuel ont développé leur côté féminin. Et vice-versa.

N’oublie pas également qu’être “efféminé” n’est pas une chose négative, et que la définition de féminin et masculin change avec le temps. Ainsi, dans le passé, les hommes se maquillaient autant que les femmes ! Mais, la religion, la société, etc, ont décidé que tel comportement ou telle attitude était “masculine” et telle attitude “féminine”. Aujourd’hui, plusieurs personnes tentent de sortir de cette définition stricte, et militent pour que tous se sentent acceptés, peu importe leurs comportements et leurs attitudes !

Qu'aimerais-tu changer exactement de cette personnalité? En saisissant chaque facette que tu n'aimes pas ou qui te rend mal à l'aise en public, un peu comme on ferait pour travailler une mauvaise habitude, tu pourras choisir des moyens pour les transformer par un autre comportement ou une autre attitude. C’est une des solutions possibles. Ces pistes de réflexion t'aideront davantage à atteindre les objectifs de ta nouvelle vie, car je ne crois pas qu'un endocrinologue pourra t'aider.

En effet, les endocrinologues travaillent à diagnostiquer ainsi qu'à traiter des maladies provenant des glandes endocrines ou des troubles du métabolisme (lipides, glucides, etc.). Les endocrinologues pédiatriques peuvent aussi, s'il y a lieu, évaluer les anomalies de la croissance et du développement pubertaire. Il est donc vrai qu'ils peuvent prescrire un traitement hormonal, cependant ces traitements ont normalement pour but d'améliorer la qualité de vie de gens atteints de maladie. À moins qu'après évaluation ton problème soit d'origine biologique, ils ne pourront rien faire pour toi.

Donc, si tu veux «affronter les filles sans complexes» je te conseille plutôt de mettre tous tes efforts sur l'amélioration de ce que tu qualifies de complexe. Les femmes ne sont pas si critiques! Je crois que tu devrais aussi miser sur la confiance en toi. Engager la discussion avec une femme et apprendre à la connaître sont de bons points de départ avant de te lancer à leur conquête!

J'espère t'avoir aidé à y voir plus clair et je te souhaite une bonne dose de courage pour commencer ta nouvelle vie! N'hésite pas à écrire de nouveau à Alter Héros si tu as d'autres questions.

Sandra,


About Sandra

Sandra est présentement finissante au premier cycle en sexologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et débutera sous peu la maîtrise en sexologie profil clinique. Elle travaille en tant qu'éducatrice auprès de jeunes enfants et adolescents au Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire où elle approfondie chaque jour diverses problématiques. Sandra actualise régulièrement ses connaissances en participant à une multitude de formations. Elle a entre autres participé au programme de formation en prévention des ITSS chez les jeunes en difficulté ; à une formation sur la prévention de l’exploitation sexuelle chez les adolescentes ; aux formations «Pour une nouvelle vision de l’homosexualité», «L‘éducation à la sexualité en milieu scolaire» et celle concernant «L'approche sexocorporelle intégrée». En ce qui concerne son expérience passée, elle a travaillé en tant qu'intervenante au service régional de crise, intervenante pour une ligne d'écoute téléphonique et intervenante à l'activité «Un esprit sain dans un corps sain» organisée par l’Université McGill. «En tant que sexologue en formation, je considère qu'une de mes fonctions est d'être une agente d'information et d'éducation et mon implication au sein de l'organisme AlterHéros me permet d'avoir l'opportunité d'intervenir avec différentes personnes et de traiter différents sujets, ce qui me comble amplement!

Leave a comment