Je suis amoureux de mon meilleur ami et je voudrais savoir s’il m’aime aussi


Salut Sébastien.

Je te remercie de t’être confié à nous.

Dans ton message, tu nous révèles que tu es amoureux de ton meilleur ami et tu voudrais savoir si celui-ci t’aime également.

La première chose que tu dois te demander est si ton ami est gay. Si c’est le cas, il y a des chances pour qu’il ne soit pas insensible à ton amour. Cependant, il n’existe pas de méthodes infaillibles pour connaître les sentiments de quelqu’un, à moins, bien sûr, de lui en parler. Est-ce que tu te sens suffisamment à l’aise pour aborder cette question avec ton ami? Choisi alors un moment où vous êtes seuls et, surtout, évite les contextes qui génèrent du stresse ou qui vous laisseraient trop peu de temps pour discuter. Aborde franchement le sujet, sans chercher à te justifier. L’amour est un sentiment naturel – c’est d’ailleurs le plus beau qui soit – et rien ne devrait nous culpabiliser lorsqu’il en est question. En revanche, si tu n’es pas à l’aise avec l’idée d’exprimer verbalement tes sentiments, tu peux lui écrire une lettre ou un courriel, bien qu’il soit toujours préférable d’en parler en personne, car le langage non-verbal (les expressions faciales, les gestes et même les silences) a une importance qu’on ne doit pas négliger.

Par contre, il faudrait que tu te prépares à l’éventualité d’un refus de la part de ton ami. Je sais que ce n’est jamais facile ni agréable, mais il arrive que les sentiments qu’on éprouve à l’égard de quelqu’un ne soient pas réciproques. Advenant une telle situation, est-ce que tu connais une personne sûre, un parent ou un ami, à qui tu pourras exprimer ta peine et ta déception? Dans les moments tristes, il est important de ne pas tout garder pour soi. Parler de son chagrin, c’est souvent la meilleure façon de s’en débarrasser. Peut-être que les gens de ton entourage ignorent que tu es gay et tu ne te sens peut-être pas à l’aise pour aborder un tel sujet avec eux. Alors, tu peux nous réécrire sans hésiter ou, si tu préfères parler de vive voix avec quelqu’un d’ouvert et de chaleureux, je t’incite à téléphoner à Gai Écoute (tél : 514-866-0103). Il s’agit d’une ligne d’écoute et d’aide pour la communauté gay.

Par ailleurs, il est possible que ton ami ne soit pas une personne homosexuelle… À ce moment-là, tu dois savoir qu’il ne pourra pas éprouver, à ton égard, les sentiments que tu as pour lui. Il se pourrait même, si tu lui ouvres ton coeur, qu’il réagisse mal et décide de mettre un terme à votre amitié. Tu dois être bien conscient de cette éventualité avant de décider si, oui ou non, tu lui dévoileras ton amour.

Tu as 17 ans, Sébastien. Tu es à un âge où l’on a envie de vivre des expériences et d’être en couple. Peut-être t’est-il déjà arrivé d’être en amour avec un ami hétérosexuel – genre de situation toujours pénible, essentiellement parce que nos sentiments ne peuvent pas être réciproques. Pour échapper à ce cercle vicieux, il serait sans doute bon que tu tisses des liens avec des jeunes gays. Non seulement puiseras-tu dans ces relations une sérénité et un sentiment de fierté par rapport à la personne que tu es, mais, en plus, tu pourras éventuellement rencontrer quelqu’un que tu trouveras de ton goût et qui, de son côté, seras en mesure de t’aimer. Comment faire pour enfin rencontrer cette âme-soeur? À mon avis, tu devrais fréquenter « Jeunesse Lambada » (www.jeunesselambda.org). Est-ce que tu connais? Il s’agit d’un groupe de jeunes allosexuels de moins de 25 ans qui se rencontrent plusieurs fois par mois, à Montréal, pour discuter de sujets qui vous concernent et pour partager des moments de loisir. Par exemple, le 10 juillet, un BBQ est organisé dans le cadre du party « Nuit blanche ». Il ne te coûte rien d’aller y faire un tour…

J’espère que j’ai bien répondu à ta question. Si jamais tu en éprouves le besoin, n’hésite surtout pas à nous réécrire : nous serons toujours là pour t’accompagner, quoi que tu vives. En espérant que tu trouveras l’amour, je te souhaite, Sébastien – et du fond du coeur – de mordre pleinement dans la vie et prie pour que tu grandisses toujours dans la joie.

Amitiés,

Benoît

Leave a comment