Je suis amoureuse d’une de mes enseignantes !


Bonjour,
J’ai un problème, je suis complètement obsédée par une de mes profs.
En fait, je l’ai rencontré l’année dernière aux portes ouvertes de ma fac, et j’avais déjà “flashé” sur elle bien que j’étais en couple. Et je l’ai eu juste à quelques cours au premier semestre, et même si j’étais encore en couple elle commençait à m’obséder.. Au second semestre (je n’étais plus en couple), je l’avais juste 1h30 par semaine, mais c’était le cours que j’attendais le plus de la semaine. A chaque fois je participais, je ne faisais que de la regarder tout le temps, de lui sourire. Quelques fois je la croise hors de cours, et mon coeur se met à battre. Aujourd’hui elle a surveillé mon partiel, je passais mon temps à l’admirer. Je ne sais pas ce que j’ai, ce n’est pas vraiment un fantasme, c’est plus une obsession. Je ne sais vraiment plus quoi faire..

Bonjour Flore,

Merci de faire confiance à AlterHéros pour te venir en aide.

Dans ton message, tu m’expliques avoir développé ce que tu nommes une obsession pour une de tes professeures. C’est lors de ton premier semestre que cette obsession semble avoir commencé, malgré le fait que tu étais en couple à ce moment, et c’est lors de ton deuxième semestre qu’elle semble s’être développée. Tu termines ton message en précisant que tu ne sais plus quoi faire. Regardons cette situation ensemble.

Tout d’abord, les humains ne sont pas des êtres asexués et il arrive qu’ils ressentent de l’attirance ou du désir sexuel pour d’autres personnes, que ce soit associé à un sentiment amoureux ou non. L’issue de la situation dépend de la manière dont chaque individu la gère. Selon Sheree Conrad et Michael Milburn, qui ont écrit Intelligence sexuelle, les individus qui étaient aptes à mesurer les conséquences de leurs gestes dans une relation interpersonnelle, autant pour eux-mêmes que pour l’autre personne, étaient les individus les plus intelligents sexuellement. Selon eux, il est également normal qu’un individu en couple ressente une attirance pour une autre personne que son partenaire amoureux. La même règle s’applique ici : les gens les plus intelligents sexuellement mesurent les conséquences de leurs gestes pour eux-mêmes, pour leur partenaire ainsi que pour la personne qui capte leur intérêt. Aujourd’hui, tu précises ne plus être en couple. Cependant, tu peux regarder les impacts qu’aurait le fait que tu lui avoues tes sentiments sur d’autres sphères de ta vie. Par exemple, est-ce légal en France qu’une professeure fréquente une étudiante à l’extérieur du cadre professionnel? À certains endroits cela est considéré comme un abus de pouvoir.

Ton message m’indique que les principaux impacts de tes pensées orientées vers elle se situent au niveau de ton rendement scolaire et, lorsque tu es en couple, sur ce dernier. Afin de voir si cette attirance influence ton rendement scolaire, je soulève quelques questions avec toi. Lors du deuxième semestre, avais-tu la capacité de te concentrée sur la matière tout en la regardant et lui souriant? Crois-tu que de l’admirer tout au long de ton partiel nuise à ta productivité? Je ne sais pas si tu as la possibilité de choisir les professeurs qui enseignent tes cours, mais si c’est le cas, crois-tu que c’est le meilleur choix de la choisir? Dans ton message, tu n’indiques pas avec qui tu étais en couple. T’est-il arrivé de ressentir une certaine attirance sexuelle pour une autre femme où était-ce la première fois? Si c’est déjà arrivé, comment arrivais-tu à gérer cette situation pour que ça ne devienne pas envahissant comme cette obsession semble être devenue?

Par la suite, tu peux aussi te demander ce que tu peux faire devant cette situation. Cette professeure t’enseignait quelques cours lors du premier semestre et elle t’enseignait 1h30 par semaine lors du deuxième semestre… Bien qu’elle ait surveillé ton partiel l’autre jour, crois-tu qu’elle sera à nouveau ta professeure dans les semestres à venir? Si elle t’enseigne à nouveau crois-tu que tu devrais aborder cette attirance avec elle? En as-tu parlé à des amis ou des gens en qui tu as confiance afin de t’aider à prendre un choix éclairé?

Bref, en répondant à ces questions je te souhaite de comprendre davantage les sentiments que tu as pour cette professeure et les impacts que cette attirance a sur tes études ainsi que sur ta vie. Le but est que tu poses un choix qui est réfléchi et qui s’avère le mieux pour toi et pour cette professeure!

Je te souhaite bonne chance Flore!

Sandra


About Sandra

Sandra est présentement finissante au premier cycle en sexologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et débutera sous peu la maîtrise en sexologie profil clinique. Elle travaille en tant qu'éducatrice auprès de jeunes enfants et adolescents au Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire où elle approfondie chaque jour diverses problématiques. Sandra actualise régulièrement ses connaissances en participant à une multitude de formations. Elle a entre autres participé au programme de formation en prévention des ITSS chez les jeunes en difficulté ; à une formation sur la prévention de l’exploitation sexuelle chez les adolescentes ; aux formations «Pour une nouvelle vision de l’homosexualité», «L‘éducation à la sexualité en milieu scolaire» et celle concernant «L'approche sexocorporelle intégrée». En ce qui concerne son expérience passée, elle a travaillé en tant qu'intervenante au service régional de crise, intervenante pour une ligne d'écoute téléphonique et intervenante à l'activité «Un esprit sain dans un corps sain» organisée par l’Université McGill. «En tant que sexologue en formation, je considère qu'une de mes fonctions est d'être une agente d'information et d'éducation et mon implication au sein de l'organisme AlterHéros me permet d'avoir l'opportunité d'intervenir avec différentes personnes et de traiter différents sujets, ce qui me comble amplement!

Leave a comment