Je ressens l’envie honteuse de m’habiller en homme, mais cela déplait à mon mari…


Je suis mariée et mère de deux enfants mais je me rends compte que j aime resembler a un homme. J’ai coupé très court mes cheveux ce que je ne m était jamais autorisé à cause de la réaction de mon mari. Et effectivement il a fait “la gueule” et ça fait mal. Je me rends compte que cette part masculine est la depuis longtemps adolescente je n’étais pas féminine et j aimait des que je trouvais un prétexte ( travail en attelier) mettre là vieille chemise de mon frère. J adorait aussi ma polaire large a capuche. Plus tard j’ai rencontré mon mari j’ai mis des robes parfois même du maquillage. Mais aujourd’hui je ressens l’envie honteuse de m habiller en homme. Je ne sais pas comment gérer ça.
A.

Bonjour,

 

Merci pour ton message. La première et principale chose que j’aimerais pouvoir te répondre est qu’il n’y a absolument aucune honte à porter des vêtements masculins et à avoir les cheveux très courts! C’est totalement légitime, c’est un style super flatteur et c’est surtout un choix que tu as le droit de faire pour toi-même indépendamment de ce qu’en pense ton mari. Mais je sais aussi que la réalité est parfois plus complexe et difficile que cela. Je peux aussi comprendre le désir de vouloir plaire à la personne avec qui l’on partage sa vie et son quotidien, surtout après avoir fondé une famille ensemble. Une réaction négative accompagnée d’un rejet de sa part a dû être très douloureux. Alors, comment trouver un équilibre sain entre ton propre bien-être et ses préférences?

 

Je commencerais premièrement par conseiller la route de la communication honnête, bienveillante et directe. Il serait possible d’essayer d’avoir une conversation ensemble, de nommer les émotions que tu as ressenti suite à sa réaction, ton besoin profond de modifier ton apparence et cette part de masculinité qui a toujours été en toi. Tu pourrais parler des changements que tu aimerais effectuer à court et/ou plus long terme. C’est possible d’écouter ce qui aurait pu motiver son évitement à prime abord, mais n’oublie pas que c’est toi qui a été blessée et qui mérite de recevoir des réparations ici.

 

Si cette conversation te semble encore trop imposante, ou que tu tentes de l’avoir et qu’elle ne se passe pas exactement comme prévu, cela ne veut pas dire que tu dois perdre espoir. Il est toujours possible de tenter ta chance à nouveau à l’avenir dans un contexte différent. Tu n’aurais pas nécessairement non plus à abandonner tes désirs. Tu pourrais amorcer des changements graduellement, petit à petit, afin qu’ils passent mieux. Une robe et une chemise par exemple, une nouvelle paire de souliers ou une casquette et du maquillage, arrêter de te raser pendant la saison hivernale, il y a différentes possibilités pas trop radicales selon tes objectifs. 

 

Une autre option pourrait aussi être d’adopter un style masculin en dehors de la présence de ton mari, au travail ou avec tes ami·e·s par exemple. Il pourrait être plus facile d’explorer les sensations que tu ressens dans ce nouveau style et de gagner en confiance afin de pouvoir te présenter comme tu le souhaites de plus en plus souvent. Encore une fois, le plus important est de t’écouter et de suivre ton rythme et ton niveau de confort.

 

Si malgré tous ces efforts et ces compromis tu n’aperçois pas d’amélioration du côté de ton conjoint il pourrait être de te poser certaines questions difficiles, est-ce que tu peux être réellement toi-même avec lui? Ressens-tu le besoin de camoufler ou de diminuer tes intérêts et les choses qui t’allument en sa présence? Te met-il de la pression pour changer ou pour correspondre à ses standards? Tes besoins et tes désirs sont-ils écoutés et compris? Es-tu heureuse dans cette relation? Un accompagnement thérapeutique pourrait t’aider avec ces questions complexes, une thérapie de couple pourrait aussi être à envisager.

 

C’est une note un peu amère sur laquelle finir, alors j’aimerais plutôt te dire ceci : tu es une magnifique personne. Ton unicité et ta capacité à entrer en contact avec l’ensemble de qui tu es sont de grandes forces. Je te souhaite sincèrement de pouvoir exprimer ta masculinité avec authenticité, éclat et vigueur!

 

Bonne libération, écris-nous si tu as d’autres question ou même juste pour donner de tes nouvelles,

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment