Je ne veux pas être définie comme “butch” juste parce que j’ai une forte pilosité!


Salut, je vous écris parce que je me pose beaucoup de questions sur mon apparence et mon corps. Je suis assez poilue (jambes, cuisses c’est très foncé, bras aussi, bas du dos, fesses, nombril, les aines ca dépasse, etc…) et je me sens mal à l aise avec ca, ma copine dit que ca la dérange pas mais personnellement je suis pas très à l’aise avec ca et je trouve que c’est pas beau sur une fille et je trouve ca dur de me déshabiller devant elle.
L’été et quand je fais du sport je porte des pantalons longs par gêne et même si je me rase ou que je m’épile a la cire ca repousse toujours très vite ou ca fait des poils incarnés (petits boutons) et je me suis déjà faite niaiser pour ca.
J’ai fait mon coming-out officiellement (à d’autres que mes amis proches) y un an et je veux pas être catégorisée comme la lesbienne masculine (“butch) avec beaucoup de pilosité mais malheureusement c’est un peu ca.
Je me demande quoi faire et aussi pourquoi c’est mal vu dans la société?
Lou
Salut Lou,
Vous dites qu’en tant que femme qui aime les femmes, vous ne voulez pas être catégorisée comme « butch ». Cependant, cette catégorisation est déjà survenue car vous avez une pilosité importante, à votre avis. Votre pilosité vous gêne, particulièrement quand vous devez vous déshabiller devant votre conjointe ainsi que durant l’été et quand vous faites du sport.
Vous avez 16 ans et vivez encore votre puberté. C’est normal que vous n’aimiez pas qu’il y ait des poils qui poussent en grande quantité sur votre corps. Cela génère de l’anxiété pour vous et il est compréhensible que cette situation puisse être perturbante.
Vous demandez pourquoi c’est mal vu dans la société que les femmes soient poilues. La réponse est simple: c’est l’aboutissement de certaines normes sociétales des 100 dernières années. De ce que je connais de l’histoire et de ce que j’ai trouvé sur ces trois sites web [1, 2 et 3] (que vous pouvez aller voir pour en savoir plus!), cette aversion pour les poils du corps a commencé avec la compagnie Gillette il y a plusieurs décennies.
La version condensée est que pendant la guerre, aux États-Unis, les ventes de Gillette ont diminué, car la majorité des hommes étaient à la guerre et seules les femmes étaient présentes. Gillette a eu l’idée qu’ils devraient commercialiser la plus grande population présente aux États-Unis: les femmes. Au même moment, la mode a commencé à changer parce qu’ils avaient besoin de matériaux pour créer des vêtements à fournir aux soldats. Les femmes ont commencé à porter des robes plus courtes. Dans le cadre de sa stratégie de marketing, Gillette a commencé à cibler la longueur des robes de femmes en disant: “Maintenant que les jambes sont visibles, les poils devront partir”. Ils ont également clamé qu’il s’agissait d’un signe de bonne santé étant donné que seuls les animaux avaient des poils sur le corps.
De là, la situation a fait boule de neige. Les femmes ont commencé à acheter ces produits dans le cadre d’un programme de saine hygiène, jusqu’aux années 70 au commencement de la révolution sexuelle et des premières percées du féminisme. Cependant, le rasage et l’épilation ont continué d’être pratiqués. Maintenant, il y a un standard dans notre société qui suggère de ne pas avoir de poil aux aisselles, ni aux jambes. La pornographie a aussi évolué en ce sens et elle a sans aucun doute une influence sur notre vision de la pilosité. Il faut cependant se rappeler que les professionel.les de la pornographie qui sont imberbes (sans poils) subissent souvent des traitements d’épilation en tout genre et sont très maquillé.es, y compris dans la région génitale. J’espère que ce sommaire de l’histoire vous aide à mieux comprendre d’où vient ce standard.
Je comprends que l’étiquette de “butch” ne vous plaît pas, mais elle plaît à certaines femmes qui s’y identifient. Ce ne sont pas toutes les femmes qui s’identifient comme “butch” qui ont une pilosité importante, et vice-versa! Et rappelons-nous qu’il est tout à fait louable de s’identifier comme “butch” et aussi d’avoir du poil aux jambes, aux bras et à tout autre endroit sur le corps. Le poil est naturel et est présent pour protéger la peau.
D’autres personnes vous identifieront peut-être à des stéréotypes que vous n’aimez pas. Malheureusement, cela fait partie de la vie dans une société où il y a des normes et standards auxquels nous ne correspondons pas toujours. C’est plus difficile de discuter de votre mécontentement avec des étrangers… cependant, avez-vous déjà pensé à avoir une conversation avec ceux et celles qui sont proches de vous, à discuter de cette étiquette de lesbienne butch et qu’il vous fait mal d’être identifiée de cette façon, ou encore de vos craintes que quelqu’un le fasse?
Également, y aurait-il un moyen pour vous d’accepter cette pilosité sur votre corps, même si elle ne correspond pas à l’image idéale que vous avez de vous-même? Je sens que cette situation affecte votre estime de vous-même par rapport votre image corporelle. J’aimerais, si vous voulez, que vous lisiez cet article rédigé par Francine Dignard, plus particulièrement la section intitulée «la confiance en soi.» L’idéal, évidemment, serait de vous accepter comme vous êtes et ainsi de vous sentir bien dans votre corps. C’est un cheminement qui est parfois long, mais lorsqu’on est bien outillé.e, bien entouré.e et qu’on sait donner de l’importance aux caractéristiques de notre corps qui nous plaisent, la vie devient plus belle. C’est fantastique aussi que cette situation ne dérange pas votre blonde, qu’elle vous aime comme vous êtes!
Il est bon de se rappeler qu’à 16 ans, votre corps est encore en train de changer et vos niveaux d’hormones peuvent affecter la façon dont votre pilosité se développe. Il faudra encore quelques années pour que tout soit stable. Cependant, si cette situation continue à vous affecter négativement de cette manière, je vous invite à consulter d’abord votre médecin pour vérifier votre taux d’hormones. Ensuite, serait-il possible pour vous d’effectuer des traitements d’épilation au laser si vos poils vous dérangent profondément? Le laser permet d’éviter les poils incarnés que vous mentionnez dans votre message. Si c’est trop cher pour vous à la base, certains sites web comme Groupon ou LivingSocial, entre autres, offrent des rabais. N’hésitez pas à consulter les commentaires des autres utilisateurs et utilisatrices des produits que vous achetez ou des endroits que vous fréquenterez pour obtenir des soins, si c’est ce que vous souhaitez faire.
 
J’espère que cela vous aide davantage. Vous pouvez aussi donner un coup d’oeil aux questions similaires poser sur notre site web qui pourront vous aider dans ton cheminement. Il y a un groupe sur notre site qui s’appelle Tout pour les filles. Joindre ce groupe pourrait vous aider. Vous pouvez poser des questions à d’autres filles (en couple ou seules) qui, à un moment ou un autre, auraient pu être dans une situation similaire. Les problèmes liés à l’image corporelle et à l’estime de soi affectent beaucoup de jeunes filles. Ça pourrait vous aider d’en discuter ensemble!
J’espère que cela vous aidera à diminuer et, au fil du temps, à effacer cet inconfort. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous répondrons avec grand plaisir!
Merci encore pour votre confiance!
Alessia, pour AlterHéros

Leave a comment