Je ne sais pas du tout si ma confidente ressent quelque chose pour moi…


Bonjour Emeline,

Je te remercie pour la confiance que tu nous portes. J’espère que tu as pu lire quelques-unes des autres lettres contenues dans le site. Tu verras que tu es loin d’être seule dans ta situation. En effet, la limite entre une très forte amitié et l’amour est souvent bien mince, particulièrement quand on est attiré-e par le même sexe. Tu laisses entendre que tu as des sentiments pour elle et je crois comprendre qu’ils sont très forts. Tu nous fais part de nombreuses observations que tu as faites sur ses comportements envers toi qui te semblent ambigus. Et confrontée à une possibilité qu’elle s’éloigne de toi, tu te demandes si tu ne devrais pas tout lui dire.

Tu te fais plein de scénarios dans ta tête mais ceux-ci sont probablement teintés des sentiments que tu as envers-elle. Il est possible qu’elle soit attirée par toi, qu’elle n’est pas heureuse avec son copain et qu’elle s’éloigne de toi par peur de vivre une relation amoureuse avec une femme. Mais il est également possible qu’elle soit effectivement hétéro et que pour elle tu es une grande amie tout simplement. Sait-elle que tu es bisexuelle? Si c’est le cas, elle sent peut-être que tu es attirée vers elle et il est possible que ça soit la cause de son malaise et de son éloignement.

En fait, le noeud du problème dans cette situation, c’est que tu dis être dépendante d’elle. Il est possible de vivre sainement certaines formes de dépendance affective; toutefois dans ton cas je ne suis pas sûre que ce soit une bonne chose car la relation que tu vis est ambiguë. Si ton amie est indépendante et sent que tu t’accroches à elle, alors ça expliquerait probablement plusieurs de ses gestes que tu décris. En ignorant tes SMS ou en limitant le nombre de contacts, elle essaie peut-être simplement de bien délimiter l’espace dans lequel elle veut que votre relation reste.

En fait, tu n’as pas vraiment le contrôle sur ce qu’elle pense, surtout que tu l’ignores complètement. Si elle décide de te venir te voir, ou de t’ignorer, ou de t’appeler, ou de ne ne pas te répondre… tout cela tu ne peux pas le contrôler. Par contre, tu peux agir sur toi, entre autres en travaillant sur ton sentiment de dépendance face à elle, à accepter la distance qu’elle veut mettre entre vous. Tu peux aussi lui parler du fait que tu aimerais aussi pouvoir avoir ton mot à dire quand il s’agit de décider quand vous voulez vous voir. Négocier avec elle pour trouver un équilibre entre tes besoins et les siens, ce n’est pas essayer de la changer, c’est au contraire favoriser une relation réciproque. Je sais que ce serait loin d’être facile, mais ce serait un geste simple qui pourrait améliorer votre relation peu importe le type de sentiments qu’elle a pour toi.

Reste à savoir si tu dois lui avouer tes sentiments ou non. Si tu lui dis, il y a effectivement un risque que cela brise votre relation, surtout si elle tient à protéger sa relation avec son copain. Mais d’une autre côté, si tu ne lui dis pas, le malaise que tu ressens va possiblement persister et venir à bout de votre amitié, en plus de te rendre malheureuse. Ce n’est pas une décision facile et prendre et ce n’est pas moi qui va te dire laquelle des deux options est meilleure. La décision sera probablement bien plus facile à prendre quand tu auras justement trouvé avec elle un bon équilibre pour votre relation d’amitié.

Merci encore pour ta lettre et bonne suite dans ta réflexion!

Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment