#ami
#amie
#Amitié
#avances
#Bisexualité
#doutes
#flirt
#malaise
#Questions
#relation
31 May 2008

Je me sens toute bizarre quand on parle d'homosexualité et parce que mon amie me fait des avances, suis-je bi ?

Je suis hétéro, mais j’ai l’impression depuis quelques semaines qu’une de mes amies que je connais depuis deux ans, et avec qui je m’entends tres bien, est homo et me fait des avances. Les femmes ne m’attirent pas,j’ai été amoureuse d’hommes plusieurs fois, et pourtant j’ai toujours l’air ambigue quand on parle d’homosexualité ou quand je crois qu’elle me fait des avances. Est ce que ca veut dire que je suis bi? Et comment faire pour ne pas etre genée, ne pas avoir un comportement bizarre quand on parle d’homosexualité?
Tout cela commence serieusement à me perturber, et je me pose de plus en plus de questions…
Aurelie

marie-joelle

Bonjour Aurelie

Je voudrais d’abord te remercier de t’être adressée à nous.

Il n’est pas toujours facile d’aborder la question de l’orientation sexuelle avec une autre personne et ce, même on connais très bien cette personne. Il est donc normal que tu te sentes un peu mal à l’aise face à ton amie et que tu ne saches trop comment réagir. En effet, il peut être gênant de parler d’un sujet que l’on ne connaît pas trop. De plus, beaucoup de mythes existent à propos de l’homosexualité et il peut être parfois facile de ne plus trop savoir comment se positionner par rapport à une personne homosexuelle. Ce que nous ne connaissons pas très bien fait toujours un peu peur et on en vient parfois à se demander la question « mais pourquoi est-ce le fais d’aborder un tel sujet me rend si mal à l’aise? ».

As-tu déjà essayer de lui parler de tes sentiments, c’est-à-dire du fait que te sentes parfois gênée en lui parlant de son homosexualité ? Bien que cela puisse être intimidant et qu’une telle révélation peut demander une certaine dose de tact, si tu juges que cela t’aidera à être plus à l’aise, qu’il peut être important d’extérioriser ton « malaise » envers le fait qu’elle soit homosexuelle. Je crois qu’il est important de lui dire ce que tu ressens et de lui poser des questions si tu as des questionnements particuliers à propos de l’homosexualité. Tu sembles avoir une assez bonne relation de confiance avec ton amie et il serait dommage, selon moi, que ce malaise de ta part envers le fait qu’elle soit homosexuelle fasse en sorte que la relation d’amitié qui s’est installée entre vous deux dépérisse.

Je crois d’autant plus qu’une telle conversation est importance si, effectivement, tu sens qu’elle serait intéressée à entretenir avec toi une relation plus intime qu’une relation d’amitié. Surtout si tu ne te sens pas trop à l’aise avec cette idée, je crois qu’il serait important, d’une part, de valider les sentiments de ton amie envers toi (c’est-à-dire de vérifier si, effectivement, elle est intéressée et qu’elle est espère avoir plus de votre relation) et d’autre part, je bien lui exprimer ce que tu ressens à ce niveau.

Pour se qui est de ton questionnement à savoir s’il se peut que tu sois bisexuelle, je crois qu’il faut que tu te demande si ce questionnement est dû à une réelle attirance que tu éprouves face à ton amie ou encore au fait que tu te sens mal à l’aise (et peut-être un peu flattée?) du fait que tu perçois qu’elle te fait des avances. La bisexualité peut être vu comme le fait d’avoir une attirance physique ou sentimentale envers les personnes de son propre genre et à la fois les personnes d’autres genres. Pour ta part, tu sembles clairement avoir été amoureuse d’hommes plusieurs fois. As-tu déjà, par le passé, déjà eu une attirance pour une fille? As-tu déjà eu le goût d’avoir un rapport intime avec une fille (physique ou sentimental) ? Sens-tu que tu « manquerais quelque chose », que tu serais malhonnête envers tes propres sentiments et tes propres désirs si tu n’aurais jamais l’occasion d’avoir un rapport intime avec une fille ?

C’est beaucoup de questions et très peu de réponses, je l’admets. Par contre, je crois que tu sembles en mesure de bien jauger avec cette situation afin de clarifier, d’une part, ton malaise envers ton amie et d’autre part d’arriver à clarifier les sentiments que ton amie aurait envers toi. Si tu as d’autres questionnements, n’hésite vraiment pas à nous réécrire.

Marie-Joelle

Similaire