Je fais des crises de panique car je pense être peut-être homosexuel…


J’ai une question consernant les fanstasmes homosexuels.. je suis un gars et du plus longtemps que je me souvienne je n’ai jamais ete attiré par les hommes. Mais j’ai eu a l’adolencence quelques rapports homosexuels. Par la suite j’ai toujours eu cette peur qui a grandi en moi d’etre homosexuel. Et la il y a à peu pres 5 mois j’ai vue un video de sexe homosexuel et cela m’a un peu excité sur le coup.. mais je n’ai pas été capable de le regarder au complet car j’en étais dégouté. Ensuite je me suis posé la question et mon monde c’est éffondré. J’ai commencé à penser qu’a cette question sans arrêt, j’ai faite des crises de panique, je pouvais passer plusieurs heures a ruminer sur le sujet. C’était rendu infernal. Et la j’ai commencer a chercher sur le sujet.. j’ai decouvert que ce pourrait être un TOC.. Ma question est : Est-que les experiences dans ma jeunesse peuvent affecter mon orientation sexuelle? Car les homme ne m’attire toujours pas.. Et je ne regarde que des femmes…
Rick
Bonjour Rick,
Merci d’écrire à AlterHéros. J’ai attentivement lu ton message et j’en comprends le désarroi. Étant plus jeune, tu as eu quelques expériences homosexuelles, sans nécessairement vivre d’attirance pour les hommes.
Maintenant, quelques années plus tard, tu vois du matériel pornographique homosexuel, cela t’excite et les questions commencent à pleuvoir. Tu me souligne avoir fait des propres recherches et croire que tu vis un TOC (trouble obsessif compulsif), tant cette question t’obsède et te fait vivre des émotions intenses. Tu me demande si tes expériences sexuelles peuvent moduler ton orientation sexuelle, bien que tu ne sois attiré que par les femmes.
L’adolescence est le moment propice à de nombreuses expériences desquelles peuvent découler des émotions positives ou négatives. C’est un moment ou l’on apprends sur soi-même et sur le monde, tout en s’ouvrant à de nouvelles réalités. Les premiers rapports sexuels sont généralement une exploration, tant de la sexualité que de soi-même. Si je me fis à ton message, ces rapports sexuels ont pu t’aider à te consolider dans ton hétérosexualité.
Cependant, tu fais partie de ceux qui ont quand même expériementé les rapports homosexuels, sans se sentir attiré par un homme. Pourrait-on croire que tu vives une grande culpabilité face à ceci, qui te poursuit dans ton questionnement grandissant de ton orientation sexuelle? Pourrait-on croire que ton malaise se situe plus dans le fait d’avoir eu des rapports homosexuels sans avoir d’attirance sexuelle envers les hommes? Est-ce que les femmes t’attirent sexuellement?
Avoir exploré sa sexualité est une chose positive: cela te donne une conscience basée sur une réalité que tu as vécu. Cela ne fait pas de toi un homosexuel, et cela ne changera pas non plus la personne que tu es.
Je comprends ton questionnement, et je crois qu’il est possible que cela puisse te sembler obsessif. Cependant, si tu te demandes si cela pourrait résulter en trouble obsessif-compulsif, je t’invite fortement à rencontrer un médecin qui aura les ressources nécessaire pour diagnostiquer la chose et t’aider dans la situation.
Je t’invite également à parler à un travailleur social, un sexologue ou un psychologue si tu sens que ces questions sont lourdes et que tu as besoin d’aide. N’hésites pas.
Bon courage
Inge Rollin


About Inge Rollin

Inge détient un baccalauréat en sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est aussi travailleuse autonome pour Venez tels quels en éducation sexuelle et en traduction. Inge a aussi été bénévole pour Suicide Action Montréal pendant plus d'un an. À AlterHéros, Inge s'implique depuis plus de 5 ans.

Je m'implique à AlterHéros car j'aime aider les gens, tout simplement. Partager mon savoir est un plaisir à chaque jour.

Leave a comment