J’aime regarder des films pornos gays, pourtant, j’aime les filles !


Bonjour Someoneelsetobe,
Merci de faire confiance à AlterHéros. Je vois que vous avez une certaine difficulté à définir votre identité sexuelle en raison d’un attrait pour la pornographie gaie malgré une préférence amoureuse pour les femmes et d’une confusion entre ce qui relève du fantasme et ce qui relève du désir.
Bien que la pornographie mettant en scène deux hommes s’adresse principalement aux personnes d’orientation homosexuelle ou bisexuelle, il arrive que des personnes d’orientation hétérosexuelle visionnent ce type de vidéo et les apprécient. Ce visionnement peut être entrepris par simple curiosité, par questionnement au niveau de l’orientation sexuelle ou par intérêt sexuel envers l’observation d’actes intimes entre des individus de même sexe. Ainsi, divers motifs amèneront des hommes à consommer de la pornographie exclusivement masculine. Par conséquent, il est capital de mentionner que le fait d’être sexuellement excité devant ce modèle de pornographie ne symbolise pas de façon automatique que l’ont soit d’orientation homosexuelle ou bisexuelle. Le visionnement d’activités charnelles, quel que soit le sexe biologique des personnes impliquées, déclenche aisément une stimulation soit parce que l’on est témoin d’une situation fortement chargée en termes de suggestibilité sexuelle ou soit parce que l’on peut facilement se transposer dans la peau de la personne qui ressent un plaisir intense, et ce, en dépit de son interaction avec des individus de même sexe ou non. Devant cela, il pourrait être intéressant que vous vous questionnez sur ce qui suscite chez vous un intérêt pour ce type de pornographie et ce que vous appréciez de cette dernière
Il est également important de différencier les notions de fantasme et de désir sexuel afin de les rendre moins floues. Le fantasme sexuel est une production, un construit de l’imaginaire qui suscite un état d’excitation conduisant, à plupart du temps, à l’orgasme. Le désir sexuel quant à lui est ce qui motive une personne à avoir un rapport intime ou à créer des fantasmes. De ce fait, il semble que le désir sexuel, en plus de guider les comportements sexuels, façonne en partie les pensées et les fantaisies mentales d’ordre sexuel. Dans ces circonstances, il peut effectivement être difficile de faire la distinction nette entre ces deux éléments qui se regroupent. Les fantasmes expriment donc les désirs charnels, conscients ou inconscients, d’une personne. Toutefois, il faut penser que la notion de désir fait référence au principe de plaisir et non pas au principe de réalité. Cela signifie alors que les fantasmes ont pour fonction d’assouvir les désirs qui ne sont pas en mesure d’être satisfaits dans la réalité par divers comportements sexuels. Il serait alors pertinent que vous songiez à ce qui, selon vous, appartient au monde des fantasmes, du plaisir et à ce qui se rapporte à vos désirs qui peuvent être assouvis dans la réalité. De cette façon, vous serez en mesure de vous retrouver parmi l’ensemble de vos pensées sexuelles et de vos envies sexuels.
Enfin, Je vous suggère de rencontrer un(e) professionnel(le) (sexologue, psychologue, etc.) qui sera outillé(e) et habileté(e) à apporter un éclaircissement au regard de votre questionnement identitaire et personnel.
Bonne chance dans vos démarches et n’hésitez pas à nous écrire à nouveau si vous en ressentez le besoin.
Hélène
AlterHéros


About Hélène Carrier

Hélène a complété des études collégiales en sciences humaines avec le profil intervention, des études au baccalauréat en sexologie et des études à la maîtrise en sexologie avec mémoire profil recherche et intervention. Elle a été assistante de recherche durant cinq années consécutives pour le département de sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) en plus de réaliser des contrats comme auxiliaire d'enseignement. Durant quelques années, elle a également accompagné un adolescent ayant un trouble du spectre de l'autisme (TSA). Durant son baccalauréat elle a complété un stage d’une durée de 8 mois dans un maison d’aide et d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale et familiale.

Je suis fière et heureuse de contribuer à l’épanouissement des personnes au niveau de leur orientation sexuelle, leur identité et leur sexualité. Je considère qu’il est important et essentiel de venir en aide à ceux qui se questionnent, à ceux qui se sentent égarés et à ceux qui éprouvent de l’incompréhension ou de la solitude en raison de leur problématique. Je suis persuadée que, malgré mon implication à distance, je peux prodiguer à des gens dans le besoin des outils utiles à la compréhension et à la résolution éventuelle de divers problèmes personnels.


Leave a comment

2 thoughts on “J’aime regarder des films pornos gays, pourtant, j’aime les filles !