J’ai l’impression de ne pas être légitime à me définir comme lesbienne à cause que je trouve certains garçons jolis…


cela fais 4 mois que je doute de mon orientation sexuelle, je sais pas trop comment ça a commencé enfaite mais d’un coup j’me suis mise à douter. Cela fais deux ans je m’identifie comme lesbienne même si je n’avais pas eu d’expérience avec une femme mais j’étais tombée amoureuse d’une femme et ça m’avait fais comme un déclic ( même si j’ai eu une longue interrogation d’environ un an avant de m’identifier lesbienne ) mais depuis 4 mois j’me dis que je suis peut être pas lesbienne enfaite. La première chose qui me fait douter c’est le fait que je regarde de la porn hetero. Le porno lesbien ne me fais aucun effet.Mais je ne me vois pas avoir de relation sexuelle avec un homme. Et dans la vie de tous les jours je regarde les femmes mais il m’arrive de trouver certains hommes très beaux mais c’est principalement dans les médias genre télé ou réseaux et rarement voire jamais dans la vrai vie. Mais voilà c’est pour ça que je me questionne et le problème de ses questionnements c’est qu’il m’angoisse. J’ai l’impression de ne pas être légitime à me définir lesbienne à cause de ça . Hors que je sais que j’aime les femmes genre vraiment. J’en ai eu la confirmation cet été parce que j’ai eu ma première expérience avec une fille et c’était juste génial mais ces questionnements reviennent toujours sans cesse

Mia

Bonjour Mia !

Tout d’abord, je tiens à te remercier de nous faire confiance ! J’espère que je serai en mesure de t’aider à naviguer tes questionnements.

 

Si je comprends bien, tu te questionnes sur ton orientation sexuelle. Tu t’identifies comme lesbienne depuis deux ans, mais tu doutes depuis peu. Tu regardes de la porno hétéro puisque la pornographie lesbienne ne t’intéresse pas. Tu ne te vois pas avoir de relations sexuelles avec un homme, mais il t’arrive d’en trouver certains attirants. Tu sais cependant que tu aimes les femmes puisque tu as eu une première expérience cet été avec une femme et que tu as beaucoup aimé cette expérience. Tout cela te fait douter, ce qui t’angoisse.

 

Je comprends que tout cela peut être stressant, alors je vais m’efforcer de te guider dans tes réflexions. Garde en tête que ce n’est pas un test : il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse ! Toi seule peut décider si la façon dont tu t’identifies est valide ! En d’autres mots, tu n’as pas besoin de demander l’approbation de personnes pour t’identifier comme lesbienne : tu as le choix de choisir les mots qui te font sentir bien et toi-même pour parler de ta propre définition de tes attirances romantiques et sexuelles.

 

Quand on pense à l’orientation sexuelle, on pense d’abord à l’attirance qu’on a la capacité de ressentir pour un genre ou un autre. Cette composante ramène aux désirs : qu’est-ce que tu trouves excitant ? Qui t’imagines-tu embrasser ? Avec qui souhaites-tu faire l’amour ? Cette composante peut également inclure les fantasmes et la pornographie que l’on aime écouter. Cependant, ni les fantasmes ni la pornographie ne peuvent, à eux seuls, déterminer notre orientation sexuelle. (Je connais même des femmes lesbiennes qui préfèrent écouter de la pornographie d’hommes homosexuels, même si elles aiment les femmes!) On peut être excités par des idées, par des images que nous n’avons pas nécessairement envie de reproduire et c’est tout à fait normal !  L’orientation sexuelle, c’est également le genre des personnes avec lesquelles on a des relations sexuelles. Tu dis avoir eu une première expérience avec une femme et que tu as trouvé ça génial : c’est très significatif ! Les comportements, c’est également très important pour déterminer une orientation sexuelle !

 

Je conclurais en disant qu’il est possible que l’orientation sexuelle change au cours de la vie. Il se pourrait que l’étiquette avec laquelle tu es confortable à un moment dans ta vie change en fonction de tes expériences, des personnes que tu rencontres, du moment dans ta vie, etc. Il est également possible de vivre des attirances pour des personnes particulière sans avoir à se sentir coupable ou inadéquat ! Ton orientation sexuelle, c’est quelque chose qui t’appartient à toi et à toi seule.

 

N’hésite surtout pas à nous réécrire si tu as d’autres questions ou si tu souhaites pousser cette réflexion : il nous fera plaisir de te répondre ! En conclusion, n’oublie pas que tu es légitime et valide en tant que lesbienne si c’est ainsi que tu veux te définir, peu importe la pornographie que tu écoutes.

Merci encore d’avoir fait confiance à AlterHéros !

Mélissa

B.Sc en psychologie

Leave a comment