J’ai des sentiments pour une amie. Suis-je bisexuelle?


Bonjour,
J’ai vraiment besoin d’aide..Je dois tout vous expliquer sa risque d être long…
Je suis une fille (14ans) et depuis toujours j’ai toujours aimée les garçons , je suis sorti qu’avec des garçons aussi , en 5ème un jour quand ma mère m’a dit qu’elle n’avait rien contre les lesbiennes , bi etc..je ne sais pas pourquoi sa m’avais rassurer , je regardais des séries et j était plus attirée par les filles des séries que des hommes , aussi j aimais voir les filles s embrasser c était mignon mais je n aimais pas les filles , j était amoureuse d un garçon à se moment là et il m a beaucoup déçu comme touts les garçons que j avais aimée..et en 4 eme (maintenant) j’ai vu cette fille qui devenait de + en + une pote et je sais pas comment vous expliquez , je la trouvait super belle et je la trouvais parfaite , j ai commencee à avoir des sentiments pour elle mais je ne veux pas l avouer a moi même sa fait déjà 3 mois que je regarde des sites des vidéos pour m aider pour voir si c rien ou que je suis devenue une bisexuel ou je sais pas je sais que je suis jeune mais j ai une grande attirance pour cette fille , je ne pense qu’à elle touts le tmeps et comme la plupart des adolescentes on se dit je t aime bonne nuit on s envoie des emojies et tout sa parfois j essaye de lui faire comprendre en mode je lui est dit : tu es la seule dans mon cœur tkt je lui est dit : t la plus belles de toutes , la plus importante je suis ouf de toi et tout mais elle ne le remarque pas et dit moi aussi et tout sa , bref en gros elle me manque quand je suis pas à côté d elle je suis jalouse je pense à elle tout le temps et je me pose des questions sur mon orientation je sais pas si a cause d elle ou grace jsp si je suis bi ou hétérosexuel mais je trouve que j ai vraiment des sentiments pour elle que je n ai jamais eu auparavant je sais pas c est différent donc pour moi c impossible que je sois hétérosexuel mais bisexuelle non plus fin je suis perdue aidez moi et désolée pour tout mon bavardage mais je suis perdue aidez moi svp 
Anonyme
 
Bonjour à toi,
Merci pour ton témoignage et de faire appel à nous pour te confier. Si je comprends bien ta situation, tu sembles ressentir des sentiments très forts pour une de tes amie. Tu t’es toujours considérée comme hétérosexuelle, car jusqu’à maintenant tes attirances étaient uniquement concentrées vers les garçons. Tu te sens aujourd’hui mélangée à savoir si tu es bisexuelle ou hétérosexuelle. Ton histoire m’a fait sourire parce que je me retrouve beaucoup dans ton témoignage. J’ai passé par un questionnement très similaire au tien. Je t’explique en espérant qu’au travers de mon histoire cela te donnera des pistes de réflexions.
 
J’ai toujours considéré être attiré envers les hommes/garçons. Ça ne m’avait jamais traversé l’esprit d’être attiré envers les filles. Ça me laissait entièrement indifférent. Je suis devenu ami avec une fille en débutant une nouvelle école à mes 17 ans. Elle était super gentille (elle l’est toujours!). Puis, au fil du temps, on s’est beaucoup rapproché. Quand j’ai débuté l’université, j’habitais dans des résidences puis je cherchais désespérément à trouver l’amour et me trouver un copain. Mon amie m’encourageait là-dedans en plus. Une fin de semaine, elle est venue à mes résidences et elle est restée avec moi tout le weekend. La dernière journée, après l’avoir reconduit à son covoiturage pour retourner chez elle, je me suis mis à avoir le cœur gros et à pleurer vraiment beaucoup. Je ne comprenais tellement pas les émotions que je vivais. J’ai passé la soirée roulé en boule dans mes couvertures à regarder un film de Miyazaki puis à me demander « comment est-ce possible?! C’est une fille! Pourquoi elle? ». J’ai fini par suivre mon instinct. J’ai été 6 ans en relation amoureuse avec elle.
 
J’ai par la suite continué à beaucoup me questionner. Parce que je réalisais que outre elle, toutes les autres femmes ne m’intéressaient pas. Avec du recul, je peux dire que c’est vraiment la connexion avec cette personne en particulier qui a fait chavirer mon cœur. Je l’aimais pour la personne qu’elle était, pour ce qu’elle dégageait comme énergie bien avant que ce soit son corps qui vienne m’attirer. Peut-être est-ce que c’est quelque chose de similaire pour toi. Peut-être est-ce seulement elle qui, d’une certaine façon, fait battre ton coeur.
 
Pour revenir plus directement à ta situation, je ne peux pas répondre à ta place à savoir si tu es hétérosexuelle ou bisexuelle ou autre. Tu es la seule et unique personne qui a la possibilité de définir ton orientation et ce, si tu le souhaites! Car il est très correct de préférer ne pas mettre de mots définis sur notre identité, nos attirances ou nos désirs. Puis, pour reprendre tes mots, on ne devient pas bisexuelle, comme l’on ne devient pas homosexuelle ou hétérosexuelle. On découvre notre orientation, tout simplement. Ce que l’on choisit, toutefois, ce sont les mots qui nous permettent de nous définir et nous choisissons d’explorer ou non ces nouveaux sentiments qui peuvent nous habiter. Chaque personne a son propre rythme et chaque personne a la possibilité de déterminer ses besoins et ses limites dans cette possible exploration. De plus, l’orientation sexuelle n’est pas quelque chose de nécessairement noir ou blanc, de nécessairement fixe. Nos préférences, nos attirances et les termes que l’on préfère utiliser pour parler de nos désirs et de nos sentiments peuvent fluctuer avec le temps, au rythme de rencontres humaines ou de différents événements. Maintenant, c’est à toi de te questionner sur ce que tu souhaites faire par rapport aux sentiments profonds que tu sembles ressentir pour cette fille. Lui en parler ou non? La décision te revient entièrement, et peu importe ton choix, l’important c’est de privilégier ton bien-être. 🙂
 
Pour revenir un peu à mon histoire, j’ai aussi longtemps cru que mon ex-copine était une exception à la règle. Que ce serait la seule fille que j’aimerais à vie! Aujourd’hui, je me dis que tout est possible. Parce que j’ai aussi réalisé que, au cours de la vie, on évolue, on change et nos préférences peuvent venir à changer. On se dit souvent que tout est coulé dans le ciment quand il est question d’orientation, alors que les orientations sexuelles et romantiques sont souvent simplement des mots que l’on tente d’appliquer à des réalités humaines qui sont parfois bien plus complexes. Nos goûts changent, alors pourquoi pas nos préférences physiques et romantiques? Je pense que ce qui est important, c’est de rester ouverte, de rester flexible devant les différentes possibilités, d’être à l’écoute de son instinct et de se faire confiance.
 
Peut-être que comme moi, tu penseras qu’elle sera la seule, ou peut-être que non. Seul le temps le dira. Et pour le moment, est-ce que le moment présent te rend heureuse? Si oui, pourquoi ne pas en profiter? 🙂
 
Une autre piste que tu pourrais regarder c’est ceux qui s’identifie comme hétéroflexible (il y a aussi homoflexible que je connais). En gros, ces personnes sont hétéros, mais parfois, il y a justement des exceptions qui font que ça va cliquer avec le sexe contraire à leur orientation principale, mais c’est relativement rare pour elles/eux. Il ne faut pas oublier que l’attirance est un continuum/spectre. Il y a différents degrés ce n’est pas 100% noir ou 100% blanc. Il y a des nuances. Tu peux aller voir sur la page de la licorne du genre qui te donne une idée bien imagée de ce que je mentionne ici. En effet, ce schéma illustre que nos attirances peuvent s’inscrire à différents degrés envers les hommes, les femmes ou les personnes qui ne s’inscrivent pas dans ces cas fixes d’hommes ou de femmes. Tu peux faire le test si tu le souhaites!
 

Je t’invite également à consulter quelques questions semblables aux tiennes afin de t’aider à (je l’espère!) y voir plus clair:
Tu peux également consulter cette page du site internet Tel-Jeunes intitulée : Une personne m’intéresse, devrais-je lui en parler ?

J’espère avoir pu t’amener des pistes qui t’aideront dans ton cheminement. Je te souhaite de parvenir à profiter de ce que la vie a à t’offrir et n’hésite pas à revenir nous voir si tu en as envie, peu importe les raisons. 🙂 Bonne chance.
 
Shinri, bénévole pour AlterHéros


About Shinri

Shinri, 32 ans, homme trans polysexuel, panromantique, et polyamoureux. Je suis maintenant étudiant en sexologie à l'UQAM. Je suis le fondateur et administrateur du forum DuAG (d'un autre genre) pour la communauté trans francophone du Québec. (http://dunautregenre.xooit.com)

Leave a comment