J’adore m’habiller en femme, je ne comprends pas ce qui m’arrive et je suis inquiet


Bonjour Tesse,

Merci beaucoup pour la confiance que tu nous témoignes en nous écrivant. Si je résume, tu es marié à une femme et tu aimes toi-même t'habiller en femme. À l'occasion, tu sors de chez toi pour aller te balader habillé, coiffé et maquillé en femme et cela te procure du plaisir à tel point que ça peut t'apporter plusieurs orgasmes. Le problème est que tout cela t'inquiète.

Pour un homme, le fait d'aimer se féminiser est plus rare que le fait d'aimer le foot ou la bière, mais ce n'est pas exceptionnel ou anormal pour autant. Ce qui fait qu'on en entend peu parler, c'est que les hommes (surtout les hétérosexuels) qui pratiquent le travestissement le font souvent en cachette ou lorsqu'ils sont seuls à la maison. Le fait que tu pratiques le travestissement hors de chez toi me laisse supposer que tu es particulièrement à l'aise en femme et probablement aussi très réussie. Un homme qui continue d'avoir l'air d'un camionneur une fois habillé en femme aura moins tendance à s'exposer ainsi hors de chez lui. Pour ce qui est des « causes » à l'origine de cet attrait pour la féminité, elles peuvent être multiples. Qu'est-ce qui fait qu'on adore la cuisine mexicaine, qu'on est incapable de supporter la musique jazz ou que passer des heures à feuilleter sa collection de timbres nous procure du plaisir? En psychologie, en associe souvent le travestissement à l'enfance. Quelque chose, à cette époque, peut t'avoir amené à associer apparence féminine et désir, ou plaisir ou pouvoir. Certains psychologues prétendent aussi que le fait de s'habiller comme le sexe opposé est une façon de se détendre en laissant de côté son identité de tous les jours et le stress qui l'accompagne, un peu comme un jeu de rôle. Si c'est aspect qui te préoccupe le plus, je te suggérerais peut-être de consulter ou psychologue ou un sexologue avec qui tu pourrais creuser la question.

Pour ce qui est du fait tu t'inquiètes de ton comportement, je te répondrais qu'il n'y a aucune raison de te sentir mal car ce que tu fais est 100% naturel et sain. Est-ce que tu fais du mal à quelqu'un? Non. Est-ce que tu te fais du mal? Non. Tu as juste trouvé une façon de te faire plaisir. Les vêtements, le maquillage et tout le reste, ce n'est qu'un ensemble de conventions associées à chaque sexe par notre société. Pourquoi le fait de porter des talons hauts est-il seulement réservé aux femmes? Parce que quelqu'un, un jour, a décidé que ce serait ainsi et que les autres ont suivi. Il en va de même pour les jupes, la dentelle, les bas collants et tout le reste. D'ailleurs, à travers les siècles, ces conventions changent souvent. À l'époque de Louis XIV, les hommes portaient perruque, talons hauts et maquillage. Le pape, encore aujourd'hui, est toujours en robe… Tu n'as donc pas à t'inquiéter ou à te sentir mal. Tu ne fais que t'habiller différemment de ton voisin et cela, est-ce plus malsain que de collectionner des roches ou de passer des heures dans un jeu en ligne ou on joue à être un elfe ou un orc? Bien sûr que non.

Le “tucking” n'est pas non plus malsain. Quand on veut avoir l'air féminine dans une jupe moulante, c'est sûr qu'un appareil génital masculin proéminent peut nuire. Cacher tes organes génitaux me semble alors tout à fait logique. La compression de tes organes génitaux, ajoutée à ton excitation lorsque tu te promènes habillé en femme pourrait peut-être expliquer la facilité avec laquelle tu obtiens des orgasmes. Et, sauf erreur, avoir plusieurs orgasmes dans une journée, c'est tout sauf un problème…

J'espère que tu trouveras la paix et tu te pourras à l'avenir te permettre de vivre ton loisir sans malaise.

Pascale


About Pascale

Pascale détient un baccalauréat en éducation du français et de la morale au secondaire. Elle a aussi une maitrise ès arts en littérature avec un mémoire sur la nouvelle érotique féminine au Québec (2007).

J'aime l'idée que, grâce à Internet, il m'est possible d'aider des gens qu'il me serait difficile, parfois même impossible, de rencontrer en personne. J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup lu sur la sexualité et les relations amoureuses dans le cadre de mes études - mais aussi par intérêt personnel - et je suis heureuse quand je peux aider en partageant ces connaissances.

Leave a comment