Est-il possible que je me sois trompé en pensant être un garçon?


Je suis “une fille masculine”. Depuis quelques mois (environ 8 mois), je me considère du genre masculin mais pas à 100%.
Je porte uniquement des vêtements destinés aux “hommes”, quand je les porte, je me sens mieux et plus moi-même.
J’envie beaucoup les hommes (leurs parties masculines, leurs rôles dans la société, je veux leur ressembler, les gays …)
J’aurais préféré en être un moi aussi.
Malgré ça, même si je n’aime pas ma poitrine, je ne déteste pas mon corps ni quand on me genre au féminin … on ne m’a malheureusement jamais genre au masculin, ni même pris pour un garçon …
Je n’ai jamais vraiment aimé la “féminité”, enfant ne je ne trainais souvent qu’avec des garçons.
Je ne me suis jamais posé la question sur mon genre avant cela alors que les personnes transgenres se sentent dans le mauvais corps alors que je n’ai pas ses sentiments, je ne suis pas dysphorique non plus par rapport à mon genre.
Et – il possible que je me soi tromper en pensant être un garçon
Léo38
Salut Léo38!
D’abord, je tiens à te remercier de faire confiance à AlterHéros. Je vais tenter de t’aider dans ton questionnement. Si je comprends bien, tu te questionnes à propos de ton identité de genre. Depuis environ 8 mois, tu te considères davantage comme étant du genre masculin que féminin. Tu ressens une certaine ambivalence puisque tu envies quelques attributs et positions dans la société du sexe masculin. De plus, tu sembles déçu de ne pas être genré au masculin ou d’être pris pour un garçon. Mais en même temps, tu n’as pas l’impression d’être dans la mauvais corps. Finalement tu te demandes s’il est possible que tu te sois trompé en pensant être un garçon.
Tu dis te sentir mieux et plus “toi-même” quand tu portes des vêtements masculins. Je t’invite à réfléchir à ce sentiment de bien-être afin de le comprendre. Il peut y avoir plusieurs raisons qui font en sorte que certains vêtements nous attirent plus que d’autres. Des fois c’est une question de style, de mode, d’expression, de confort. Se vêtir a une fonction utilitaire, car cela nous protège des intempéries, mais parfois, c’est aussi une façon de s’exprimer. Peu importe la clientèle visée par les vêtements que tu choisis, quand tu les portes, d’où vient ce sentiment de bien-être qui t’habite? Est-ce le fait d’exprimer publiquement qui tu es intimement?  Comment perçois-tu le message que tu lances quand tu portes des vêtements que tu décris comme étant “destinés aux hommes”? Mais surtout, comment te perçois-tu?
J’aimerais attirer ton attention sur une définition formulée par le Conseil québécois LGBT concernant la fluidité de genre: “La fluidité de genre est la conception selon laquelle la binarité des genres n’existe pas et qui permet de se situer où on veut dans le continuum du genre”.

Ultimement, c’est toi qui doit trouver ta réponse à savoir si tu t’es trompé ou non en pensant être un garçon. Je souhaite t’amener à y réfléchir en prenant davantage en considération ton ressenti intérieur que des rôles sociaux campés sur les genres. C’est de mettre le doigt sur ton sentiment intime et profond de qui tu es qui te permettra d’affirmer si tu t’es trompé. Tu peux à la fois aimer ton corps tel qu’il est et te sentir garçon, tout comme tu peux avoir envie d’adopter des caractéristiques “garçon” tout en te sentant à l’aise dans ton corps et avec ton sexe assigné à la naissance.

Merci encore pour ta question. N’hésite pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin.
Prend soin de toi!
Stefanie Bigras, B.A. sexologie, pour AlterHéros

Leave a comment