6 mai 2023

Est-il possible de ne plus avoir ses règles sans prendre d'hormones masculines? Est-il possible de porter des binders sur le long terme?

Bonjour, est-il possible de ne plus avoir ses règles, mais sans forcément prendre d’hormones masculines ?
Et est-il possible de porter des binders sur le long terme sans abimer les tissus de la poitrine ? (au cas où je veuille faire une mammectomie à l’avenir)

Lorena (elle/iel/she/they)
Salut Lyssandre,
Merci de nous avoir contactés! J’espère pouvoir bien répondre à tes questions 🙂
Il est en effet possible de ne plus avoir ses règles sans prendre d’hormones masculines. Tu peux prendre des pilules contraceptives, et ne pas prendre les pilules de sucre/placebo (celles qui sont pour une semaine et qui donnent des règles). Il y a aussi le stérilet contenant de la progestérone ou les injections de Depo-Provera qui peuvent potentiellement arrêter complètement les règles. Ces trois méthodes contiennent tout de même des hormones (pas nécessairement masculines). Je te recommande fortement d’en parler à un.e médecin/endocrinologue si tu aimerais les essayer car je ne peux pas garantir les effets sur ta santé. Il y a aussi l’option d’avoir une hystérectomie (enlever l’utérus) ou une ablation endométriale, mais ces options nécessitent des raisons médicales (cancer, règles abondantes).
Pour les binders, il est important de ne pas passer plus de 8 heures par jour à le porter, et de surtout ne pas dormir avec. C’est une bonne idée de prendre des pauses pendant la journée en l’enlevant dans les toilettes pendant quelques minutes. Assures-toi surtout de ne pas porter un binder qui est trop petit (traces sur ta peau, douleurs et courbatures, pincements, engourdissement dans les bras et mains, difficulté à prendre de grandes respirations). Si possible, passe un jour par semaine sans binder, surtout après une longue journée (8h+). Mais je crois que c’est assez difficile de ne pas avoir aucun dommage aux tissus de la poitrine si quelqu’un porte un binder à chaque jour pendant plusieurs années. Écoute ton corps et si tu as mal, prends une pause.
J’espère que j’ai pû répondre à tes questionnements! N’hésites pas à nous recontacter si tu en as besoin 🙂
Lorena (elle/iel), étudiant.e en sexologie

Similaire