Est-ce toujours le cas de ne pas pouvoir avoir d’érection après un changement de sexe ?


Bonjour Geraldine,

Merci pour votre question. Comme on vous a dit, la phalloplastie (création d’un pénis) telle qu’elle est pratiquée actuellement ne permet malheureusement pas d’avoir d’érection naturelle. C’est que le phallus est créé à partir d’un lambeau de peau prélevé sur le bras ou le flanc et ne contient ni les muscles, ni le corps caverneux nécessaires à l’érection. Il est donc nécessaire d’implanter dans le pénis une pompe à air manuelle. Celle-ci est cachée à l’intérieur du corps et invisible de l’extérieur. Pour l’activer, il faut donc faire avec les doigts un mouvement « mécanique » qui gonfle un coussinet situé dans toute la longueur du pénis.

Peut-être un jour réussira-t-on à créer des tissus péniens fonctionnels à partir de cellules souche, mais pour l’instant c’est la seule possibilité qui s’offre. Cette limitation qu’impose la phalloplastie, ses coûts élevés, ainsi que le fait qu’elle ne procure pas de gland, font hésiter beaucoup d’hommes transsexuels face à cette chirurgie. C’est donc à chacun d’entre eux de décider ce qui leur convient le mieux!

Cordialement,

Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment