Est-ce qu’il y a des risques pour la pénétration anale d’objets de plus en plus gros ?


Je suis un homme et j’aime quand ma copine porte un god ceinture et me sodomise .
J’aimerais savoir si c’est normal de toujours vouloir aller plus profondément et toujours vouloir entrer de plus grosse taille ?
Est-ce qu’il a des danger d’incontinence avec des gros dildo ?
Y a t-il un danger de dépasser le col sigmoïde ?
J’ai différent dildo entre 3 et 8 cm de diamètre et en longueur de 20 jusqu’à 54 cm .
Merci à vous !!
George

Bonjour George,

Je voudrais te remercier de faire confiance à AlterHéros pour répondre à ton interrogation.

Je dois d’abord te mentionner que la littérature médicale me permettant de bien t’informer est limitée. Il s’agit surtout de cas rapportés de blessures ano-rectales et leurs complications.  Je n’ai pas trouvé de données précises concernant une longueur ou taille sécuritaire pour la pénétration anale, ni l’épidémiologie de la fréquence de ces lésions.

On sait qu’en moyenne le rectum mesure environ 12 cm. Le sigmoïde qui se trouve en amont courbe ensuite vers la gauche et en postérieur. On sait d’ailleurs que la majorité des perforations dues à l’insertion d’un corps étranger vont se produire au niveau antérieur du rectum (lorsque le corps étranger n’a pas « suivi » la direction anatomique vers l’arrière du rectum).  On peut aussi présager que le risque de perforation est plus important avec la taille de l’objet, sa rigidité et la force de l’impact.

Par exemple, Sohn et al. dans l’article « Social injuries of the rectum » paru dans le American Journal of Surgery de novembre 1977 décrivent 11 cas de complications liées à l’insertion d’un poing fermé au niveau du rectum. Tous les patients ont été hospitalisés, six avec des lacérations au niveau de la muqueuse, quatre avec une perforation nécessitant une chirurgie urgente et un cas avec une rupture de l’anus causant de l’incontinence fécale complète.  La littérature reporte plusieurs autres cas avec divers objets causant saignements, coupures, perforations, péritonites et chocs septiques.  Quoique la mortalité semble excessivement rare, la morbidité peut être importante, surtout que plusieurs patients consulteront un médecin tardivement, de peur d’être jugés. Il en résulte alors des patients plus malades, infectés, avec des chirurgies plus compliquées, nécessitant parfois la pose d’une colostomie, un sac réservoir pour emmagasiner les selles.

Bref, la prudence est de mise à mon avis. Chaque individu accepte un certain niveau de risque, que ce soit lorsqu’il choisit d’avoir une relation sexuelle ou lorsqu’il décide de faire un saut en parachute. En connaissant les complications possibles, tu seras plus en mesure de faire l’équilibre entre les risques et ton plaisir. De vouloir “toujours plus gros” comporte effectivement un risque plus élevé de complications. Je porterais une attention particulière à utiliser des objets très « souples », avec une taille plus courte et une « force raisonnable », quoique j’aie très peu de données pour appuyer ces recommandations. Il s’agit du « gros bon sens », à mon avis. Si tu sens que cette pensée est envahissante et source de non-satisfaction, tu pourrais envisager de consulter un ou une sexologue. De plus, si tu présentes des saignements, des douleurs abdominales, de la température, des vomissements ou de l’incontinence, il te faudrait alors consulter un médecin à l’urgence sans tarder, et lui spécifier préférablement l’utilisation d’un dildo.

Espérant le tout utile,
Sincèrement,

Dr. Frédéric Picotte
Médecin de famille


About Frédéric Picotte

Frédéric est médecin de famille pratiquant dans la région de Shawinigan. Il a complété en mai 2008 mon doctorat en médecine à l’Université McGill et deux ans plus tard sa spécialité en médecine familiale via l’Université de Montréal. C’est l'une de ses amies, étudiante en psychiatrie, qui lui a présenté AlterHéros en 2008. Elle cherchait alors un bénévole qui répondrait de manière plus spécifique aux questions à thème « médical », ce qui a constitué la majeure partie de sa contribution jusqu’à maintenant.

J’aime m'impliquer à AlterHéros car on peut rejoindre et rassurer beaucoup de gens, peu importe l’âge, l’orientation sexuelle ou la culture. Je trouve intéressant que la majorité de nos visiteurs soient de jeunes internautes et qu’on puisse donc leur fournir une information de qualité et un espace pour poser des questions qu’ils auraient du mal à obtenir autrement.

Leave a comment