Est-ce la peur ou l’attirance qui crée cette obsession ?


Bonjour Marie,

Tu dis qu'il y a 3 ans, tu a croisé une fille lesbienne et tu penses avoir ressenti une attirance pour elle. Cela t'as fait très peur et a envahit tes pensées. En rencontrant ton copain actuel, cette peur est disparue, mais depuis 3 mois elle est réapparue. Tu veux comprendre ce que cela veut dire.

Tout d'abord, je tiens à te remercier d'avoir écrit à Alterhéros. J'espère que ma réponse t'aidera à clarifier la situation. J'aimerais premièrement t'amener à réfléchir sur la situation qui s'est produite lorsque tu magasinais il y a 3 ans. Tu mentionnes que la fille pour qui tu crois avoir ressenti une attirance est lesbienne. Trouves-tu que de savoir son orientation sexuelle complique ta peur? Si elle était hétérosexuelle, aurais-tu eu la même réaction? Une orientation sexuelle se détermine par ses propres attirances, et non par celles des personnes par qui on est attiré. Si ce n'est que parce qu'elle était lesbienne que tu as eu peur, je ne crois pas que cela veuille dire quoi que ce soit de différent que si tu avais été attirée par n'importe quelle fille (hétéro ou homosexuelle).

Depuis cette journée, as-tu eue une attirance pour d'autres filles? Une seule situation ne détermine pas ton orientation sexuelle. De plus, si tu es heureuse avec ton copain du moment, si tu es attirée par lui, c'est ce qui compte, non? Même si tu avais eu une attirance il y a quelques années, cela ne change rien à ta relation présente. En fait, même si cela se reproduit, ça veut seulement dire que certaines filles t'attirent, sans plus ni moins. Tu n'es pas obligée d'expérimenter ou de briser ta relation pour autant.

Certaines personnes sont bisexuelles; elles sont attirées par des gens du sexe masculin et du sexe féminin. Plusieurs personnes voient l'orientation sexuelle comme un continuum et non comme deux pôles opposés, c'est-à-dire qu'elles sont parfois attirées par des hommes, parfois par des femmes, parfois les deux. Elles aussi ont des relations de couple monogames et une attirance envers une personne particulière n'affecte pas la relation qu'elles ont avec leur partenaire.

Pose-toi la question : lorsque tu vois un gars qui est de ton goût, est-ce que cela te fait peur, ou es-tu capable de te dire que ce n'est qu'une attirance, que tu ne laissera pas ton copain pour autant? Dis-toi qu'avec une fille, c'est la même chose, seul son sexe est différent, mais l'impact est le même : c'est une personne attirante, un point c'est tout.

Je crois que la chose la plus importante que je puisse te dire, c'est profite de la relation avec ton copain si cela te rends heureuse! Ce serait dommage de gâcher une belle relation pour une situation qui s'est produite il y a 3 ans. Puis, si jamais tu découvres que seul les filles t'attirent et non pas les garçons, tu vivras avec cela en temps et lieu, mais ce n'est pas ce que tu sembles m'exprimer.

Si jamais tu as envie de parler à quelqu'un plus directement, ou si ma réponse te semble incomplète, n'hésite pas à apeller Gai Écoute. C'est une service confidentiel où une personne t'écoutera et tentera de répondre à tes questions ou tes pensées (514-866-0103). J'espère t'avoir rassurée et surtout ne te gênes pas pour nous ré-écrire! Bonne chance Marie!

kat


About Kathleen Kabis

Kathleen était étudiante en sexologie au baccalauréat à l'Université du Québec à Montréal et pense retourner aux études en travail social.

Savoir que j’aide des gens, souvent des jeunes, qui ne savent pas toujours à qui d’autre s’adresser. Il n’y aura jamais trop de ressources dans ce domaine. De plus, ça me donne une certaine expérience avec la communauté avec laquelle je veux travailler d’ici quelques années.

Leave a comment