Dois-je me rapprocher encore davantage de ce gars ? C’est si compliqué !


Salut ! Encore moi. Votre lettre m’a fait réfléchir. Mais je me dis que ça serait vraiment étrange (je sais que c’est compliqué). Ça serait vraiment étrange parce qu’avec ce gars-là, nous sommes dans la même classe en musique. Il faut dire que c’est un peu la seule raison pour laquelle je le connais. Alors lui ne me considère pas comme un grand ami. Si j’allais au cinéma avec lui et nos amis communs, on serait plus portés a faire des blagues qu’à créer des rapprochements parce que nos amis communs sont tous des gars.
Je lui fait déjà des signes. C’est vraiment bizarre ce que je vais dire mais on dirait de plus en plus qu’il a un doute sur mon orientation, il se rapproche de moi. Depuis la première fois que je vous ai écrit, on s’est comme plus rapprochés. C’est en même temps excitant mais traumatisant. Parce que je sais qu’on se rapproche vraiment pas par amour mais plutôt par amitié. Je ne sais pas comment faire pour faire des rapprochements plus amoureux. Auriez-vous une idée ?
Fran

Bonjour Fran !

Malheureusement, les rapprochements amoureux ne se commandent pas… ils se vivent plus souvent qu’autrement bien spontanément. Et, particulièrement quand on n’est pas certain de l’orientation sexuelle de l’autre personne, il faut faire un peu plus attention pour ne pas se mettre les pieds dans les plats !

Une chose est sûre : si ce rapprochement amical te satisfait, tout est parfait. Par contre, si tu te sens malheureux parce qu’il te donne de l’amitié, et ce que tu veux c’est de l’amour : ce n’est peut-être pas la meilleure idée de rechercher son amitié à tout prix.

Alors, amour ? amitié ? Seul l’avenir le sait…

N’hésite pas à nous réécrire pour d’autres questions !

François, pour AlterHéros.


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.