Devrais-je dire à mon amie que je l’aime ?


Bonjour Valérie et merci d’avoir écrit à AlterHéros. Je comprends que

tu hésites à déclarer ton amour à une fille à ton école qui n’est pas au

courant de ton orientation sexuelle.

Tout d’abord, laisse-moi te rassurer sur le fait que c’est un sentiment

qui est tout-à-fait normal et qui a déjà été vécu par la plupart des gens

bisexuels/homosexuels. S’il est déjà difficile de dire à quelqu’un

qu’on est amoureux de cette personne par peur du rejet, peur que ça ne soit pas réciproque, peur d’avoir l’air ridicule, etc., il est encore plus

difficile de le dire lorsqu’il s’agit d’une personne du même sexe que soi, car à cette peur s’ajoute la peur des préjugés que la personne pourrait avoir envers nous et la peur qu’elle en parle à plein de gens (lorsque nous

n’avons pas fait de ”coming out” dans notre école/entourage).

S’il est possible que cette fille te regarde parce qu’elle est en effet

attirée par toi, il est aussi possible qu’elle ne soit intéressée qu’à

entretenir une amitié avec toi, en particulier si tu ne lui as jamais

fait part du fait que tu étais homosexuelle ou bisexuelle. En effet, puisque tu es attirée

par elle, tu as probablement tendance à scruter ses moindres gestes/paroles à ton égard à la recherche d’un signe qu’elle t’aime aussi; c’est encore une fois tout-à-fait normal, mais il ne faut pas oublier qu’elle n’est peut-être pas consciente de ton attraction envers elle et ne réalise peut-être pas que ses regards peuvent avoir une tout autre signification pour toi. Il se peut aussi qu’elle n’ait jamais envisagé le fait que tu puisses être homosexuelle ou bisexuelle, qu’elle ne soit attirée que par les gars et qu’elle n’ait envers toi qu’un intérêt amical. Par contre, si elle est également attirée par les filles et peut-être par toi, il se peut qu’elle soit gênée de t’en

parler par peur que ça ne soit pas réciproque et que tu sois strictement

hétérosexuelle. Il se peut également qu’en lui avouant tes sentiments

pour elle, cela lui fasse réfléchir sur la possibilité d’avoir une relation

avec une autre fille et qu’elle soit finalement intéressée aussi, par

curiosité ou par gain de conscience de son orientation.

Comme tu peux le voir, divers scénarios sont envisageables advenant le

fait que tu lui dirais qu’elle t’attire et que tu lui parlerais de ton

orientation sexuelle; par contre, si elle-même est intéressée et ne

fait jamais les premiers pas, il ne se passera jamais rien si tu ne fais pas

les premiers pas non plus. C’est donc à toi de décider si tu es prête ou

non à lui en parler et si tu es prête à accepter les conséquences négatives

qui pourraient subvenir, comme le fait d’être ridiculisée par ses ami(e)s

et elle si elle a des préjugés envers l’homosexualité ou n’est pas à

l’aise avec le fait qu’une autre fille puisse avoir des sentiments pour elle.

Ce que je te suggère, étant donné que tu mentionnes peu connaître cette

fille, c’est d’essayer d’apprendre à mieux la connaître dans un

contexte d’amitié d’abord. À force de faire des activités et d’avoir des

discussions avec elle, tu apprendras sûrement si elle a un copain/une copine en ce moment, par qui elle est attirée habituellement, etc. Il se peut que même si elle soit lesbienne/bisexuelle, qu’elle ne t’en parle pas

spontanément, le sujet étant difficile à aborder pour plusieurs jeunes pour toutes les raisons décrites plus haut. À ce moment-là, tu pourrais un moment donné aborder un sujet d’actualité comme les mariages gais, et lui demander son opinion à ce sujet: que pense-t-elle des gais qui veulent se marier ? de l’homosexualité en général ? a-t-elle déjà eu des amis

gais/lesbiennes/bisexuels ? a-t-elle déjà pensé à sortir avec une

fille ?

Donc, au fil de la discussion, tu pourras te rapprocher de plus en plus

du sujet qui t’intéresse particulièrement, soit savoir si elle est

homophobe pour commencer, puis si elle a elle-même déjà eu des questionnements sur son orientation sexuelle. Si tu vois qu’elle aborde le sujet de l’homosexualité de façon positive ou tout au moins neutre, tu pourras alors lui mentionner que tu es bisexuelle ou homosexuelle, si tu te sens à l’aise de le faire. Quant à lui annoncer tes sentiments pour elle, ce sera à toi de juger s’il y a une chance qu’ils soient réciproques ou si tu désires les lui dire de toute façon. Tu pourrais alors lui demander d’être discrète à ce sujet et lui dire que si tes sentiments ne sont pas réciproques, que tu souhaiterais tout de même rester amie avec elle, si tel est ton désir. Si vous avez déjà une belle amitié de formée, tu augmentes tes chances que ton amie réagisse de façon plus positive à l’annonce de ton orientation sexuelle et agisse de façon plus respectueuse à ton égard, peu importe si elle éprouve ou non la même chose pour toi.

Voilà, donc en résumé lui demander ce qu’elle ressent pour toi est la

meilleure façon de savoir si elle t’aime ou non, mais je te conseille

tout de même d’être prudente dans ton approche pour éviter d’être blessée inutilement ou de voir ton orientation étalée à travers les compagnes de classe, si ce n’est pas quelque chose que tu désires. Bonne chance Valérie et tu nous donneras de tes nouvelles !

Marilyn, pour AlterHéros

Leave a comment