Depuis quelques temps, je me surprends à regarder les mecs…


Salut Cédric.

Merci de nous avoir contactés.

Dans ton message, tu nous indiques que tu fréquentes une femme qui te plaît beaucoup, mais que – depuis ce temps – tu te surprends à regarder les hommes et à imaginer des trucs de nature sexuelle avec eux, sans que cela te plaise. Par conséquent, tu te demandes qui tu es… C'est une grande question que tu te poses, question à laquelle seul toi peux répondre. Cependant, si tu le veux bien, nous allons analyser ensemble ce que tu nous as écrit.

À travers ton témoignage, je comprends que tu es quelqu'un de timide et que tu manques de confiance en toi. C'est vraisemblablement ce qui explique, selon toi, pourquoi tu n'as « découvert les joies du sexe » que récemment. Par rapport à cela, je ne vois aucun problème : chacun évolue à son rythme et nul n'est tenu d'avoir des relations sexuelles à tel ou tel âge. C'est une question très personnelle et on ne peut, en cette matière, établir des normes que tous devraient suivre.

Par contre, là où il y a quelque chose qui cloche, c'est lorsque tu nous dis que tu te « forces » à imaginer des gestes de nature homosexuelle lorsque tu regardes des hommes. Pourquoi te « forcer » à le faire? Surtout si, comme tu l'as précisé, cela te dégoûte! Je ne comprends pas. À moins que tu voulais nous signifier par là que, tout en regardant les hommes qui t'attirent, tu en éprouves un malaise parce que tu as peur d'être bisexuel ou gay. C'est ce que je pense comprendre à travers ton témoignage. Sinon, je n'arrive pas à m'expliquer pour quelle raison un hétérosexuel – à supposer que ce soit ton orientation – aurait de la difficulté à s'accepter…

Généralement, c'est l'inverse qui se produit : je veux dire que ce sont certaines personnes bisexuelles ou gays qui vivront dans la peur et la honte, tout simplement parce que leur orientation les confine au statut de minorité (ce qui peut déranger les gens qui aspirent à être dans la « norme ») ou, encore, parce qu'ils sont issus d'un milieu particulièrement homophobe. Mais… refuser d'accepter son hétérosexualité? Comment la chose serait-elle possible? En effet, nous vivons dans un monde où tout nous pousse à adopter le modèle dominant, c'est-à-dire le modèle hétérosexuel. C'est souvent notre premier modèle, celui que nous avons sous les yeux pendant notre enfance, puisque c'est généralement celui incarné par nos parents. Ensuite, il y a l'éducation, le cinéma, la pub, la télévision : tout dans la société participe à la promotion de l'hétérosexualité. Par conséquent, à moins d'être bisexuel ou homosexuel, j'imagine mal comment on puisse avoir de la difficulté à s'accepter tel que la Nature nous a engendrés.

Tu nous demande, par ailleurs, quelle « nature sexuelle » est la tienne. C'est une question très grave – parce qu'elle interpelle tout ton être. Pour cette raison, personne n'est mieux placé que toi pour y répondre. C'est à toi, Cédric, de voir ce qui, sexuellement et affectivement, te plaît ou te déplaît. L'orientation sexuelle se définissant essentiellement par les désirs, tu dois te demander pour quelles personnes tu en éprouves. Et puisque tu craints d'aimer faussement ta copine, il y a peut-être là un bon indice. En effet, pourquoi aurais-tu cette crainte, sinon parce que tu es peut-être en train de prendre conscience que ton intérêt pour les gars, ce sentiment qui te pousse, qui te « force » à les regarder, dénote en toi de nouveaux désirs. C'est ce qui pourrait expliquer ton trouble et tes peurs.

En conclusion, Cédric, je vais te suggérer de bien t'examiner, de bien réfléchir à ta situation. Si jamais de nouveaux éléments viennent nourrir ta réflexion, n'hésite pas à nous en faire part : nous sommes toujours là pour toi!

Je te souhaite d'être heureux et de grandir dans l'amour!

Amitiés,

Benoît

Leave a comment