Comment rencontrer d’autres trans pour échanger sur le processus ?


Bonjour!

Merci pour ta question! C’est effectivement une très bonne chose pour toi de commencer à rencontrer d’autres personnes trans afin de planifier ta transition. Tu verras que tu es loin d’être la seule personne qui se sent comme toi. Mais surtout, c’est grâce à leur précieuse aide que tu pourras trouver les ressources médicales et sociales qui te permettront de vivre une transition harmonieuse. La situation des personnes trans en France est présentement assez difficile à cause du manque de ressources et de reconnaissance de la part des gouvernements. Toutefois, les choses sont appelées à changer très bientôt alors que la France subit des pressions de l’Union Européenne pour agir plus activement pour aider les personnes trans.

Je te suggère fortement le livre « Mauvais Genre » de l’auteur et photographe Axel Léotard. À mi-chemin entre la fiction et l’autobiographie, ce roman raconte le processus de transition d’un homme transsexuel en France. L’auteur, que j’ai eu l’occasion de rencontrer, est impliqué depuis de nombreuses années dans les milieux trans… je n’ai aucun doute que son livre pourrait te venir en aide.

Pour ce qui est de rencontrer des personne en chair et en os, je te suggère de contacter Le MAG (www.mag-paris.fr), une association dont l’objectif est d’aider les jeunes gais, bi, lesbiennes et trans à sortir de leur isolement et à partager leur vécu. Si tu habites près de Paris, je crois qu’il s’agit là de la meilleure ressource. Même si tu n’habite pas à Paris, je t’invite à les contacter afin qu’ils puissent te rediriger vers une association régionale.

Bonne chance dans tes prochaines démarches. N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions sur la transition.

Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment