Comment refuser cette proposition de mariage sans lui donner l’impression de diminuer mon amour pour elle ?


Salut Anne.

Je te remercie de t'être confié à nous.

Dans ton message, tu nous expliques que tu vis une relation sérieuse avec ton amie, mais que vous ne partagez pas toujours les mêmes convictions, entre autres par rapport au mariage. En effet, elle exprime clairement son désir de se marier, alors que, toi, tu ne le veux pas. Par conséquent, tu nous demandes comment lui dire « non » sans qu'elle se sente rejetée.

Ton amie et toi vivez une situation très délicate. En effet, il ne s'agit pas de simplement d'une question de goût – comme, par exemple, préférer aller au cinéma plutôt qu'au théâtre -, mais bien d'une question de principes, c'est-à-dire liée à vos valeurs respectives. D'emblée, tu admets être une personne têtue. Tu ajoutes même que tu ne penses pas être en mesure de céder un jour. J'espère, Anne, que tu n'en fais pas qu'une question d'orgueil, car ton amie aurait alors raison de sentir ton amour pour elle diminuer.

Ce n'est pas que tu aies tort de refuser le mariage. Il y a de bonnes raisons de se marier, comme il y en a de mauvaises. Et si tu estimes que le mariage est quelque chose de futile, tu as raison de ne pas vouloir en célébrer un avec ta copine. Le problème réside plutôt dans votre entêtement réciproque. Il me semble qu'une bonne discussion s'impose, car cela vous permettrait d'exprimer vos positions sur le mariage. Et quand je dis « exprimer », ça signifie développer un point de vue, ne pas simplement dire : « Moi, je suis contre, un point c'est tout! ». Ensuite, essayez de voir s'il n'y aurait pas de compromis possibles. Peut-être qu'à défaut d'un mariage, ta copine se contenterait d'une simple union civile. Peut-être que vous pourriez aussi organiser une fête entre amis afin de célébrer votre amour et y inclure un rituel, créé par vous, quelque chose de symbolique et de significatif. Une telle cérémonie serait de nature à « démontrer » à ton amie que tu l'aimes. Ce serait une façon sympathique de célébrer publiquement votre amour.

Par ailleurs, nos valeurs peuvent évoluer au fil des années. Dans cinq ans, dans dix ans, peut-être que ta copine ne souhaiteras plus se marier. Au contraire, peut-être que toi-même le souhaitera éventuellement. Au fond, ce qui ressort de tout ça, c'est qu'il faut éviter de dire « jamais ». Certes, tu fais bien d'être honnête avec ta copine et de lui dire qu'en ce moment tu ne vois pas l'utilité de te marier, mais pourquoi ne pas lui proposer d'en reparler plus tard? Bien sûr, assure-toi qu'elle te sente sincère et qu'elle n'ait pas l'impression que tu lui dis ça simplement pour te débarrasser d'un sujet trop embêtant…

En conclusion, la seule chose vraiment essentielle est de maintenir le respect et la franchise à travers vos échanges. Et, aussi, de mettre en veilleuse cet orgueil que tu dis avoir, car l'amour et l'orgueil sont rarement compatibles.

Si jamais tu as d'autres questions pour nous, n'hésite surtout pas à nous réécrire : nous serons toujours là pour t'entendre et t'épauler!

Amitiés,

Benoît

Leave a comment