Comment modifier ma voix pour qu’elle paraisse plus féminine?


Bonjour Flo!

Merci pour votre excellente question qui porte sur un sujet souvent négligé par les personnes transsexuelle d’homme à femme. Avoir une voix féminine est aussi un élément essentiel afin de “passer” en tant que femme.

La voix est l’une des caractéristiques les plus importantes, qui permet aux autres de nous identifier en tant que femme ou homme. C’est naturel, la voix est l’un des aspects d’une personne qui permet à notre cerveau de la reconnaitre. N’est-on pas capable de reconnaître une personne qu’à sa voix? Au téléphone? C’est simple en effet. Et c’est aussi important que l’apparence physique, sinon plus!

Tentez l’expérience pour voir! Allez passer une soirée dans un club de personnificateurs féminins et vous comprendrez rapidement ce que je veux dire. Certains des travestis qui se produisent sur scène sont très beaux et peuvent passer physiquement très facilement pour femme. Elles pourraient confondre bien des gens!

Mais si vous leur adressez la parole, leur voix masculine rompt complètement le charme. On sait dès lors que l’on a affaire à un homme et non à une femme.

Faites le test, quand une personne ayant une morphologie ambigüe se pointe devant vous, qu’est-ce qui confirme ou infirme l’idée que l’on a bien affaire à un homme ou une femme? La voix…

Autre exemple, combien de fois j’ai rencontré dans le Village gay, à Montréal, des femmes “butches”, qui pourraient facilement passer pour des hommes? Un bon moyen d’être fixé sur leur genre était tout simplement leur voix.

Malheureusement trop de femmes transsexuelles négligent de travailler leur voix afin de la féminiser afin de passer inaperçu, tant au téléphone qu’en personne. C’est triste à dire, mais le réflexe de dire “il” demeure quand la voix d’une personne est masculine malgré une apparence féminine. Et ceux qui compte sur la thérapie hormonale pour voir leur voix être changée seront prises au dépourvu, car l’homonothérapie pour les personnes transsexuelle d’homme à femme n’a aucun effet sur la voix.

Donc, le meilleur moyen d’éviter de se faire dire “excusez-moi monsieur!” lorsque l’on ouvre la bouche, c’est de pratiquer, car les cordes vocales sont un organe merveilleux qu’il est possible de travailler à sa guise.

Si le célèbre imitateur André-Philippe Gagnon, avec sa voix de Basse est capable de la travailler à un point où il est capable d’imiter Vanessa Paradis et un millier d’autres voix, comment ne pourrions-nous pas, simplement, développer notre voix féminine?

Le mieux, c’est de commencer le plus tôt possible, car développer une voix féminine qui a l’air naturelle prend du temps, beaucoup de temps. Des exercices de base peuvent être fait en voiture ou à la maison, où l’on n’a qu’à chanter le plus haut possible avec la radio, question d’étirer ses cordes vocales. Et ça fonctionne!

Ensuite, l’on peut travailler à placer sa voix une demi-octave au dessus de sa voix masculine. Pour être plus précise, si vous ne vous y connaissez pas en musique: à mi-chemin entre votre voix d’homme et votre voix de fausset.

Voir les sites suivants qui ont développé une expertise en ce sens avec un programme qu’il est possible de suivre:

http://heartcorps.com/journeys/

http://www.tsroadmap.com/physical/voice/female-voice.html

et surtout, cette merveilleuse série de vidéos sur youtube :

http://www.youtube.com/watch?v=qbaj4tIX1kw

Au début, l’on se sent ridicule de parler ainsi, ça ne sonne pas naturel. Mais avec le temps et de la pratique, le tout s’affine et devient naturel. Généralement, ça peut prendre entre 8 mois et 1 an d’utilisation courante de sa nouvelle voix pour que votre entourage voit le naturel.

Si jamais vous craignez de voir votre voix masculine en être altérée, n’ayez crainte, il est possible d’avoir deux voix distinctes l’une de l’autre pendant la transition et même après. Pendant leur transition, il n’est par rare de voir des transsexuelles devoir utiliser leur voix d’homme le jour au travail et leur voix de femme le soir et le week-end, en attendant de pouvoir vivre à temps plein en tant que femme au boulot.

Et si vous continuez à utilisez votre vieille voix d’homme de temps en temps, il est possible de garder en réserve cette voix de gars toute votre vie. Très utile pour faire des show d’humour!!! Par contre, s’il elle n’est plus utilisée, elle risque de disparaitre. J’ai une amie transsexuelle qui ne l’a pas utilisée depuis 5 ans et lorsqu’elle essaye de retrouver son ancienne voix elle est incapable de l’utiliser sans fausser! De plus, elle avait une voix très grave, et aujourd’hui l’on serait incapable de dire, par sa voix, qu’elle a été un homme un jour. Elle a réussi avec l’effort et le travail à développer une voix très jolie et même sensuelle!

J’espère que toutes ces informations sauront vous aider dans votre cheminement et n’hésitez pas à nous réécrire si vous avez d’autres questions aussi pertinentes!

Julie-Maude Beauchesne


About Julie-Maude Beauchesne

Julie-Maude détient un diplôme d’études collégiales en communications, option journalisme, et termine actuellement ses études au baccalauréat en Études internationales à l’Université de Montréal. Après avoir travaillé six ans comme journaliste pour un quotidien des Cantons-de-l'Est, La Voix de l'Est, elle est aujourd’hui directrice des communications au Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA). Impliquée au sein d'AlterHéros depuis 2004, elle a occupé multiples fonctions telles que la présidence de 2007 à mai 2010 et au cours de l'année 2011-2012. Elle occupe actuellement la fonction de trésorière au sein de l'organisme. Par le passé, elle a été coprésidente de la Table de concertation des gais et des lesbiennes du Québec (devenue le CQ-LGBT). En 2010, au Gala Arc-en-Ciel, elle a remporté le prix Bénévole par excellence.

Leave a comment