Comment des femmes peuvent-elles ressentir du plaisir à la pénétration anale?


Hi Alterhéros,

G eu plusieurs relations hétéro au début.
G maintenant des relations gais, j’adore etre sodomisé et sodomiser, ou faire anulingus fellation et donc je sui devenu très gai en restant hétéroromantique.
G été surpris récemment, g tombé amoureux d’une copine qui aimait être sodomisée et ne voulait pas de pénétration vaginale durant nos relations.
C la première fois que je pratique la sodomie avec une femme ! Toutes les femmes que g connu n’ont jamais voulu.
J’était donc convaincu que toutes les femmes ne pouvaient pas aimer pas la sodomie à cause de leur anatomie et qu’il y avait que des hommes pour ressentir ce genre de plaisir quand ils en étaient intéressés. Je suis gay et malgré mon hétéroromantisme, je me suis désintéressé des femmes longtemps à cause d’impossibilité de pratiquer pénétration anale avec une femme, il n’y a que ça qui m’intéresse dans une relation sexuelle, je me sens pervers à cause de ça !
Et la je sui troublé par cette dernière relation qui préférait la pénétration anale que j’adore, à la pénétration vaginale qui m’a tjrs dégouté, pas ce que gay à la base.

Comment des femmes peuvent ressentir du plaisir à la pénétration anale, elles n’ont pas de prostate chez l’homme pour éprouver du plaisir ?
C’est purement cérébral ou c’est physique aussi chez la femme ?

Suis je pervers à aimer que ça ?

Thibaut

Bonjour Thibaut, 

Merci d’écrire à Pose ta question! et de faire confiance à AlterHéros avec tes questionnements. Je comprends que tu te considères comme homosexuel au niveau de ton attirance sexuelle, mais hétérosexuel au niveau de ton attirance romantique. Tu as rencontré une femme cisgenre avec qui tu as développé une relation amoureuse et qui apprécie des pratiques sexuelles anales, ce que tu pensais impossible. Tu te questionnes maintenant sur s’il est vraiment possible pour cette femme cisgenre d’éprouver du plaisir analement étant donné qu’elle ne possède pas de prostate. 

 

De ce que je comprends de ce que tu dis, j’ai l’impression que c’est davantage la pratique de la sodomie que tu préfères et non pas une attirance sexuelle envers les personnes du même genre/sexe que toi. Il se peut que je me trompe et de toute façon, ce n’est pas pour cela que tu nous écris aujourd’hui. Il faut simplement faire une différence entre l’orientation sexuelle et les pratiques sexuelles. Par exemple, certaines femmes aiment la pénétration vaginale sans être nécessairement hétérosexuelles, mais peuvent trouver satisfaction avec l’usage d’un strap-on avec une partenaire qui les attire. Ou certains hommes homosexuels n’aiment pas la sodomie. Tout le monde a des préférences au niveau des pratiques sexuelles et cela n’est pas toujours lié avec les préférences de partenaires. 

 

Si la partenaire amoureuse que tu as trouvé te dit aimer la pénétration anale, c’est qu’elle doit aimer cela! Il est important de communiquer et de négocier ce que vous voulez faire et explorer entre vous, mais aussi de se croire. Bien que les femmes cisgenres n’aient pas de prostate, elles peuvent ressentir du plaisir pour différentes raisons physiologiques ou psychologiques lors de la pénétration anale. Il y a des récepteurs nerveux dans le canal anal qui sont directement reliés au cerveau, mais également aux terminaisons nerveuses du vagin et du clitoris. Pour certaines personnes, la stimulation anale est plaisante de façon physiologique. Pour d’autres personnes, ce sera davantage l’idée d’être pénétrées analement qui sera davantage excitante. Mais l’important est simplement de laisser à tou.te.s nos partenaire la possibilité d’exprimer ses préférences, ses besoins et ses limites en termes de sexualité. Par ailleurs, de plus en plus de personnes s’intéressent à la sexualité anale, car il est de moins en moins tabou de parler de sodomie. De plus en plus de femmes (hétérosexuelles, bisexuelles, homosexuelles) s’expriment au sujet de la sexualité anale et, surtout, du plaisir anal. Ce n’est donc pas uniquement une histoire de prostate!

 

Bref, pour répondre à ta question, oui, les femmes cisgenres peuvent éprouver du plaisir dans la pénétration anale. Ensuite, si la pénétration vaginale te déplait, vous pouvez trouver d’autres pratiques qui vous conviennent à tou.te.s les deux. Tu sembles t’inquiéter du confort de ta partenaire, donc lui demander ce qu’elle aime peut être un bon point de départ pour étendre votre éventail de pratiques sexuelles et découvrir de nouveaux types de plaisir. Tu dis te sentir pervers en t’intéressant de la sorte uniquement à la sodomie. Or, tu as également nommé tes préférences en termes de sexualité orale, comme avec les anulingus ou les fellations. Tu n’as pas à te sentir coupable d’apprécier davantage une forme de pénétration à une autre. Toutefois, je t’encourage à demeurer à l’écoute de tes partenaires afin de mettre vos plaisirs respectifs au coeur de vos différentes relations sexuelles. 

 

J’espère t’avoir rassuré et avoir bien répondu à tes interrogations. Bonne chance dans votre relation et n’hésite pas à nous contacter de nouveau si tu te poses d’autres questions. 

Amélie Bouchard, sexologue


About Amélie Bouchard

Bachelière en Sexologie à l'UQAM. Passionnée de la sexualité alternative et des modèles amoureux modernes. Intervenante chez AlterHéros depuis 2017.

Leave a comment