26 décembre 2008

Comment avoir du plaisir ? Je n'ai aucune idée de comment faire l'amour ?

JE CONNAIS PAS COMMENT FAIRE MON PLAISIR ET MEME LE PLAISIR DE MON COPAIN ET PLUS JE VEUX PAS PERDRE MA VIRGINITE ALORS AIDEZ MOI DE CONNAITRE FAIRE MON PLAISIR SIL VOUS PLAIT J’AI PAS UNE IDÉE SUR FAIRE L’AMOUR ET LE PLAISIR?
AMINA

Benoît

Bonjour Amina.

Je te remercie de nous avoir écrit. Dans ton message, tu nous indiques que tu ne sais pas comment obtenir du plaisir, ni comment en procurer à ton copain. En outre, tu précises que tu ne veux pas perdre ta virginité.

Commençons tout d’abord par l’épineuse question de la virginité. Cependant, il existe plusieurs conceptions de la virginité. Pour certains, on la perdrait après un seul baiser. Pour d’autres, cela surviendrait lorsqu’on caresse les parties génitales de notre partenaire ou qu’on se les fait caresser. Enfin, il y en a qui jugeront que l’on ne perd sa virginité que s’il y a pénétration. On allègue souvent que la présence de l’hymen, cette membrane qui obstrue partiellement le vagin, serait une preuve de virginité. C’est trompeur, car il se peut que, suite à un exercice physique intense, une personne perde cet hymen. Inversement, certaines personnes ne le perdront pas suite à leur 1ère relation sexuelle. En un mot, Amina, la question de la virginité est très personnelle et c’est à toi à la définir en fonction de tes propres critères.

Passons maintenant au 2e aspect de ta question : le plaisir. Pour en donner et en recevoir dans le cadre d’une relation sexuelle, il n’y a pas de recettes miraculeuses. Dans la mesure où nous sommes tous uniques, les gens ne réagissent pas tous de la même façon aux gestes de nature sexuelle et n’auront pas les mêmes fantasmes ou désirs. Cependant, on peut considérer qu’étant une activité privilégiée pour deux personnes qui s’aiment, la relation sexuelle est un moment d’écoute : écoute des besoins de son corps, écoute des besoins du corps du partenaire. Le dialogue est, en ce sens, essentiel : il ne faut jamais hésiter à verbaliser nos désirs à l’autre et à lui demander ce qui lui ferait plaisir. De même, il faut savoir se respecter et fixer ses limites. En effet, tu ne dois jamais te sentir obligé d’adopter une position ou une pratique sexuelle qui te déplairait, simplement pour plaire, justement, à ton copain.

À mon avis, la meilleure entrée en matière consiste en des préliminaires. Les regards, les sourires complices créés déjà l’ambiance; les baisers, tendres, langoureux, éveillent joyeusement la libido; puis il y a les caresses, toutes les caresses, qu’on prodiguera, sensuellement, sans se presser, sur les diverses zones érogènes du corps, à savoir : les lobes d’oreilles, la nuque, les mamelons le ventre, les fesses, les organes génitaux, l’anus, les pieds, etc. Bien sûr, pour que ces préliminaires soient efficaces, il est nécessaire que les amoureux soient réceptifs et détendus! En situation de gêne, d’inconfort ou de stress, on met un frein au laisser-aller.

Plusieurs très bonnes références se trouvent sur Internet à ce sujet. Tout d’abord, le site « masexualite » (www.masexualite.ca) qui offre des informations d’ordre général sur la sexualité, entre autres sur la prévention des ITS. Tu peux également consulter les questions qui se trouvent sur notre site web. Si j’avais une dernière recommandation à te faire, ce serait de ne jamais oublier que, la sexualité, c’est aussi un jeu et qu’il faut savoir s’amuser…

Si jamais tu as d’autres questions, Amina, n’hésite surtout pas à nous réécrire.

Bonne chance!

Benoît

Similaire