Combien de temps durent les démarches pour une transition ?


Bonjour Dominic,

Tu aimerais donc savoir le temps que cela peut prendre pour une transition, autant au niveau du suivi psychiatrique, du traitement hormonal, du changement de la voix de la diminution de la pilosité avec l’épilation et à quel âge qu’une personne peut entamer ces démarches.

En fait, pour ce qui est du suivi psychiatrique, si tu veux avoir une recommandation pour la chirurgie de changement de sexe, tu dois avoir été suivi pendant au minimum 6 mois. Pour les femmes transsexuelles (homme à femme), les hormones ne changent pas la voix, donc tu dois pratiquer pour la changer, mais le temps exact de ce changement peut être différent pour chacune. En ce qui concerne les hormones, si tu veux toujours garder l’apparence du genre auquel tu adhère, tu dois toujours prendre des hormones. Les changements, lorsqu’une femme transsexuelle commence l’hormonothérapie, peuvent se voir de 1 mois à 3 mois. Ceux-ci sont au niveau de ta pilosité, tes poils diminueront, de tes seins, de tes cheveux, de tes humeurs, tes muscles et de tes graisses. Après quelques séances d’épilation, les personnes constatent qu’elles ont moins de poils lorsqu’ils repoussent et que leur densité est moindre. Par contre, pour avoir des résultats plus rapides et permanents, tu peux avoir recours à l’électrolyse ou au laser. C’est plus coûteux et plus douloureux, mais les résultats sont plus rapides et après quelques semaines ou années, tes poils ne repousseront plus. Ensuite, le traitement hormonal peut se commencer très jeune, c’est-à-dire pendant l’adolescence. Le docteur Shuvo Ghosh travaille avec la clientèle transsexuelle adolescente, donc si tu veux avoir plus d’informations sur celui-ci, tu peux aller voir le documentaire Démystifier la transsexualité sur le lien suivant:

http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=647

En espérant t’avoir aider et n’hésite pas de nous recontacter si tu as d’autres questions.

Alexandra B.J.


About Alexandra Jérôme

Alexandra détient un baccalauréat en sexologie où elle a complété un stage de 8 mois chez ASTT(e)Q (Action Santé Travesti(e)s Transsexuel(le)s du Québec). Depuis 2010, elle est intervenante psychosociale.

J’aime aider les personnes avec des problématiques au niveau de leur sexualité ou de leur orientation. Je crois qu’être bénévole pour AlterHéros me permet d’aider certaines personnes à ces niveaux, ce que je ne peux faire à mon travail. De plus, je crois que même si nous vivons dans une société qui se dit ouverte concernant la sexualité, il reste que plusieurs questionnements n’ont pas de réponses et ce faisant, plusieurs se retrouvent ainsi un peu perdus. C’est donc important pour moi de faire profiter de mes expériences et de mes connaissances aux gens qui en éprouvent le besoin.

Leave a comment