Combien de temps doit-on vivre en tant que l’autre genre pour avoir droit aux opérations ?


Bonjour Morgan,

Merci pour ta question! La chirurgie de changement de sexe, autant pour les femmes que les hommes, et bel et bien payée par la Régie de l'assurance maladie du Québec depuis 2009. Pour le moment, la seule façon de changer le sexe sur ses papiers d'identité est d'avoir une intervention de ce genre. Pour avoir accès à cette chirurgie, il est nécessaire de remplir les conditions suivantes :

– Avoir vécu au moins un an à temps plein dans le genre désiré.

– Avoir en main deux évaluations de deux spécialistes en questions d'identité de genre (psychiatre, psychologue ou sexologue). L'un de ces spécialistes doit avoir suivi la personne durant au moins six mois.

– Avoir en main une évaluation d'un médecin généraliste prouvant la bonne santé générale.

– Avoir en main une lettre d'un médecin attestant que la personne a pris des hormones pour au moins un an (sauf en cas de raison médicale qui empêche leur prise)

Donc, comme tu vois la période de 1 an est pas mal obligatoire. Il n'y a pas vraiment d'exceptions, malgré que le système de remboursement par la régie en est encore à ses débuts et que les règles pourraient venir à changer. De toute façon, le délai pour obtenir un rendez-vous est déjà de plusieurs mois. Pourquoi toutes ces règles? Parce que c'est la norme qui a été établie par le psychologue Harry Benjamin dans les années 70, et que cette norme est toujours en vigueur dans la plus récente version des protocoles médicaux standards. Si tu veux consulter ces standards, je t'invite à visiter le site du World Professional Association for Transgender Health (www.wpath.org). C'est un document avec lequel toute personne qui entame un transition devrait se familiariser, car il permet de mieux faire face au système médical.

On peut être d'accord ou pas avec ces règles. Certains y voient une période nécessaire à l'individu pour s'assurer qu'il s'adapte bien à sa nouvelle identité, pour d'autres il s'agit d'embûches créées pour contrôler de façon indue la vie des personnes transsexuelles. Chose sûre, le gouvernement payant des milliers de dollars, il veut s'assurer d'avoir un diagnostic exhaustif afin d'éviter des ennuis judiciaires.

Une fois que tous ces documents sont obtenus, il faut les envoyer au bureau du Dr. Brassard (514-288-2097, http://srsmontreal.ca/ ) qui s'occupe de créer le dossier pour le remboursement. Je vois que tu as des inquiétudes par rapport à la prise d'hormones. En temps normal, celles-ci sont prescrites par un endocrinologue suite à une évaluation d'un(e) psy., mais certains médecins au Québec les prescrivent sans suivre de protocole, à partir une prise de sang.

Je te suggère de contacter l'ATQ afin d'avoir toutes les informations nécessaires et peut-être, obtenir des références au Saguenay-Lac-St-Jean. Voici d'ailleurs une page sur leur site qui est remplie d'informations : http://www.atq1980.org/archives/articles/mon-cheminement-avec-dr-brassard-et-la-ramq.html

En espérant avoir répondu à toutes tes interrogations,

Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment