Après avoir pensé toute ma vie que j’étais hétéro, c’est difficile de penser le contraire…


Bonjour, j ai 20 ans je vous ai déjà écris 2 fois mais vos réponse me font vraiment du bien.
Alors voila après avoir lu un livre, un passage ou il y a eu 2 homosexuel m’a vraiment fait me questionner sur mon identité sexuelle et romantique depuis je doute ,je me test et j’en apprend de plus en plus a ce sujet ( en générale pas sur moi cela veux dire je me documente beaucoup ).
Au nouvel an après après un appel de mon frère me disant que j’allais trouver une super copine : j’ai une réaction très bizarre cela ma choquer qu il me dise ça comme si ce n’ était pas dans mes projet ou comme si j était homosexuelle. Ceci dit j’était vraiment alcoolisé mais mon sentiment était réelle.
De plus un jour après j’ai fait un rêve ” j était dans ma chambre d’enfance avec mon frère j’avais une révélation : une fille avait écris sur un papier ” tu est gay dit leurs ” je lui ai répondu pourquoi tu dis ça, comment tu sais ça ?” Se rêve m’a beaucoup chambouler après il est vrai que j’y pense toute la journée donc cela est peux etre juste dut à mes pensés comme vous l’avez dit dans les anciennes réponse mais cela semble gros vous pensez pas ?
Je croyais avoir Toc homosexuelle mais je ne pense pas car j’ éprouve un léger désir pour les homme. Par exemple je trouve les homme assez beau alors que une fille très jolie est assez rare mais il est vrai que j’ai toujours été exigent la dessus.
Pourtant au niveau sexuelle je n’imagine vraiment pas faire l’amour avec un garcon cela ne me répugne pas mais je trouve aucune excitation a penser à ça de plus j’ai inviter une ex pendant les vacances après le nouvel an j’ai éprouvé beaucoup de plaisir a faire l’amour avec elle j’ai aussi aimer sa douceur féminine cependant je n’ai vraiment rien ressenti de spécial en dehors du sexe. Meme si cela m’a sembler bizarre : en effet je peux refaire l’amour que 4h après la dernière éjaculation je trouve ça assez long peux être cela est un signe.
Des fois j’ai la certitude d’ être homosexuel alors que je me vois faire ma vie avec une fille et des fois j ai la certitude d être hétéro ou au moins bi. Je veux pas lutter toute ma vie j’ espère juste savoir ce que je suis et m’y faire. Je veux pas que mon ” surmoi ” lutte contre mes pulsion je veux juste savoir ( meme si je suis conscient que moi seul a la réponse )
En plus c’est hyper dur de se dire “tant pis tu découvrira un jour laisse toi vivre” presque impossible je pense. Après avoir pensé toute ma vie être hétéro c’est compliqué a vivre à 20ans.
Alors voila encore merci de votre réponse vous aidez tellement de gens merci.
Bryan
 

Salut Bryan!
Tout d’abord, je tiens à te remercier de la confiance que tu accordes à AlterHéros, j’espère que ma réponse parviendra à t’éclairer.
Si je comprends bien, tu te questionnes sur ton orientation sexuelle et romantique. Plus précisément, l’idée que tu pourrais être attiré par des hommes semble t’angoisser, notamment car cela vient chambouler la certitude que tu avais d’être hétérosexuel.
Pour commencer, tu dis qu’un passage d’un livre présentant deux homosexuels a suscité des questionnements chez toi par rapport à ton orientation sexuelle et romantique. J’aimerais savoir, qu’est-ce qui t’a fait réagir, précisément, dans cet extrait? Tu mentionnes également t’informer de plus en plus sur l’homosexualité et te tester. Il est toutefois important que tu prennes le temps de te découvrir par toi-même. Rien ne presse, il est possible de développer une conscience de son orientation sexuelle et romantique sans devoir se tester ou s’informer énormément. Bien sûr, c’est tout à ton honneur de vouloir s’informer, il ne faut simplement pas que cela nourrisse une obsession. 😉
Pour ce qui est de ton rêve, je peux comprendre qu’il t’ait chamboulé, mais je tiens à te rappeler que les rêves sont souvent le reflet des événements ou pensées de la journée. Il est donc possible qu’à force de penser à ton orientation sexuelle, tu y aies rêvé, sans pour autant qu’il ait une signification particulière. 😊
Pour ce qui est du TOC homosexuel, il faut prendre cette expression avec précaution. Certaines personnes ont effectivement des pensées dites obsessionnelles en lien avec l’orientation sexuelle ; à ne pas confondre avec les personnes qui se questionnent par rapport à leur orientation sexuelle ou qui ressentent une anxiété liée à la découverte ou au dévoilement de leur orientation sexuelle. Le qualificatif de TOC ne peut pas être appliqué à toutes les situations. Toutefois, un TOC est parfois lié à un élément déclencheur provoquant une peur, qui se transforme alors en pensée obsessionnelle. Le quotidien de la personne ayant ce TOC est donc affecté, elle cherche à se rassurer, à se convaincre qu’elle est ou n’est pas homosexuelle, mais les pensées intrusives reviennent sans cesse et augmentent souvent d’intensité. 
Je ne suis toutefois pas outillée pour intervenir davantage sur ce sujet, car je n’en connais pas assez sur ton vécu. Étant donné que ta situation semble affecter ton quotidien et susciter une dose notable de souffrance, il est possible d’aller consulter un.e professionnel.le en sexothérapie, psychologie ou travail social. Sur le site de l’Ordre Professionnel des Sexologues du Québec, tu pourras effectuer une recherche par région, et choisir un.e sexologue qui te convient. Aller consulter en sexothérapie pourra certainement t’aider à gérer tes craintes et à améliorer ton quotidien. Il est aussi possible de t’adresser à ton CLSC le plus près de chez toi pour connaître les possibilités d’obtenir des services en travail social ou psychologie. 
Pour finir, il est important que tu saches que l’orientation sexuelle ou romantique n’est pas nécessairement fixe et immuable. En effet, elle peut évoluer dans le temps et selon les questionnements, les rencontres et les expériences personnelles d’un individu. De plus, il est possible d’être attiré romantiquement envers un genre, sans toutefois que ce dernier t’attire sexuellement, et vice-versa. 😊 La période réfractaire, soit la période suivant l’éjaculation durant laquelle le pénis ne répond pas à l’excitation, n’est pas un signe d’orientation sexuelle. En effet, sa durée est unique à chacun et dépend de différents facteurs. Plus précisément, elle varie d’une personne à l’autre, d’une relation sexuelle à l’autre, en fonction de l’âge, de la condition physique, de l’état de santé, de la fréquence des éjaculations et de l’intensité des orgasmes, notamment. Elle n’est donc pas nécessairement associée au niveau d’excitation suscité par la personne.
En bref, je te conseille de prendre ton temps, et de te questionner sur ce qui t’effraie dans l’idée d’être attiré par des hommes. Également, je te propose d’évaluer la possibilité de consulter en sexologie, travail social ou psychologique, j’ai la conviction que cela pourrait t’aider dans ton cheminement. Tu peux aussi prendre contact avec l’organisme jeunesse LGBTQ+ le plus près de chez toi afin d’avoir la possibilité de rencontrer d’autres jeunes ayant vécu des questionnements similaires aux tiens ou afin de discuter physiquement avec des intervenant.e.s spécialisé.e.s sur ce type de sujet. 
Sur ce, n’hésite surtout pas à nous réécrire si tu as d’autres questionnements! 😊
Je te souhaite la meilleure des chances,
Marie-Pier, bénévole pour AlterHéros

About Marie-Pier

Présentement à la maîtrise clinique en sexologie à l’UQAM, Marie-Pier adore la nature, la crème glacée et les chats.

Leave a comment