Aie-je une attirance envers les hommes ou les femmes ?


Bonjour,
Je ne sais toujours pas mon orientation et ça m’inquiète/me bloque pour faire des rencontres. J’ai peur car je ne sais pas moi-même ce qui m’attire. Homme? Femme? De plus, je n’ai pas une grande confiance en moi.
Je ne suis jamais sorti avec personne, que ce soit un gars ou une fille. Ça ne m’a jamais interessé étant jeune mais je croyais quand même être attiré par les hommes car je trouvais certains personnages dans les films beaux. C’est tout.
Je ne ressens rien on dirait. J’ai peur car ça ne m’aide pas. Aussi, on dirait que le sexe ne m’attire pas vraiment… Si je m’imagine avoir une relation sexuelle avec un homme je ressens un certain dégoût… contrairement d’avec une femme…
Je ressens une sorte d’attirance envers les femmes (je trouve ça beau des femmes qui s’embrassent, quand je vois une belle fille je ne suis pas toujours indifférente, etc.)….
Mais est-ce simplement la curiosité? Je ne sais pas où j’en suis ni comment me définir.
Merci de m’éclairer un peu.
Jo
Bonjour Jo,
Merci de faire confiance à AlterHéros. Selon tes propos, tu es confuse quant à l’attrait que tu as envers les femmes. Tu te demandes si les sensations ressenties à leur égard relèvent d’une simple envie d’explorer ou si elles définissent ton orientation sexuelle. Tu expliques également que cette confusion t’inquiète et te préoccupe.
D’abord, il est tout à fait légitime de se questionner un jour ou l’autre sur son orientation sexuelle. Pour certains, ce questionnement peut être long, perturbant et influencer la confiance en soi. En outre, si la réflexion n’apporte aucune réponse claire et définie cela peut être extrêmement angoissant. Pour d’autres, tout semble simple, évident et le questionnement ne perdure pas. La notion d’orientation sexuelle étant bien complexe, il est possible qu’au travers de la réflexion quelques personnes doivent vivent plusieurs expériences interpersonnelles, amoureuses ou sexuelles avant de découvrir leur orientation sexuelle. Par conséquent, il importe de se sentir prêt avant de s’engager dans ces expériences et de respecter son propre rythme.
Tu affirmes que tu n’as jamais été en couple puisque cela ne t’a jamais réellement intéressé tout comme pour la sexualité. Tu soulignes toutefois que, contrairement avec des hommes, imaginer des relations sexuelles avec des femmes ne te dégoute pas. À mon sens, ces propos suggèrent que tu as un certain intérêt pour la sexualité puisque tu possèdes une fantasmatique sexuelle, un imaginaire sexuel. Imaginer dans son esprit des scènes érotiques et sexuelles fait, en quelque sorte, parti intégrante de la sexualité humaine. Ainsi, il ne suffit pas d’avoir des relations sexuelles avec quelqu’un pour avoir une vie sexuelle et un attrait pour la sexualité.
Tu affirmes également avoir toujours cru être attirée par les hommes puisque tu trouvais certains hommes beaux dans les films. Sache que notre perception de la beauté et sa reconnaissance ne sont pas nécessairement reliées à l’attirance érotique ou au désir sexuel. Nous pouvons considérer des personnes belles, jolies en raison de leur caractéristiques physiques sans toutefois ressentir un désir ou une attirance envers ces personnes. Vivant dans une société plutôt hétéronormative (l’hétérosexualité considérée comme l’orientation sexuelle “idéale” à suivre), il est aussi très fréquent que la majorité des personnes se perçoivent d’abord et avant tout hétérosexuelles en omettant d’emblée, la possibilité d’avoir une orientation sexuelle autre.
Enfin, tu exprimes avoir une forme d’attirance envers les femmes. Il serait intéressant que tu réfléchisses à la nature de cette attirance (sexuelle, affective, etc.) et quelles sont les sensations reliées à cette attirance. Je t’invite à te laisser aller à tes sensations, tes impressions et tes sentiments et à les accueillir comme ils viennent. Pour t’aider dans ta réflexion, je te propose de parcourir notre site internet où tu trouveras des forums et des groupes de discussion, comme celui-ci. Si tu t’en sens à l’aise, tu pourras partager ta situation à des personnes qui ont vécu des expériences similaires à la tienne. Certains pourront t’apporter du soutien et une bonne écoute.
Bonne chance Jo et si tu en ressens le besoin, n’hésite pas à nous écrire à nouveau.
Hélène, intervenante pour AlterHéros


About Hélène Carrier

Hélène a complété des études collégiales en sciences humaines avec le profil intervention, des études au baccalauréat en sexologie et des études à la maîtrise en sexologie avec mémoire profil recherche et intervention. Elle a été assistante de recherche durant cinq années consécutives pour le département de sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) en plus de réaliser des contrats comme auxiliaire d'enseignement. Durant quelques années, elle a également accompagné un adolescent ayant un trouble du spectre de l'autisme (TSA). Durant son baccalauréat elle a complété un stage d’une durée de 8 mois dans un maison d’aide et d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale et familiale.

Je suis fière et heureuse de contribuer à l’épanouissement des personnes au niveau de leur orientation sexuelle, leur identité et leur sexualité. Je considère qu’il est important et essentiel de venir en aide à ceux qui se questionnent, à ceux qui se sentent égarés et à ceux qui éprouvent de l’incompréhension ou de la solitude en raison de leur problématique. Je suis persuadée que, malgré mon implication à distance, je peux prodiguer à des gens dans le besoin des outils utiles à la compréhension et à la résolution éventuelle de divers problèmes personnels.

Leave a comment