À l’école, je suis toujours en érection, est-ce normal ?


Durant les cours d’école, je suis toujours en érection. Est-ce normal? C’est très embarrassant et j’aimerais savoir si la plupart des autres gars passent a travers ça.
Éric

Bonjour Éric !

Merci d’avoir écrit à AlterHéros.

Si je comprends bien ta question, tu vis souvent des situations où tu es en érection. Tu te sens gêné et tu te demandes si tu es seul à vivre cela.

Plusieurs personnes, à l’adolescence, vont se trouver à vivre des situations où leurs érections surviennent à des moments gênants. En effet, dans les premières années suivant la puberté, pour plusieurs, il suffit de très peu pour provoquer une réaction érectile (le fait d’être en érection) ; une seule pensée “érotique” pendant une fraction de seconde peut suffire !

Avec le temps, dans la majorité des cas, le problème se règlera de lui-même, et il est toujours possible d’apprendre à contrôler ces érections, notamment par des techniques de relaxation ou d’imagerie mentale (penser à autre chose, ne pas se concentrer sur l’érection).

À ce sujet, un conseil : les pantalons de style “jogging” sont réputés pour faire paraître les érections plus que les autres ! En effet, ces pantalons sont facilement extensibles, donc l’érection paraît plus !

Si, par contre, tu sens qu’avec les années la situation ne s’améliore pas, il peut être bon de consulter un(e) sexologue pour regarder quelles seraient les meilleures solutions possibles, au niveau des techniques de relaxation ou autres.

N’hésite pas à nous réécrire pour d’autres questions,

François, pour AlterHéros.


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment