VIH




Isentress a montré une plus grande efficacité dans une étude ...

L’étude comparative directe de Merck présentement en cours, comparant le traitement d’association à base de son inhibiteur de l’intégrase, ISENTRESS® (raltégravir), à celui à base d’éfavirenz, a démontré pour la première fois après 192 semaines, la supériorité d’un produit au chapitre de l’efficacité antirétrovirale chez des patients infectés par le VIH n’ayant jamais été traités. Ces données sont présentées à la 49e réunion annuelle de l’Infectious Diseases Society of America (IDSA) tenue à Boston, au Massachusetts, du 20 au 23 octobre 2011.



Ces bactéries qui nous défendent contre la vaginite et certaines ...

Quand on parle de maladies transmises sexuellement, on s'attend à ce que les bactéries soient l'ennemi à abattre. Toutes les bactéries, sans exception. Mais il apparaît de plus en plus clairement qu'en fait, nous comptons aussi de précieuses alliées parmi elles, qui protègent les femmes contre la vaginite et, par la bande, contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Reste à comprendre comment...