Montréal




Les couples imaginaires: l’art contre l’homophobie

Les alliés s'exposent veut dénoncer les ravages causés par l'homophobie en montrant de l'amour et du bonheur. Organisée dans le cadre de la Journée contre l'homophobie, l'expo se décline en deux volets: une vingtaine de photos au complexe Desjardins et une installation multimédia au MBAM.




Sotchi et la charte des valeurs québécoises : des lois ...

Montréal, le 4 février 2014 - Alors que tous les yeux sont tournés vers les Jeux olympiques de Sotchi pour s’indigner des lois antigaies russes, PolitiQ souhaite donner son appui aux mouvements LGBT locaux et internationaux qui résistent contre celles-ci. Nous désirons également rappeler que le combat n’est pas fini non plus au Québec face aux lois oppressives. Alors que l’on se tape dans le dos pour notre avancée concernant les droits LGBT, le gouvernement du Québec cherche à faire passer une loi aux effets racistes tout aussi aberrante que les décisions de Poutine.




Le joueur de soccer David Testo affirme son homosexualité!

David Testo fait ce que peu d'athlètes, professionnels ou amateurs, ont fait avant lui : déclarer publiquement son homosexualité. "Je suis homosexuel, je suis gai", a-t-il confié à Radio-Canada Sports. "Je ne l'ai pas choisi. Ça fait seulement partie de ce que je suis. Et ça n'a rien à voir avec le talent d'un joueur de soccer. Tu peux être à la fois un excellent joueur de soccer et être gai."


L’animateur Denis Lévesque recevra le prix Iris-Média

Montréal, le 20 octobre 2011 - C’est avec un grand plaisir que le Conseil québécois des gais et lesbiennes (CQGL) remettra le prix Iris-Média à l’animateur du réseau TVA, Denis Lévesque, lors de la 8e édition du Gala Arc-en-Ciel, qui aura lieu le 24 octobre prochain, au Cabaret du Lion d’or, à Montréal.


3

Les gays et lesbiennes qui immigrent à Montréal ne sont ...

MONTRÉAL - Lorsque Hector Gomez est arrivé au Québec, il ya 10 ans, depuis son pays natal, la Colombie, il se sentait seul et sans aucun repère: il a revendiqué le statut de réfugié politique avec comme motif que le gouvernement colombien ne le protégeait pas de la violence qu'il endurait du fait d'être gay.