jeune



210 000 cartes postales pour souligner l’amitié entre personnes d’orientations ...

MONTRÉAL - Le jeudi 11 août 2011 – Alors que 60% de jeunes garçons se disent mal à l’aise d’avoir un meilleur ami gai et 35% de jeunes filles expriment le même inconfort face à une meilleure amie lesbienne, le Conseil québécois des gais et lesbiennes (CQGL) lancera ce week-end une campagne de 210 000 cartes postales soulignant l’amitié entre personnes d’orientation sexuelle et identité de genre opposées.





Agression sexuelle : garder le silence entraine des séquelles importantes

Selon une étude réalisée auprès d'un échantillon de quelque 800 adultes québécois des deux sexes, près de 25 % des victimes d'abus sexuels dans l'enfance ne révèlent jamais les sévices qu'elles ont subis. Le taux de non-divulgation est de 16 % chez les femmes et de plus du double chez les hommes, soit 34 %.




5

Des idées pour assurer un transfert intergénérationnel du savoir LGBT?

Si au fil des Retraites des AlterHéros que nous organisons depuis 2008, nos invités spéciaux ont abordé des thèmes aussi divers que le journalisme LGBT, la religion et la question homosexuelle, ou encore les défis de la transsexualité, tous partageaient cependant un point commun: la crainte que les jeunes générations oublient tout le chemin parcouru et les luttes effectuées par leurs aînés pour en arriver à un tel niveau d'émancipation et d'acceptation sociale des personnes LGBT que nous connaissons aujourd'hui.





Sexualité des ados: moins débridée qu’on pense

Depuis quelques années, le discours sur l'hypersexualisation des jeunes ne cesse de gagner en popularité. On dénonce la mode sexy, les concours de «pipes» dans les écoles, la multiplication des «fuckfriends», les rapports sexuels précoces. Les ados d'aujourd'hui ont-ils vraiment une sexualité débridée? Dans une étude étonnante à paraître fin novembre, des chercheurs en sexologie de l'UQAM démontrent plutôt le contraire.