dévoilement



Séropositive condamnée: une incitation à ne plus faire de dépistage ...

La dernière scène du premier acte d'un drame douloureux s'est jouée dans une salle d'audition au Palais de Justice de Longueuil le 8 juillet 2008. C'était l'endroit et le moment où un juge de la Chambre Criminelle de la Cour du Québec a prononcé la peine d'une femme trouvée coupable de voies de fait graves et d'agression sexuelle suite à une relation sexuelle avec un homme sans dévoilement de son statut sérologique.