Vais-je réussir à bâtir une relation un jour ?


Bonjour Nalex,

Merci infiniment d’avoir écrit à l’équipe d’AlterHéros. J’espère que les paragraphes qui suivent t’aideront à cheminer dans ton questionnement. En tout temps, si tu ressens le besoin de nous recontacter, n’hésites surtout pas à le faire.

Tout d’abord, si tu me le permets, je vais citer certains passages de ton message pour y apporter certains commentaires.

1) “depuis environ deux ans, je me sens attiré par des hommes” : Nalex, j’aimerais d’abord sur ce point te féliciter pour ta prise de conscience individuelle. C’est une étape extraordinaire qui a été franchie! Surtout à ton jeune âge, je crois que c’est une belle décision que d’avouer soi-même sa propre sexualité et de vouloir vivre en conformité avec sa propre nature.

2) “j’ai facilement des coups de coeur, mais après un moment je ne vois que le négatif (…) cela me laisse des séquelles”: comme ça fait deux ans que tu te sens attiré par les hommes, je comprends de ton message que tu as fais plusieurs tentatives avec des hommes. Qu’est-ce qui déclenche ce mécanisme de défense, Nalex ? Pourquoi as-tu des coups de coeur et par la suite, tu ne vois que du négatif ? Je sais que tu te poses la question et que c’est difficile d’y répondre, mais tu dois prendre le temps de faire un travail d’introspection pour trouver la source de cette peur. Est-ce qu’il y aurait des enjeux non résolus de ton passé qui ferait surface ? As-tu peur d’une perception négative des gens ? Est-ce que tu as eu une mauvaise expérience sur le plan émotif ou sexuel ? J’avoue que ce sont beaucoup de questions que je te pose, mais tu sais Nalex, parfois il suffit une de ces questions, la bonne, pour que ça déclenche en toi une réflexion profonde. Ce que je te suggérerais comme pistes de solution :

a) Poses-toi les questions ci-haut, en y réfléchissant et répondant à toi-même le plus honnêtement possible. Pourquoi, Nalex, vois-tu si négatif ? Est-ce un mécanisme de défense, de peur à l’engagement ? Si l’exercice de réflexion est trop difficile, je te conseillerais fortement de consulter un ami très proche en qui tu as confiance ou un professionnel de la santé (psychologue, sexologue) pour discuter de tout cela.

b) Ne perd jamais de vue que ta sexualité ne regarde que toi. C’est intrinsèquement relié à ta personne et personne n’a le droit de juger si tu as envie d’être père et d’avoir des enfants, car ça te regarde. De plus en plus d’hommes gays désirent avoir des enfants et concrétisent ce projet. On parle même de “gaybyboom” pour décrire le phénomène des hommes gays, seuls ou en couple, adoptant des enfants ou faisant des projets de co-parentalité (par exemple avec une femme lesbienne, etc)

c) Nalex, tu es un jeune homme qui me semble avoir plein d’ambition. Ton désir d’être en couple et d’avoir de la stabilité dans ta vie amoureuse est évident. Toutefois, je te conseillerais fortement de trouver la source qui déclenche cette “phase négative” après tes coups de coeur. Dès que tu l’auras trouvée, tu te sentiras énormément mieux, crois-moi, car tu pourras désormais tenter de contrôler et de vaincre cette phase. À partir de ce moment, tu seras beaucoup plus confiant pour entreprendre une relation de couple stable.

J’espère que les conseils ont été utiles, n’hésites surtout pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin. Tiens-nous au courant de tes démarches!

Jean-François

Leave a comment