#clitoris
#greffe
#GRS
#GRS Montréal
#métoidoplastie
#Montréal
#pénis
#phalloplastie
19 février 2017

Une greffe de pénis entier est-elle envisageable?

Bonjour
Je suis un homme coincé dans un corps de femme depuis la naissance et j’aimerai savoir si il était possible de changer de sexe pour devenir un homme, EN DEHORS de la PHALLOPLASTIE et de la METOIDIOPLASTIE, en se faisant GREFFER un «pénis entier» ?
Merci d’avance

Marie-Édith Vigneau

Bonjour
Je suis un homme coincé dans un corps de femme depuis la naissance et j’aimerai savoir si il était possible de changer de sexe pour devenir un homme, EN DEHORS de la PHALLOPLASTIE et de la METOIDIOPLASTIE, en se faisant GREFFER un «pénis entier» ?
Merci d’avance

Bonjour et merci de faire confiance à AlterHéros!
Vous vous demandez s’il est possible d’avoir recours à une greffe de pénis lors d’une chirurgie de réassignation sexuelle.
Actuellement, la greffe de pénis est pratiquée sur les personnes qui ont subi une blessure importante au pénis (anciens combattants, par exemple). Elle n’est pas pratiquée sur les hommes trans. Au cas où vous en auriez besoin, voici de l’information sur la phalloplastie ou la métoidioplastie.
Phalloplastie: «La phalloplastie consiste principalement à prélever un lambeau de peau d’une région du corps pour la création du phallus. Le prélèvement de ce lambeau peut être au niveau de l’avant-bras. La technique chirurgicale actuellement préconisée par l’équipe GRS Montréal est la phalloplastie par le prélèvement d’un lambeau libre sur l’avant–bras. Cette technique permet d’atteindre des résultats plus réalistes tant au niveau physique que fonctionnel, incluant la possibilité d’uriner debout.»
Métoidioplastie: «Consiste à dégager le clitoris afin de le prolonger sur toute sa longueur. Il en résulte un microphallus (petit pénis). On procède aussi, chez certains patients, à un prolongement de l’urètre, ce qui leur permet d’uriner par le pénis. Des implants testiculaires peuvent aussi être insérés au moment de la chirurgie.»
Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter à nouveau ou à contacter ASTTeQ, un organisme québécois qui accompagne les personnes trans. Vous pouvez aussi vous adresser aux participant.e.s du groupe de discussion Trans Power. Au plaisir!
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

Similaire