Une femme m’intéresse alors que je me suis toujours considérée comme étant hétéro…


Depuis quelques temps, une femme m’intéresse alors que je me suis toujours considérée comme étant hétéro. Je suis depuis peu inscrite dans une école privée d’esthétique, et c’est comme cela que je l’ai rencontré: c’est une ancienne élève qui prépare son CAP en esthétique pour devenir professeur, donc on la voit souvent dans l’école. Elle a une fois remplacer un professeur, et c’est à partir de ce moment là que j’ai beaucoup pensé à elle. Elle dégage quelque chose d’unique, un charisme incroyable, elle nous a montré en démonstration ses techniques de massages et c’est une véritable professionnelle. Elle est atypique, elle est fort maquillée mais pourtant, elle dégage quelque chose de très masculin, c’est ça qui m’a frappé. Assez grande, des cheveux blonds très clairs bouclés et courts, elle a une carrure assez imposante, est assez grande et possède une mâchoire fort carré.
Je ne comprends pas la nature de mes sentiments. Je ressens une certaine envie et excitation en imaginant l’embrasser. Mais étrangement je me visualise moins en train de coucher avec. J’aime la regarder, je cherche sans cesse son regard et j’espère à chaque fois la croiser. Est-ce de l’admiration? Est-ce une véritable attirance? Je ne comprends pas. Je ne ressens rien du tout pour les autres filles, qu’elles soient belles ou non, je ne ressens rien mis à part du dégoût en m’imaginant faire des choses avec elles, car je suis hétéro. Tandis que cette femme, ça ne me dégoûterai quasiment pas.
J’ai déjà ressenti une attraction similaire avec une autre femme il y a quelques années. Encore une fois, c’était beaucoup plus qu’un sentiment d’amitié ou autre, mais je ne sais toujours pas ce que c’était. Elle m’avait prise dans ses bras une fois, lorsque j’avais froid, et j’aimais le contact physique très proche avec cette première femme.
Pourtant, je suis fortement attirée par les hommes, et je me sens hétéro. Peut-être suis-je bisexuelle? Merci beaucoup pour votre réponse qui me rassurera certainement, et qui j’espère, pourra éclairer tous ses sentiments confus!
Jade
 
Bonjour Jade !
 
En premier lieu, merci pour ta patience ! Nous essayons de répondre le plus rapidement possible à l’ensemble d’entre vous, mais parfois, il arrive qu’il y ait un peu de délai… En deuxième lieu, j’aimerais aussi te remercier pour la confiance que tu portes pour AlterHéros. J’espère être en mesure de pouvoir t’éclairer un peu dans tes réflexions.
 
Si je comprends bien ta situation, tu sembles avoir un certain intérêt pour cette femme gravitant dans ton milieu scolaire. Tu te demandes s’il ne s’agit pas d’un sentiment d’admiration, considérant toutes les qualités que tu as soulevées à son égard, ou bien s’il s’agit d’une réelle attirance romantique ou sexuelle. Ce qui te trouble dans cette situation, c’est que tu te définies comme hétérosexuelle et qu’aucune autre fille ne t’a fait réagir de la sorte dans le passé. Cela te rend bien confuse, tu te demandes conséquemment si tu ne serais pas bisexuelle.
 
D’abord, je vais être franc, je ne peux pas répondre à ta place si tu es bisexuelle ou non. Définir son orientation sexuelle est un processus individuel, et peu importe les mots que tu choisis pour te définir, ces mots seront valides. Tu es donc la seule et unique personne qui peut répondre à cette question. Je peux toutefois t’offrir des pistes de réflexion !
 
D’une part, les orientations sexuelles ne sont pas quelque chose de nécessairement fixe. C’est-à-dire que comme pour les couleurs, rien n’est entièrement noir ou blanc. Conséquemment, même au niveau des orientations sexuelles ou romantiques, il existe plusieurs zones grisâtres. Ainsi, il est tout à fait possible d’avoir toujours été attiré.e sexuellement et romantiquement par des garçons, mais que de temps en temps, sporadiquement, et contextuellement parlant, certaines filles puissent nous faire un certain effet ! Parfois, c’est l’individu, d’abord et avant tout, qui nous provoque ces réactions, et ce, peu importe son genre ! Tout cela pour dire qu’il est entièrement possible que tu sois hétérosexuelle tout en ressentant de temps en temps des attirances pour d’autres filles. Si le terme bisexuelle te rend davantage confortable, c’est à toi de choisir ! Par ailleurs, il est possible de diviser l’orientation en deux dimensions : l’attirance sexuelle et l’attirance romantique. Il est donc possible d’être attiré.e sexuellement parlant envers une personne sans pour autant que cette personne ne nous attire émotionnellement. Et vice versa !
 
D’autre part, il est également possible que ce soit un fort sentiment d’admiration que tu ressens pour cette femme. Par exemple, comme mon collègue Jordan l’exprimait dans sa réponse à des questionnements concernant les relations entre élèves et enseignant.e : «Il existe en psychologie ce qu’on appelle le transfert, qui signifie qu’il peut se produire une forme d’attirance (amicale, sexuelle ou autres) entre deux personnes, surtout lorsque l’une vous apporte du réconfort, vous enseigne quelque chose (un.e professeur.e, un.e psychologue). C’est une réaction tout à fait normale, mais pour laquelle il faut se poser la question de : le développement de la relation a-t-il une raison d’être ?». Alors, est-ce que cet énoncé te rejoint un peu ?
 
J’espère avoir su te guider un peu dans tes réflexions. N’hésite surtout pas à nous écrire à nouveau si tu as de nouvelles questions ou si tes réflexions dans cette situation se modifient !
Bien à toi !
Guillaume, coordonnateur de l’intervention à AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.


Leave a comment

One thought on “Une femme m’intéresse alors que je me suis toujours considérée comme étant hétéro…