Category: Violence, agression et intimidation


Quel est le meilleur site de rencontre pour hommes homosexuels ...

Bonjour, Je m'appelle Léni et j'ai 18 ans, m'ayant déjà aidé par deux fois dans mes questionnements, je souhaitais vous faire part d'un autre des mes problèmes qui me travaille de plus en plus. Voila j'aimerais beaucoup rencontrer un autre homme pour avoir ma première relation sexuelles mais étant assez isolé je pensais passer par un site de rencontre qui me permettrait de rencontrer d'autres homosexuelles plus facilement. Cependant je suis un peu perdu car d'abord je ne sais pas trop par lequel je peux passer et qui est le plus sécurisé et adapté à ma situation ? Ensuite et comme je l'avais dis lors d'un précédent message, j'ai subis un inceste durant une grande partie de mon enfance sous forme d'attouchement par mon grand frère et je ne sais pas trop comment en parler à mon future partenaire d'autant que je ne cherche pas à avoir une relation romantique avec un autre homme mais juste une relation sexuelle librement consentie. En résumé je ne sais ni par quelle plateforme passer pour un me sentir en sécurité ni comment aborder un sujet qui est encore très douloureux pour moi et qui m'empêche d'aller plus en avant de mes désires d'autant que je suis d'un naturel plutôt timide malheureusement... Pouvez vous me donner des conseils ? En tout les cas je voulais quand même vous remercier pour les nombreuses réponse que vous m'avez déjà fournis et vous féliciter pour le travail que vous faites qui permet à des personnes comme moi de se sentir écouter, merci ! LLD


Je réalise une fois adulte que j’ai commis des attouchements ...

Bonjour, je ne sais pas réellement vers qui me tourner et vous m'avez sembler être un site très ouvert d'esprit. Alors voici ma situation : Etant enfant vers 10 - 12 ans je dirais j'ai porter des attouchement sexuelle a ma petite sœur qui avait elle presque 6 ans, je lui est demander des choses qu'elle n'etait pas forcement d'accord on a essayer et je lui ai dit d'arrêter si elle ne voulais vraiment pas. je n'ai que très peu de souvenir de cette période, les souvenir me sont revenue ici récemment en fessant mon arbre généalogique car il faut noter toutes les personnes avec qui ont a eu un rapport amoureux ou sexuel. j'ai donc eu les souvenir de ce rapport avec ma petite sœur étant enfant ( je pense que ma sœur ne se souvient de rien car nous avons une super entente et un tel sujet n'as jamais été évoquer. ) Ne pouvant parler de ce sujet a personne, Je me sent particulièrement honteuse de ce souvenir et je ne sais pas comment je peux arriver a me défère de cette situation extrêmement gênante ? ( j'ai une vie et une sexualité épanouie avec mon petit ami a ce jour je ne ressent aucune excitation sexuel envers les enfants et ma sœur a ce jour je préfère préciser ) J'ai aussi déjà toucher le pénis de mon chien vers le même âge et ce souvenir qui est remonter a la surface me gène beaucoup... Je pense aussi vous écrire pour arriver a mettre des mots sur mes pensées. ( je ne ressent aucune excitation pour les animaux a ce jour. ) Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire ceci et je suis admirative du travail que vous faites. un grand merci si vous me répondes. Passez une belle journée Bubble


J’ai peur d’être homosexuel même si je n’ai aucune envie ...

Bonjour j ai 15 ans et depuis environs 2 mois j ai de gros doute sur mon orientation sexuel. Jusqu’à il y a 2 mois j étais exclusivement attiré par les filles elle m attirer rien que le fet d être à côté d’une jolie fille en classe me faisait me sentir bien . Depuis la 5 eme j ai énormément regarder de porno hétérosexuel et c’est peut-être ça qui a attiser ma curiosité pour les autres type de porno lesbien et trans mais cela rester très rare maximum 1 fois par mois en 4ème j ai commencé à regarder des hentai et du porno viol c est ce que j aime le plus mais mon fantasme m’a fait dériver sur le viol lesbien, trans,et gay les hommes ne m attirer pas le moin du monde je passer mon temps à mater les seins et les fesses des filles puis en 3 eme il y a eu le confinement et mon acnés c est développé sa a entrener une perte de confiance en moi à la suite de ça j ai arrêter de draguer sur les réseaux et dans la vie de tout les jours de plus j ai arrêter le porno gay et trans. je me trouver moche donc je n avais aucune raison de chercher à draguer les filles jusqu il y a deux moi ou en rentrant chez moi j analyser mes penser et je ne sais plus comment mais j ai fini par me poser là question est que t gay j ai été pris de panique d un coup j avais envie de vomir et je trembler je ne me senter pas bien du tout pendant plusieurs jour j avais perdu l appetit et ensuite j ai demander à ma mère de m’amener voir un psi et je lui ai parler d un événement qui c était déroulé en primaire mes parents avait laisser des images porno graphique à la télé mais en cp on veut faire comme les grands et on sait pas que c est chose se font avec les filles du coup je l ai dis a un amis et on a essayé comme vous vous en doutez sa na pas marcher et cette histoire mais revenu en tête et je penser que c était là cose de mes tourements mais non j ai commencé à me poser de plus en plus de question et j etai de plus en plus troublé par la situation et j ai commencé à croire que mon attirance pour les filles réduisez petit à petit je ne sortait plus j étais mal heureux de plus que je s avais que porno gay pouvais m exiter ensuite j ai commencé à avoir des pensées intrusives quand je penser à une scène sexuel hétérosexuel j avais des flache ou la femme devenait un homme et sa me dégoûte je me rassurer avec ses image d homme nue qui m exiter pas et des femmes qui m exiter après je garder en tête les images d hommes nue en tête et elles revenaient sans sesses je fesais des test sur internet on me disait que j été hétérosexuel je n ai jamais fantasmé des acte homosexuel et je n ai jamais rêvé d une expérience sexuel avec un homme j ai commencé à me dire que c’était juste dans ma tête et l intensité des mes crises a diminuer et j ai commencé à me poser une nouvelle question est ce que sa va mieux parce que tu pense que t gay mais j arriver à répondre par la suite mais amis on commence à dire que j été gay mais juste pour rire mais sa m’a fait très mal je me suis pourquoi ils disent ça est qu ils ont raison etc... la peur d être homosexuel a diminuer mais j ai l impression que même si je lutte je ne pourrais jamais sortir de cette paranoïa sans devenir gay alors que je n ai aucune envie ni sentiments amoureux pour les hommes j en ai marre j ai vu que sa peut arriver je laisse donc mes pensées vagabonder dans mon esprit j ai pris connaissance du toc homo mais j ai peur de l être vraiment



Est-ce que la violence parentale vécue pendant que j’étais enfant ...

Bonjour J'ai eu une enfance difficile avec des parents violents. Je n'ai pas vécu mon enfance et mon adolescence et je ne me suis jamais posé de questions sur mon orientation que je pense hétéro. Je me suis jamais intéressé à sortir avec une fille, la violence familiale récurrente faisait que j'étais plus stressé et préoccupé par savoir si j'allais passer une soirée normale ou un matin normal avant ou après l'école ou une nouvelle journée violente. Les vacances d'été était un vrai calvaire. J'ai fini par tomber dans l' alcool pour supporter ce quotidien pourri à partir de 15 ans mais heureusement j'en suis pas devenu accroché. J'ai 21 ans et je ne sais pas par quel miracle je suis arrivé à me sortir de tout ça, j ai trouvé un travail et un foyer loin de ma famille . Je me reconstruits lentement psychologiquement, je me suis fait quelques amis depuis que je travaille. Je ne connais plus personne de mon ancienne vie. Il fallait que je coupe les ponts par sécurité. Ce qui est nouveau je ressens par moment de l'amour pour un ami alors qu'adolescent je ressentais ça pour des filles par moments mais je n'avais pas du tout le luxe pour y penser à l'époque ou pour m'interroger sur mes attirance ou mon orientation . Même sexuellement je me sens attirer par cet homme. Tout ça c'est nouveau pour moi car avant j'étais en mode survie. Donc je ne sais pas trop quoi penser si je suis heterosexuel ou homosexuel, le mot est enfin lâché pour moi. J'ai l'impression que quelque chose à été cassé en moi par ma mère depuis l'enfance et par mon expérience dure et donc je reporte mon affection et mes attirance physiques sur des garçons et pas sur des filles et cet homme en particulier. Est ce possible ? Je lui ai encore jamais parlé de mes sentiments mais je sens que je pourrais être attiré par d'autres hommes s'il n'est pas bi ou gay. Je n'ai jamais été en couple avec une femme. Tout ça éprouver de vrais sentiments est nouveau pour moi, jai le temps et la tranquillité de l'esprit pour ça mais je ne sais pas trop si je suis gay ou si cest juste passager ou si C est parce que j'ai pas rencontré sérieusement une femme encore et je me reporte sur des hommes par peur des femmes et à cause d'une image négative maternelle ? Maxime


Est-ce qu’on peut développer une relation saine avec une personne ...

Bonjour AlterHéros! J'ai une question pour vous. J'ai essayé de trouver la réponse moi-même mais il y a très peu d'info sur le sujet et vous êtes cools sur pleins de sujets alors je tente ma chance. Est-ce qu'on peut développer une relation saine avec une personne qui a posé des gestes d'agression sexuelle sur nous dans le passé? Si c'est des gens qu'on aime qui font des choses à un moment de leur vie et qui sont honnêtes et ouverts dans leur propre cheminement. J'ai l'impression que c'est une question qui met les gens en colère. Il y a plein de gens qui dénoncent mais qu'est-ce qu'on fait après? Ça sert à quoi la justice réparatrice si c'est pas reconnu par personne? C'est important pour moi parce que j'en ai marre qu'on juge mon choix de continuer à être en contact avec cette personne-là. Après avoir fait le tour des faits, des causes et des conséquences ensemble, si c'est dans le respect et tout, est-ce qu'on peut passer à autre chose? On fait quoi quand se parler finalement ça fait du bien et que c'est les autres qui nous jugent? C'est dur parce que l'impression que ça donne c'est que c'est antiféministe de choisir un autre chemin que couper le contact ou appeler la police.


Est-ce que les attouchements que j’ai vécus peuvent être liés ...

Bonjours. Quand j'étais petit (7-9 ans) j'ai subis des attouchements répétés de mon grand frère avec lequel je dormais dans la même chambre. Il n'y a jamais eu de pénétration mais il me faisait passer ça pour un jeu dans lesquels il me demandait de me faire passer pour une femme pour pouvoir s'exciter sur moi. Je l'ai dit à ma mère qui a pris ça très au sérieux et qui m'en a fait parler à moi et à mon frère pour m'aider. Mon problème c'est que je suis gai, je suis attiré par les hommes et pas du tout pour les femmes, et je ne sais plus depuis combien de temps je le sais .... Bien que j'assume mes attirances maintenant je ne peux m’empêcher de me demander si ce que j'ai vécu n'a pas influencé mes désires sexuels et dans tout les cas j'ai vraiment peur que ces événements ne m'empêchent d'avoir des relations sexuels normales avec des hommes plus tard. J'ai surtout besoin d'être rassuré sur ces points que je ne peux pas aborder avec ma mère car trop intimes pour moi. Merci d'avance pour votre réponse.




Je vis de l’intimidation et de la violence. Comment m’en ...

Bonjour, Je m'appelle (Anonyme), (je suis adolescente) et cela fait plusieurs fois que je m'adresse à alterhéros car vous m'avez énormément aider sur plusieurs sujets, et je vous en remercie. Mais cette fois, c'est très important. Cela fait bien longtemps que je suis en dépression. (...) L'histoire de ma pitoyable vie, ou plutôt existence est longue. C'est pour cela que je vais essayer d'en faire un résumé en relevant le plus important. Alors, tout ça à commencer (il y a quelques années). Oui j'étais jeune. J'ai dû faire face au problème classique sur lequel personne ne veux tomber: l'harcèlement. (...)  Je l'ai vraiment très très mal vécue. J'avais peur de sortir de chez moi car je ne voulais pas tomber sur ceux que me faisait du mal (malheureusement on habitais le même cartier). (...) Au commissariat de police (...) devant eux je n'arrivais pas à parler, et ils me mettaient la pression. J'étais au bord des larmes. Mais au bout de 2 heures, ils avaient abandonnés et je n'avais rien dit. Plusieurs mois après j'ai déménagé. (...) Je faisait de cauchemars et avais des flashback de ma période d'harcèlement. Mon passé me bouffait et jma mère m'avez rendue très mal et mon manque de confiance en moi était au plus haut. Alors j'ai commencé à me mutiler. Je pleurait tout les soirs sans exception car j'étais dégoûtée par mon apparence, par ma vie, par mon passé, par mon existence. (...) Le fait de respirer est invivable. Je veux juste dormir pour toujours et ne jamais ma réveiller. (...) (Plusieurs personnes à l'école) m'ont dit que j'allais mal, qu'elles ne m'avait jamais vue sourire depuis le début de l'année. Alors je me suis rendue compte d'a quelle point je vais mal. D'a quelle point je ne tient pas a ma vie et a moi-même. Je veux que ma mère me laisse tranquille. Je veux qu'on me laisse. Mes amies m'ont dit que je devrais demander à ce que ma mère ne sois plus ma tutrice légale, car je vais très mal en partie à cause d'elle et ses mots qui font mal. Ma propre mère me dénigre moralement, mentalement. Elle me frappe aussi, mais (une autre personne de ma famille) est toujours là pour la retenir et me défendre. Mais je sais qu'un jour (elle) ne sera pas là, et elle me tuera. Car elle m'a dit "Tu essaye encore une fois de te défendre, de lever la main sur moi, je te tue" Je vous en supplie aider moi. (Anonyme) *Certains éléments ont été retirés du texte pour préserver l'anonymat des personnes*


Un gars me menace de faire mon coming out si ...

heuh allo... je ne sais pas comment en parler. j'ai eu des rapprochements avec un gars mais maintenant il dit qu'il va faire un coming out à ma place si je n'accepte pas de devenir "bottom" avec lui... Je n'ai pas envie mais ma famille et mon équipe de sport seraient zéro ok avec ca. se serait la guerre nucléraire. je suis perdu! qu'est ce que je dois faire?



J’ai couché avec ma soeur. Que faire?

Bonjour AlterHéros, Je suis Steven, un homme de 19ans. J'ai eu mon anniversaire y a 2 jours. Et justement, je suis ici, pour parler de ce qui s'est passé cette nuit là. On est partie. Alors, donc, comme je le disais, le 24 Novembre avait lieu mon anniversaire. Y avait plusieurs amis à moi et amies. Y avait aussi ma soeur, son copain. Donc, aux alentour de 1h du matin, alors que la fête bat son plein. Tout le monde s'amuse. Tout le monde a bu, mais modérément. Tout le monde est joyeux. Et arrive un moment ou, ma soeur me demande de la rejoindre en haut, car elle a caché mon cadeau. Donc moi, je monte à l'étage, et en rentrant dans ma chambre, je l'aperçois nue. Je lui demande ce qu'elle fait. Je lui dit de se rhabiller, je lui dit qu'elle a trop bu et qu'il est temps qu'elle aille dormir, dans ma chambre. Son copain était parti plus tôt. Mais elle commence à se frotter à moi, et il est vrai, qu'entre nous, ma soeur est très bien faite de sa personne. Et donc, je n'ai pas pu résister. Et j'ai couché avec ma soeur. C'était ma 1ère fois. Une fois fini, elle s'est endormi. Et la fête s'est finie vers 4h du matin. Tout le monde est rentré chez soi. Et donc moi, j'ai dormi en bas, laissant ma soeur, seule, dans ma chambre. Et au réveil, ma soeur était encore la. Et j'ai commencé à lui en parler, je pensais qu'elle avait agi sous l'alcool et qu'elle allée regretter. Et finalement, non. Elle a dit qu'elle avait aimée, et qu'elle aimerait recommencer au plus vite. N'hésitant pas à me toucher en bas, et à m'embrasser. Et elle est repartie chez elle. Le soucis, c'est qu'elle a un copain et que maintenant, je sais pas comment gérer la situation. Car d'un côté, j'aimerais lui dire. Mais de l'autre, j'ai pas envie que ma soeur me déteste. Et en plus, je suis également fautif. J'ai revu ma soeur depuis, et, elle continue à me toucher le sexe, quand son copain regarde pas. Le soucis c'est que plus ça avance, plus je ressent de l'excitation envers elle. Je voulais pas y aller. Mais c'était plus fort que moi. Fallait que j'aille l'a voir. Mais d'un côté, c'est ma soeur. Je veux pas couper les liens et qu'elle me déteste. Nous avons grandi ensemble. Avec notre mère. Ma soeur à 21 ans. Je lui ai dit qu'elle avait un copain, mais ça lui est égale. Elle me veux moi. C'est pas son 1er copain qu'elle trompe en plus. Mais c'est le 1er qu'elle trompe avec moi. Mais elle veux pas le quitter non plus, car ça lui fait une compagnie et qu'elle l'aime. Je suis dans une drôle de situation. Je sais pas du tout quoi faire.. Si vous pouvez m'aider. Merci.