Category: Travail du sexe & prostitution


Je vis de l’incompréhension concernant mon orientation sexuelle en raison ...

Bonjour, Je vous écris ce message car je ne sais pas vers qui me tourner pour en parler surtout que c'est assez délicat. Donc je me lance. Je me considère comme hétérosexuel, je suis toujours sorti avec des femmes et je ne fantasme pas sur les hommes. Mais courant 2010, année où ma vie était faite de bas plus que de haut, à cette date j'étais encore avec mon amie avec qui j'étais en couple depuis la décembre 1999, suite à des problème d'argent que j'essayais résoudre tout seul, il a bien fallu que je lui en parle et quelques mois plus tard elle a décidé de me quitter (il est vrai que mon comportement avait changé, j'étais devenu ultra négatif et je pensais à mon problème d'argent du réveil jusqu'au soir). À partir de ce moment, je me sentais "nul" sans aucun avenir et sans retrouver quelqu'un dans ma vie. On peut dire que je n'étais pas très bien et un soir après le travail, j'ai contacté une prostituée mais pas une femme NON une transsexuelle, d'une certaine manière je me dégoutais tellement que je me suis dit qu'avec ce genre de relation je ne ferais de mal à personne et que mon orientation sexuelle n'en serait pas entachée. Ce qui m'attirait c'était ce corps de femme mais avec un sexe d'homme. Sans rentrer dans détail, j'ai fait une fellation à cette trans et ensuite je l'ai pénétré à la fin en rentrant chez moi, je me sentais "sale" j'ai pris une douche et j'ai lavé mes vétements. Je me suis posé beaucoup de question, comme pourquoi j'ai fait ça, pourquoi j'ai aimé avec son sexe dans ma bouche etc. C'était il y a 10 ans. Depuis je suis retourné voir d'autres prostituées toujours sur me même rituel (pour info, je ne me fais jamais pénétrer). Actuellement je suis en couple avec une femme depuis 7 ans, mais depuis 2 ans, je n'ai plus d'attirance sexuelle pour elle et quand on a un rapport je pense à une trans pour avoir une érection et éjaculer. Et il m'est arrivé d'aller voir des prostituée dans ces 2 ans de changement dans mon couple. D'une certaine manière je me dégoute mais cela m'attire ce genre de relation, dans ma tête je me dis que je ne la trompe pas vraiment avec une femme, mais plus avec un fantasme. Quand cela ne va pas bien dans mes relations, je me retourne vers cette alternative, je regarde des vidéo porno de trans tout en me masturbant et parfois je le fois 3 ou 4 fois dans la journée et ensuite j'ai une période de calme et quand cela me reprend je regarde des vidéo cela dans un sens calme mon excitation mais aussi cela me permets de ne pas aller voir des prostituées, malgré que j'en ressens le désir d'aller en voir une et de faire ce que j'ai déjà fait. Je ne sais pas comment interpréter mon état, cette attirance et ce désir envers les prostituée transsexuelle envers qui je ne suis ni violent ni ordurier. j'aime discuter avec elle et pratiquer du sexe avec elle. Parfois je me dis que peut-être c'est ce genre de personne avec qui je devrais faire ma vie, un être humain avec un corps de femme et un sexe d'homme. Pourriez-vous m'aider ou m'en dire plus ou me donner quelques conseils. Je vous remercie. Vincent


Je sors avec des femmes mais j’aime le sex cam ...

Alors voilà, comme pas mal de gens ici je me pose des questions sur mon orientation, je sors avec des femmes depuis que je suis au lycée, mais j'ai souvent le fantasme homosexuel, bien que le porno gay ne m'ait jamais attiré, je réessaie ponctuellement. En revanche j'aime bien la cam avec d'autres hommes, surtout quand ça fait longtemps que je n'ai rien fait (masturbation et rapports), j'ai essayé de voir des hommes plus âgés (un gros fantasme) mais ça n'a rien donné de super concluant, j'arrive pas à être assez excité pour me prendre au jeu, j'aime pas embrasser sucer etc. Même si ça m'attire en fantasme, quelque chose se déconnecte quand ça arrive. Malheureusement pour moi (éthiquement)j'aime bien voir des escorts et les salons de massages, c'est souvent à cette occasion que j'ai le plus de plaisir. J'aime bien les trucs un peu chelou comme me masturber avec des gants, ou regarder des vidéo joi avec des femmes qui miment le geste masculin pour se masturber. Sinon j'aime bien la pornographie hétéro et les dessins érotiques homo. Cette indécision permanent me rend un peu triste, je ne sais pas où me situer, j'ai rompu avec ma dernière compagne à cause de ce problème, donc je suis perdu. Help ! Arthur




J’aimerais embaucher une travailleuse du sexe trans en France.

Salut, je n'ai jamais eu de rapport sexuel je suis vierge, et j'aimerais que ma première relation sexuel soit avec une femme trans. Plus jeune, j'était en couple avec des filles cis, ça a jamais duré longtemps, Cette histoire remonte à y a 1ans, j'étais avec mon ex, on s'aimait Mais comme tout homme, on a besoin de plaisir solo aussi. Donc, je lance un site porno, je cherche une vidéo, et j'en trouve une. Et en me branlant, je me rend compte que je suis tombé sur un porno avec une femme trans et une homme. Pris de dégoût, j'ai tout de suite fermé, mais pris de curiosité, j'y suis retourné voir, Et ce que je voyais m'excitais beaucoup. J'étais tellement excité par ce que je voyais que je ne répondais plus à ma copine qui m'envoyé des messages. Donc je finis, je réponds à ma copine, et elle m'envoie une photo d'elle habillée. Je vais pas vous mentir, ça m'a laissé indifférent. Je repensais à cette vidéo, que j'avais vu quelques minutes plutôt. Je m'imaginais, moi, avec une trans, prenant énormément de plaisir. Je réponds malgré tout à ma copine, en lui disant qu'elle était belle. On continue à parler, mais je repensais toujours à cette vidéo. Je commençais même à imagine ma copine, étant une trans, et non une cis. ( ma copine était cisgenre ). Je décide donc, de retourner au plaisir solo. Et cette 2ème masturbation, m'a ouvert les yeux. J'ai compris que c'était avec une femme trans que je voulais être. J'ai eu un coup de foudre pour le genre opposé au miens. Les jours passe, et je me sentais de moins en moins à l'aise avec ma copine. Même quand j'étais avec elle, je pensais à cette vidéo. Quand elle m'embrassé pareil. Donc, j'ai finis par la quitter. Et depuis ce jour, j'ai comme objectif de faire ma 1ère fois avec une femme trans. La, ou je veux en venir ( désolé c'était un peu long, mais je voulais expliquer ), c'est est-ce que vous connaissez des sites d'escort trans ? Pas des sites de rencontres. Des sites d'escort, ou il faut payer. Je suis prêt à payer. Pourquoi ? Tout simplement car je ne fais pas confiance au sites de recontres. Soit les sites soit arnaques, soit les gens dessus sont faux. Je préfère trouver une escort, sur un site fiable, et qui sera réel. Et non est fake. Faut bien comprendre, je déteste pas les femmes cis, loin de là, Mais sexuellement, je me sens attiré par les trans. Avoir des amies filles me pose aucun problème, Mais commencer une relation avec une femme cis, me bloque. Alors oui, le porno n'est pas représentatif de la réalité, Dans la pornographie, tout est beau, tout est rose, c'est vrai. Mais ça m'a permis de me découvrir, et d'être en accord avec moi même sue ce que je veux. Ça m'a aidé à comprendre ma sexualité. Mes envies. Merci d'avoir lu et désolé pour le long message. J'espère avoir une réponse vite. Bye,


Est-il immoral ou anti-féministe de chercher à rémunérer une femme ...

Bonsoir, Je vous partage une question très gênante... J'espère que ça n'attirera pas d'ennuis. Je ne sais pas vraiment vers qui me tourner pour cette discussion. Alors... voilà... Je suis une femme dans la trentaine. Je me suis toujours considérée comme une hétéro très timide, avec des expériences sporadiques et plutôt tièdes pour être tout à fait honnête. Après un long processus, je me dis qu'en fait peut-être que je serais mieux assortie avec une femme. Il m'arrive de plus en plus de regarder des femmes au quotidien et tout d'un coup un détail banal m'apparaisse délicieusement sensuel et réveille chez moi des sensations - et des sentiments - dont je ne me croyais pas capable... Je suis aussi très très timide sexuellement parlant. J'ai osé tenter des rapprochements avec des femmes de mon entourage, hélas leur réaction a été mortifiante pour moi. Je songe de plus en plus à tenter l'expérience avec une travailleuse professionnelle mais je ressens beaucoup de culpabilité qui s'ajoute aux espoirs et aux fantasmes. Je me demande s'il s'agirait d'un acte fondamentalement immoral ou anti-féministe de chercher à rémunérer une femme pour qu'elle soit intime avec moi. Je me demande si ce serait illégal. Je me demande si je mettrais ma santé ainsi que mon intégrité physique et émotionnelle à risque. Je me demande comment faire pour éventuellement la mettre à l'aise alors que je suis moi-même extrêmement timide. Je me demande comment faire pour qu'elle se sente respectée même si on introduit une dimension financière ou hiérarchique dans notre interaction. Je me demande comment agir pour ne pas être condescendante ou impolie. Je me demande comment être certaine que l'interaction corresponde à son orientation sexuelle et à ses envies - plutôt qu'à un extrême besoin d'argent ou à une situation précaire par exemple. Je me demande comment trouver une personne et un endroit sécuritaire. Je me demande comment faire pour que le plus d'argent lui revienne et qu'elle ne soit pas saisie par un proxénète ou un caïd. Je me demande ce qui est acceptable à dire ou pas. Je me demande si ce serait acceptable de passer une première rencontre à simplement discuter (évidemment je paierais pour le temps passé) des paramètres de la rencontre. Je me demande si ce serait acceptable de demander à la travailleuse des rapprochements intimes d'abord d'ordre sensuels plutôt que sexuels - je ne sais pas si c'est utopique ou insultant. Je me demande surtout si c'est absolument monstrueux et trahir les femmes et la dignité humaine... Bref, je me doute que ma question vous laissera probablement assez démunis, je m'excuse et comprendrais si vous n'aviez rien à me répondre. Je ne connais aucun endroit bienveillant permettant de tenir ce genre de discussion... Simplement vous écrire, c'était soulageant déjà. Merci J.


TÉMOIGNAGE: Amour de rue

J'ai dans la tête ta rencontre et toutes les questions que je n'ai pas osé te poser. N'en pouvant plus de m'en défaire, je t'écris. J'ai le souvenir de ta peau sans barrière et de la rugosité de ton humeur. Ta voix éraillée de celui qui n'a pas dormi depuis quatre jours.