Category: Transidentités


J’aurais juste voulu vivre une vie normale de gars, mais ...

Tout d'abord, bonjour. J'ai beaucoup hésité avant de vous écrire. Ces derniers temps, j'ai l'impression de déranger. J'ai l'impression d'être de trop. Contexte : en mai 2019, j'ai fait mon coming out à ma mère par une lettre disant que je me sentais beaucoup plus garçon que fille (je suis né fille), etc, etc. Ça ne sait pas trop bien penser. Au début, je pensais que c'était correct, mais c'était juste une façade. Ma mère m'a aidé à magasiner un peu de vêtements de garçons et ça été tout. Pas plus. J'ai négocié des coupes de cheveux, du linge plus hivernale, un uniforme masculin... Rien à faire. Mon père, qui l'a su un peu après, l'a vraiment mal pris. Tout le temps en train de me faire des morales sur "comment je devrais m'accepter et accepter le corps que j'ai", "comment je suis une super belle et intelligente fille qui gâche son futur"... Il me fait sentir mal pour les changements que je produis. Je sais que je vais perdre beaucoup de ma famille si je m'engage dans ce chemin. Il me dit plusieurs mots qui me blesse et je le lui ai dit. Tout le monde me dit que c'est parce que c'est difficile de voir sa fille changer, mais ce n'est tout de même pas une façon d'agir. Depuis mai, je me remet constamment en question. Je me suis reclus et je suis retourné dans le placard en disant que je ne savais pas trop, que je me cherchais... et c'est vrai, je pense. Quand je suis seul, ça va. Je me sens bien. Je mets mon binder et je me sens mieux. J'ai même hâte. Je mets mon packer (bas) et je me sens beaucoup plus moi, plus masculin. Le problème est que je me sens embarrassé. J'ai l'impression de suivre une mode quelconque. J'ai l'impression de faire ça juste pour l'attention que ça peux apporter alors que je n'aime pas ça. J'ai l'impression de ne pas ressentir assez de dysphorie (si ça l'est?) pour être valide. Je me sens embarrassé de me travestir (?) comme ça. C'est pas normal... mais je sais que c'est normal. J'ai beaucoup d'homophobie/transphobie internalisé à cause de mon enfance j'imagine. Or, je ne me sens pas tant mal quand qu'on me parle au féminin, c'est-à-dire, tout le temps. Je ne sais pas si c'est parce que ça fait 16 ans qu'on me parle de cette façon alors ça ne me dérange pas ou si c'est parce que c'est un signe que "j'ignore" me disant que je suis juste cis. Aussi, je suis vraiment malaisé quand qu'on me parle de moi, quand on me pose des questions du genre "Tu es rendu où dans tes questionnements? Tu te sens garçon ou fille? Que tu sois lesbienne ou trans, peu importe"... Je déteste ça. J'aime pas ces étiquettes, j'ai l'impression que ça me correspond pas. Je déteste aussi en parler. C'est comme si on demandait à un gars cisgenre "Te sens-tu gars ou fille?" J'aurais juste aimé ça être né garçon. Qu'on me pose pas des questions comme ça. J'aurais juste voulu vivre une vie normale de gars, mais là je suis pris à vivre constamment une sorte de honte et d'embarras pour qui je suis? Je ne sais plus qui je suis, je ne sais pas ce que je devrais faire. Je voudrais expérimenter, mais j'ai pas "l'autorisation". J'ai pas la force de m'imposer. On me rabaisse toujours. Je sais pas si je devrais aller dans le chemin testostérone ou œstrogène. - Mark-Olivier (Désolé pour ce désordre d'idées et de fautes. J'imagine que j'ai juste besoin de parler de ce que je ressens)



Est-ce que c’est possible d’être à la fois fille et ...

Bonjour. J'ai 14 ans et j'ai été assigné fille a ma naissance, j'ai vécu comme ça sans trop de problèmes mais en ce moment je n'arrive pas a me comprendre. Des fois je me sens bien en fille et des fois je voudrais être un garçon a m'en mutiler. Es ce que c'est possible d'être les deux ? Une fois j'ai rêver que j'avais fait une opération pour avoir un torse, mais seulement un torse, es ce que c'est possible de ne faire qu'une opération plus tard si je souhaite la faire ? Merci d'avance




Je ne suis plus sur d’être trans. Je ne suis ...

Je ne suis plus sur d'être trans . Je ne suis pas sur de pouvoir affronter la difficulté d'un tel parcours . J'ai peur - je suis embrouillée , je suis paniquée, j'en ai du mal à respirer . J'aimerais juste pouvoir être une fille cisgenre hétéro ,qui ne s'inquiète pas . J'en ai assez de me questionner sur mon genre, ça ne m'apporte que du mal . Mais je ne peux pas m'en empêcher parce que c'est quelque chose que j'ai besoin de savoir pour me sentir complète au fond de moi . J'essaye d'être une fille . Une fille normale , ou une fille décalée, mais je n'y arrive pas, je ne suis pas naturelle ainsi grimée , je désespère d'un jour réussir à faire ce qu'il faut pour être moi, trouver cette personne . J'ai l'impression de perdre la tête , il n'y à plus que ça qui compte . ça m'épuise tant , il y à si peu de solutions, et celles ci sont tellement impossible ...J'ai pensé à me tuer . Je serais tranquille . Plus besoin de faire un coming out , ou , de réflechir à tout ça . Je ne me poserais plus la question de qui je suis car je ne serais plus . J'ai envie de pleurer et de hurler jusqu'à ce que la solution sorte comme par magie , mais la seule qui en résulterais à mon avis, ce serait de prendre un couteau et de trancher mes avants bras . Je ne sais pas quoi faire, j'ai l'impression de ne même plus exister , d'être juste là, un poids mort , inutile, invisible , effemaire dont personne n'a cure . J'ai arrêté d'aller au lycée -cela va faire 3 semaines ou plus -de par cela entre autre : Les gens me regardaient de travers ou pour les plus bons, avec de la pitié .Personne de me parlait .Je n'avais pas d'amis . Je n'en ai toujours pas d'ailleurs, et je ne pense pas que cela changeras à mon grand déplaisir . Je crains de prendre la transidentité comme un canot de sauvetages à tout mes ennuis . Tu te sens mal dans ta peau ? Deviens un garçon ! Tu n'as pas d'amis ? Deviens un garçon ! Tu te sens responsable de la souffrance des autres ? Deviens un garçon ! Je me sens superficielle, je ne me juge que par mon apparence très souvent . Tu te sens moche ? Deviens un garçon ! Je ne suis pas sur de si j'en suis un, ce n'est pas quelque chose que je ressens . Enfin, si , je ne m'imagine que comme ça , en garçon. Mais quelques fois on doit s'empêcher de vivre son rêve , parce qu'on sais qu'il ne peut être vrai .Vous avez beau le pouvoir de faire de merveilleux rêves lorsque vous dormez , il fut bien se réveiller à un moment ou un autre . La réalité est une de mes obligations sociale . Si je n'avais aucun proches, même si ils ne me montrent pas tant d'affection que ça au final (du moins c'est ce qu je ressens) , j'aurais déjà sombré dans je ne sais quelle folie, un état dément , second , un autre monde dans lequel j'aurais fuis pour survivre . C'est une chimère .Une illusion . Ces questionnements incessants et maladifs sur mon genre, sexe , c'est une malédiction, je veux juste que ça s'arrête . Je veux juste redevenir enfant , quand tout allait encore bien, quand mes parents m'aimaient et semblaient heureux , quand je n'avais rien contre les foules, les gens, quand je n'avais pas l'impression d'étouffer à chaque fois que je respirais .Ou alors dormir . Me mettre sous une couverture, et dormir . Aussi longtemps qu'il le faudra pour que j'aille mieux . Peut-être l'éternité . On dit toujours que ce qui est bien quand on est mal, c'est qu'on ne peut pas tomber plus bas .Il y à toujours plus bas . Je n'arrive même pas à me souvenir ce que ça fait , de se sentir bien , heureux, sans culpabilité, doutes, peurs, arrières pensées ... J'ai l'impression d'avoir perdu la personne que j'étais avant, j'ai peur d'en être devenu une autre ou de ne plus être personne . Je me sens comme un fantôme, je ne fais rien, je ne sers à rien , et ma vie est déjà finie .Je n'arrive pas à capter tout ce qui est autour de moi , à comprendre que ça m'entoure pour de vrai . égoistement, je ne vois que moi , pitoyable, pathétique, entouré d'un océan de vide . Je me sens vide . J'ai l'impression d'être creux à l'intérieur . J'ai mal . Pas mal au genoux, à la tête, pas une douleur physique . Elle est mentale . Mais elle peut se retourner contre moi du côté physique . J'essaye d'être une fille, je l'assure . Mes parents sont ravis, et moi dépitée. Dépitée de moi même . Dépitée d'accepeter avec lassitude ce qu'on lui ordonne de faire, dépitée d'être ce que l'on attends de moi avec cet arrière goût de mesonge, de trahison , de fausseté . Mal à l'aise ainsi déguisée . Je veux juste vivre . Je veux simplement me souvenir de ce que ça fait d'être heureux, me souvenir ce que ça fais d'être une personne . Je veux seulement espérer que tout cela va aller mieux et que je serais qui je suis sans aucun complications . Je veux juste de l'espoir . -Iris/Lou


Je jalouse le corps des garçons de mon âge et ...

Alors voilà : Adolescent de 16 ans , jusque là je me questionnai plus sur mon identité de genre mais maintenant je commence à questionner mon orientation ... étant un garçon trans , je me suis vite rendu compte que je jalousais le corps des garçons de mon âges et maintenant je me dis qu'en plus de les jalousais , certains m'attirent ... Je ne sais pas vraiment en fait , c'est compliqué . Il m'arrive d'être attiré par le physique de certaine personnes (parfois des filles d'autre des garçons) .Si je pose cette question maintenant c'est parce que ... Et bien je pense être tombé amoureux d'un garçon de mon établissement . Je jalouse son physique puisqu'il est en partit ce à qui j'aimerais ressembler et en même temps je l'aime beaucoup et j'aime passer du temps avec lui et tout ça . Es-ce de l'amour ? Ou simplement que je suis jaloux de lui , que j'envie sont physique et sa voix grave ? Je tiens aussi à préciser qu'il est la seule personne pour qui j'ai ressenti de l'amour (peut-être) de toute ma vie ... Et que j'envisage mal ( contrairement à beaucoup d'autres) des rapports sexuels .. J'ai un problème avec tout ce qui est génital je crois , enfin je ne me sentirais pas de passer à l'acte pour tout dire . Cordialement , Gabriel .



Ces commentaires sur mon style font que je remets mon ...

Bonjour,on m’appel Antho. J’ai un corps féminin mais depuis un ans j ai découvert que j’etait en fait […]


Comment agir quand quelqu’un fait des choses méchantes et transphobes ...

Bonjour vous tous et toutes, J'ai une triste question aujourd'hui. Comment on est supposé agir quand quelqu'un fait des choses méchantes transphobes à une personne trans? Je veux bien essayer de partir à partir de ce que la personne blessée veut, mais pour le moment mon petit frère est juste paralysé d'émotions et il sait ne pas. Est-ce que c'est mieux d'ignorer? De confronter? De faire diversion? De s'éloigner? Je ne sais plus. (Je m'excuse de vous réécrire, je ne sais pas c'est quoi le maximum acceptable.) Merci beaucoup, Pierre


Mon frère est trans. Comment lui donner du soutien tout ...

Merci beaucoup (beaucoup beaucoup) pour vos messages, ça aide vraiment et c'est apprécié! Je vous envoie quelques questions de plus, mais surtout des nouvelles si vous le permettez. Ça me fait du bien de mettre des mots écrits sur ce qui se passe, de pouvoir en discuter sans me sentir mal de révéler des secrets sur mon frère ou d'en faire un objet de conversation auprès de notre entourage. Ça peut avoir l'air d'un enjeu à régler plutôt que d'une personne, je n'aime pas cette version.



Je ne sais pas si je suis un garçon ou ...

Voilà j’ai 21 ans aujourd’hui. J’ai arrêter de questionner mongenre quand j’étais au collège parce que j’ai subit certain violence et la part de mes camarades quand j’agissait comme un garçon et de là part de ma famille. Maintenant j’ai 21 je suis plus un gosse mais toujours effrayer... Mes parents sont plus ouvert ils on accepter mon petit copain qui est trans. Donc j’ai recommencer à m’en questionenr je sne sais pas si je suis un garçon ou non binaire. Je sais que je suis pas une fille car je rejecte complètement mon corps c’zst Pas le mien. Le problème c’est que j’aime bien quelque truc un peu mignon et le maquillage aussi et du coup je ne pas. J’en ai juste parler qu’a mon copain et j’ose pas en parler à ma famille ou mes amis parce que ils vont me dire que comme par hazard je m’out parce que j’ai un copain trans qu’en je porter tout le temps des robe avant et des truc de fille sexy. Moi je me sens juste que j’en me sur est question maintenant car j’en suis juste dans un environnement confortable pour me questionner. Et je me sens protéger par mon copain qui me protège beaucoup. J’avais une amie mon ex meilleure amie avec qui j’avais commencé à en parler, elle m’appeler ED et m’en présenter comme tel au autres j’etais content d’avoir un nom de garçon et qu’elle essayer de m’en comprendre mais on est plus amis et je me sens genre comme toi seul j’ai pas vraiment De personne à qui en parler. Je peux pas en parler a mon copain car ça m’en rend plus dysphorique. Et j’ai peur que il va penser que je l’imite ou je sais pas quoi. Je suis vraiment perdu je sais pas quoi faire. Ni ce que je suis. Je voudrais juste dormir et me réveiller en garçon. J’ai besoin de conseil. Tout le monde m’appelle Jee jtm’’misnomer je sais pas si j’ai bien changer mon prénom. Peut être pour Loane. J’avais crée ce gars qui était mon alter ego quand j’étais enfant dans une de mes histoires. J’aimerai dés conseil merci beaucoup