Category: Sexe, érotisme et pornographie



J’ai des fous rires à chaque fois que je vois ...

bonjour alterhéros ma question aujourd'hui va sonner vraiment niaiseuse..... je ne veux pas faire de peine au gars que je sors avec. On a pas encore eu du sexe ensemble mais ca sent vient. le problème c'est que des pénis je trouve ca vraiment ridicule à voir (ca pend, ca étire comme un élastique, c'est bouncy ou quand ca se réveille c,est drôle aussi etc...). J'ai de la misère de garder une straight face ou rester dans le mood chaque fois qu'un gars a enlevé ses vêtements devant moi. Je ne veux pas faire de la peine ou shamer leur corps mais je trouve ca juste trop drôle. C'est dur de ne pas avoir un fou rire. Est ce que je suis la seule? C'est normal? J'ai essayé de hint le gars que je sors que c'est con mais je ri devant les pénis. Que c'est pas méchant, c'est pas que j'aime pas les gars attachés après, c'est juste une partie du corps qui me fais rire. Comme ca il sera préparé Mais il la mal pris et je ne sais pas m'en sortir. Je ne veux blesser personne mais j'ai toujours trouvé ca vraiment drôle un pénis mou. Je sais que pour les gars leur pénis est important. Je sais qu'il peut avoir beaucoup de pression pour avoir un gros sexe et être viril et tout ca. je veux être bodypositive. Comment me débarasser de ses fou rires? Ce n'est pas une question de taille. Le pénis du monde me ferait rire pareil. Je ne veux pas qu'il se sente humilié. Je pense que c'est la différence et concrètement ce tube de chaire mou . C'est normal? Comment faire? Plus je me dit de rester sérieuse plus j'éclate fort. Est ce que ca arrive souvent pour des filles hétéro? De ne pas trouver les pénis beaux ou exitants. Ca peut etre quoi mon orientation si je ne peux pas prendre un gars nu au sérieux? Je ne me vois pas avec une femme mais leur corps est plus beau en général pour moi c'est clair à 100 % ?








Je suis noir et tout le monde pense que je ...

Bonjour tout le monde, Aujourd'hui je vais me livrer à vous et vous faire part de l'une de mes plus grandes insécurité. Je suis noir et je fais 1m86 pour 125kg (un beau bébé ), les gens commente souvent en disant que je dois avoir une énorme teub mais c'est vraiment pas le cas, je dois être à 3 ou 4 cm au repos pour 11 en érections. En ayant les préjugés en tête je me dit que je suis pas comme les autre et que ce sera vraiment dure pour moi de satisfaire quelqu'un, je me dit que ma partenaire n'aura jamais de sensation, ce qui fait que j'ai extrêmement peur de ma première fois et évite de date en général. Mes pensées sont elle vraie ou exagéré ? Rayenblues



Est-ce que le travestissement fétichiste pourrait être mon orientation sexuelle?

Bonjour, Je me permets de vous contacter parce que j’ai toujours eu des doutes sur mon orientation sexuelle. Pour commencer, je n’ai jamais vraiment eu de pulsion sexuelle pour le corps d’une femme ou d’un homme. Voir des corps nus me met mal à l’aise. Toutefois, j’éprouve du plaisir à avoir un contact physique, que ce soit à travers des câlins ou des caresses. Au début, je croyais être asexuel. Mais en me rendant compte que j’avais quand même une certaine attirance pour « je ne sais quoi », cela m’a poussé à réfléchir à nouveau à mon orientation. En fait, depuis tout petit, je suis attiré par le port des vêtements des autres, pas nécessairement féminins. J’ai récemment découvert qu’il existe un nom pour cette paraphilie : le « travestissement fétichiste ». Après quelques recherches, il me semble que cela correspond à mon orientation même si je rejette l’idée de travestisme puisque j’aime également porter les vêtements d’hommes. Par ailleurs, je porte les vêtements de femmes seulement pour le désir sexuel, pas parce que je me sens femme. Je retire immédiatement les vêtements que je porte une fois l’éjaculation terminée, peut-être par honte mais je ne sais pas vraiment. Porter les vêtements des autres a toujours été une intense sensation pour moi. Le plaisir sexuel arrive presque instantanément dès le port du vêtement. Même en voyant le vêtement, je peux avoir une érection. M’imaginer dans ces vêtements me procure ces pulsions et je ne saurais pas expliquer pourquoi je suis tellement attiré par ça. Il s’agit essentiellement des vêtements féminins (surtout des robes ou jupes) et d’adolescents (garçon ou fille). Je ne suis pas attiré par des vêtements d’homme classiques. Concernant mon propre style vestimentaire, je ne porte que des habits unis : pas de marque visible, pas de signe particulier, pas de trou ou de déchirure, seulement de l’unicolore. À travers ce constat, j’en suis venu à la conclusion que ce travestissement me permet de me sentir bien en étant quelqu’un d’autre, en m’imaginant dans une autre vie, dans le corps d’un autre. Pourtant, je me sens très bien dans mon corps et dans ma vie. En effet, je me sens pleinement homme, j’ai une vie heureuse avec ma famille et mes amis, j’ai des journées bien remplies et je ne manque de rien. Ce raisonnement ne tient pas mais c’est le seul plausible. Il m’arrive parfois de trouver des femmes belles, mais rien qui me pousse à les contempler ou à rêver d’elles. Je pense avoir une attirance pour les femmes mais probablement pas sexuelle. Par ailleurs, je n’ai jamais été amoureux, je pense être trop rationnel pour éprouver une telle sensation, à mes dépens... Le problème, c’est que j’ai le profond désir de fonder une famille et de vivre heureux en tant que père. Comment avoir des enfants et se marier sans éprouver d’amour ? Je ne souhaite pas pour autant passer par les méthodes de la PMA. Je suis donc en plein questionnement et ce, depuis le début de mon adolescence sans pouvoir expliquer cette orientation sexuelle. Le risque de ne pas fonder une famille me tracasse. Si vous avez le moindre élément ou aide à me donner à ce sujet, je vous serai sincèrement reconnaissant. Il est difficile de vivre sa vie pleinement sans savoir réellement qui on est et ce qu’on aime.