Category: Orientation sexuelle et romantique


Comment savoir si mon meilleur ami est homosexuel et s’il ...

Bonjour, c’est Laurent, j’ai 15 ans je suis homosexuel depuis mes 10 ou 11 ans et je suis à la recherche d’une première relation intime sexuelle et amoureuse avec un garçon. Je n’ai encore jamais dévoilé à qui que ce soit que j’étais gay. Je suis devenu amoureux d’un de mes meilleurs amis depuis les vacances d’été que je connais depuis l'entrée au collège et avec qui j’ai toujours eu un faible depuis que je le connais. J’en souffre depuis cet été, à cause des attitudes très ambigus qu’il a avec moi depuis cet été. Je voudrais savoir si il est gay. Pour commencer, il est comme moi, il est très timide avec les filles, lui et moi ne sommes jamais sortis avec une fille ou embrasser une fille. Je ne sais pas si c’est un révélateur d’orientation ? Pour revenir à l’ambiguité de mon ami qui me fait terriblement questionner et souffrir, il m’a invité cet été dans la maison de vacances de ses parents à la plage pendant 2 semaines et il a commencé à etre ambigu avec moi. Quand je prenais ma douche dans la baignoire, il venait souvent me voir dans la salle de bain pour discuter avec moi, j’ai l’impression qu’il voulait me voir nu, ce qui ne me posait aucun problème pour moi, j’étais ravi, et du coup moi je m’attendais toujours un peu plus d’intimité avec lui sans que rien se passe malheureusement à chaque fois. Il m’a même remonter pendant une de mes douches un vieux magasine x piqué à son père avec des photos de femmes nues qu’il a commencé à me montrer, j’ai l’impression qu’il voulait me tester dessus si j’étais hétérosexuel et voir si j’allais avoir une érection et j’en ai pas eu. Il a rigolé en me demandant si c’est les garcons qui m’intéressent, et là gros stress et grosse peur, je lui ai répondu que non, et qu’il n’y a que les filles et que je ne veux pas trop feuilleter son magazine pour ne pas être excité. Mais c’était un gros mensonge, et je le savais. Il n’a pas insisté et m’a laissé finir prendre ma douche seule. Mais je regrette de lui avoir dit ça, peut être, il s’attendait à ce que je me dévoile pour se rapprocher intimement de moi ? Ou ça ne veut rien dire ? Pour rajouter à la confusion, comme il faisait ça avec moi, j’ai voulu aussi discuter avec lui quand il prenait sa douche pour le voir nu, j’en avais très envie, mais il s’enfermait toujours dans la salle de bain. Donc, je me suis dit qu’il ne devait pas être gay. Plus troublant pour moi, un soir à 1h00 du matin vers la fin du séjour, nous avons failli se masturber devant un film érotique gay trouvé sur le satellite de sa maison, mais on a failli être surpris par son père, donc rien ne s’est passé, on a dû couper la télé en catastrophe. On n’en a pas reparlé, très géné l’un et l’autre. Est-ce juste de la curiosité de vouloir regarder un film érotique gai ? Au retour de vacances, je ne lui ai jamais rien dévoilé en me disant qu’il n’était pas gay et les cours ont repris. Mais depuis 2 mois, nous n’arrêtons pas d’échanger plein de messages d’amitié après les cours avec Facebook et il n’arrête pas de prendre de mes nouvelles. Donc je sais plus, est-ce qu’il est homosexuel et attiré par moi ? C’est la première fois que j’aime quelqu’un. Pensez vous qu’il est homosexuel ? Comment savoir ? Me dévoiler à lui mais j’ai peur que ma famille l’apprend elle connaît bien la sienne. Merci de me dire ce que je peux faire dans cette situation. Laurent


Je voudrais coucher sexuellement avec des garçons, mais le contact ...

Salut, je vais être direct, j'espère ne pas choquer, je me sens bloqué dans ma vie. Je voudrais coucher sexuellement avec des garçons mais quand j'imagine l'acte dans le réel, le contact avec leur sexe me fait peur et me provoque des répulsions, alors que j'en ai vraiment envie. Si j'étais homosexuel, alors je n'aurai pas cette répulsion. Suis je normal ? Je ne sais pas quelle est mon orientation du coup. En fantasme, je le sais très bien vu que mes rêves et mes désirs sont orientés vers les mêmes personnes et ça ne varie presque pas, sauf de temps en temps avec des filles, donc je connais pas mon orientation dans le réel, je suis totalement perdu et je suis frustré que le réel ne colle pas à mes désirs sexuels alors que j'ai de plus en plus de désirs gay en moi qui voudrait pour une première fois faire une expérience gay dans le réel et pas une expérience hétéro , j'en rêve parfois la nuit que je fais l'amour à un garçon de ma classe et que je l'embrasse, et au réveil je suis frustré et triste que ce n'est pas réel. Je me sens donc totalement dépassé, mélangé et perdu à cause des mes répulsions pour le sexe homosexuel dans le réel. Je ne sais pas quoi faire ! Guillaume


À cause de l’intimidation homophobe, je ne sais plus trop ...

Bonjour Alterheros, j'espère que vous pourrez me donnez des conseils à mes différents soucis. J'ai 17 ans. En premier, on se moque de moi à l'école tous les jours depuis que je suis entré au collège à 11 ans et je peux vous dire que le confinement est une bénédiction pour moi (comme les vacances scolaires) contrairement à beaucoup et je voudrais que ça dure une éternité, mais ça ne durera pas. Comment faire cesser les moqueries ? M'inscrire à un sport de combat pourrait il me permettre de me faire respecter par les autres ? Parfois, on se moque de moi en me traitant de "pd" ou "sale pd" et autre insulte homo pour me rabaisser alors que je ne fais rien pour ressembler à une personne homosexuelle. Pourquoi ? Est ce lié à je ne suis jamais sorti avec une femme ? Comment faire pour séduire une fille, sortir et coucher avec elle, je suis vraiment un loser et je ne me sens pas bien dans ma peau ? Je suis très renfermé sur moi même, je suis timide et incapable de me défendre face aux moqueries, je ne sais pas pourquoi. Des conseils ? Ces derniers temps, je passe de plus en plus de temps sur la pornographie, même si je sais que ce n'est pas la réalité, je me sens très seul romantiquement et je ne sais pas comment combler ce vide. Des conseils ? Mais voila, je consomme de la porno gaie maintenant, ça me plait beaucoup et je m'identifie comme gay à ces moments là, et des mecs à l'école me plaisent de plus en plus, autant que certaines jolies filles, en fait c'est depuis mes 11 ans que je rencontre des gars qui me plaisent autant qu'une fille, chaque année, je ne peux pas le nier ! Mais je suis de plus en plus démuni à cause de toutes ces moqueries, donc je suis bloqué avec les garçons pour sortir avec et je ne sais plus trop si je veux sortir avec une fille pour être simplement mieux dans ma peau et me valoriser auprès des autres ou par amour. Je vendrai actuellement mon âme au diable pour sortir et coucher avec une femme pour être mieux vu socialement, mais aussi pour savoir ce que ça fait un rapport sexuel avec une femme. Mais en même temps, je voudrai par moment pouvoir sortir avec un garçon, mais ce n'est pas possible, je vais mourir si je fais ça, ça finira par se savoir et je ne suis pas prêt à le supporter, on se moque déjà trop de moi. Par moment, pour me sentir moins seul, je voudrai juste un rapport sexuel avec un garçon, ça suffirait, mais ça n'arrivera pas si je ne sors pas avec un garçon, alors que j'ai quand même envie de vivre avec un garçon par moment. Puis je n'oserai jamais aller vers un homme sans savoir au préalable s'il est homosexuel. Donc, quels conseils me donnerez vous pour séduire des femmes ? Aller sur des sites de rencontre ? Il faudrait que j'arrive à sortir avec une femme pour faire taire les moqueries et aussi pour savoir ce que ça fait une relation sexuelle avec une femme pour me rassurer sur mon hétérosexualité. Je voudrai rester hétérosexuel pour la vie et pas rester homosexuel, comme j'ai l'impression de l'être par moment, parce que j'ai encore plus envie de savoir ce que ça fait une relation sexuelle avec un homme qu'avec une femme, mais l'homosexualité a beaucoup d'impacts négatifs pour soi et je ne pourrai jamais les supporter actuellement. Je vous parle que de sexe mais parce que dans le passé je suis déjà tombé amoureux de filles mais ça n'a jamais marché, on s'est même moqué de moi et je me sens dans l'incapacité à aimer quelqu'un de nouveau à cause des moqueries, encore moins une fille. Et aussi c'est parce que j'ai l'impression que personne (femme ou homme) ne pourra m'aimer un jour, aucune femme ne m'a jamais fait comprendre qu'elle pouvait s'intéressait à moi. Je serai toujours seul et donc, j'envisage uniquement des rapports sexuels avec les personnes (pour cette raison j'ai mis aromantique dans mon orientation romantique), uniquement avec les garçons de préférence si c'était possible, ça semble plus facile et plus simple le sexe avec les hommes. Si cela était possible sans les impacts négatifs liés à l'homosexualité, ça ne me dérangerait pas au fond de connaitre que des rapports sexuels gays même si ça pourrait me manquer de ne jamais connaître de rapports sexuels avec une femme, . C'est compliqué et je ne sais plus trop où j'en suis en termes d'orientation, vivre ou ne pas vivre avec un homme ou une femme un jour, avoir des relations sexuelles avec un homme ou une femme un jour, toutefois si j'ai la chance que ça m'arrive un jour !



Est-ce que j’aurais du mal à assumer une homosexualité que ...

Bonjour, Je m’appelle Marie. J’ai 27 ans. Je me questionne sur mon orientation sexuelle. Quand j’avais 14 ans j’étais attirée par les hommes certes mais j’ai aussi découvert que j’étais attirée par les filles. Je suis sortie avec une fille (Ma première relation amoureuse). J’ai aussi eu, 1 an plus tard, ma première relation sexuelle lesbienne avec elle. J’ai beaucoup aimé. Donc depuis ce moment là je me suis considérée comme bisexuelle. Je suis sortie avec pas mal d’hommes, quelques femmes. Pourtant, plus le temps et les années passent, plus les femmes m’attirent et moins les hommes m’attirent. En ce moment je suis en couple avec un homme. Je pensais que tout allait bien se passer sauf que j’ai l’impression de me forcer quand je dois lui montrer mes sentiments (Et je parle même pas des moments intimes). Cet homme en question est adorable, une vraie crème. Pourtant, je ne peux m’empêcher de penser aux femmes, à ressentir mon attirance sexuelle pour elles. Je viens à envier mes potes lesbiennes et mes potes hommes de pouvoir serrer, aimer des femmes. Quand j’écris des récits érotiques ou romantiques (je suis une passionnée d’écriture), je me surprends à exclusivement décrire des relations homosexuelles. Quand je sors et vois une femme me plaît, j’aime la regarder et me retrouve frustrée de ne pas avoir le courage de l’aborder, de peur qu’elle soit hétéro. En gros, je ne sais plus en j’en suis. Est-ce que j’aurais du mal à assumer une homosexualité que j’essaierais de refouler?


À partir de quelle âge puis-je me définir comme lesbienne, ...

Bonjour, A partir de quelle age on peut déterminer son orientation homme ou femme ? J'aime amoureusement, physiquement et sexuellement les filles, j'aimerai dire lesbienne si c pas péjoratif ou homosexuelle ou queer pour moi, mais des amis très proches me disent qu'il est trop tôt pour en être sure à cause de mon age et je peux changer, j'ai l'impression qu'elles n'acceptent pas que je puisse a mon age le savoir. Je suis jamais sortie avec quelqu'un, mais je commence à être sûre depuis quelques mois, c comme aimer certains parfums et pas d'autres mais mes amies très proches m'ont mise des doutes en tête, déjà que j'ai encore du mal à m'accepter et de devoir me dire que je ne serai jamais avec un garçon mais je vivrai avec des filles, et je me dis qu'il faut que pour être épanouie dans ma vie, il faut que j'accepte mon orientation qui est comme elle est. Maeva


Dois-je faire un coming out en tant que gay pour ...

Hi alterheros, Voila j'ai un crush pour un garçon depuis 5 mois. Je ne sais pas quoi faire avec le confinement et je dois patienter, j'ai laissé passer le temps par peur. Depuis 3 ans, je regrette de n'être jamais sorti avec un garçon, ça fait bizarre de le dire. Sexuellement, les filles m'attirent, même si j'ai jamais essayé, mais il y a beaucoup différents types de garçons qui m'attirent et je suis tombé amoureux de garçons à multiples reprises malgré moi. Il y a vraiment quelque chose en moi, quelque chose dans le physique dans certains garçons qui font que j'en tombe amoureux éperdument et sexuellement et j'ai plus aucun crush fille depuis 3 ans. Je suis encore puceau à 18 ans, j'ose pas draguer les garçons. Je n'ai pas envie de rencontrer des garçons sur le web, avec le confinement c'est mal barré en plus, j'ai besoin d'avoir quelque chose dans le physique qui fait que j'ai envie de draguer et d'être avec le garçon pour dépasser mon stress. Que conseillez vous pour arriver à sortir avec un garçon ? Dois je faire un coming out en tant que gay pour faire disparaître ce stress ? J'ai envie de partager ça d'abord avec une bonne copine à moi par téléphone, pour voir ça que ça fait, ça me semble plus simple d'en discuter avec une copine qu'avec un copain ? Elle me semble très ouverte sur l'homosexualité ? Qu'en pensez vous ? J'ai besoin de conseils, j'ai envie d'essayer d'être moi à la sortie du confinement et de devenir gay, en faisant un coming out progressif, pour enfin vivre une relation avec un crush. Je ne m'identifie pas bi, j'aime pas ce terme. Je m'identifie gay depuis 4 - 5 mois, je veux être avec des personnes du même sexe que moi, même si sexuellement certaines filles m'attirent encore, comme cette copine à qui j'aimerai me confier, est ce compatible, mais certains garçons me font toujours plus craquer que n'importe quelle jolie fille depuis 2 / 3 ans, donc je me vois bien gay ? Camille



J’ai encore du mal à admettre mon homosexualité. Que faire?

Je ressens des sentiments naissants pour toutes sortes de garçons que je trouve mignon. Je ressens aussi de l'excitation sexuelle à leur contact, ça devient chaud. J'aime bien leur présence et j'ai envie de sortir avec eux. Depuis une semaine, j'ai pris conscience que je corresponds à tous les critères de quelqu'un d'homosexuel, c'est à dire être attiré par des personnes du même genre que moi tout le temps et si j'aime beaucoup les filles c''est en tant que copine ou amie, ça m'a pris du temps à réaliser ce dernier point que ce que je ressens pour un garçon, je ne le ressens jamais pour une fille. Mon homosexualité se cachait sous mes yeux alors que ce que je vis pour les garçons, je le vis depuis que j'ai commencé à avoir des pensées sexuelles à l'âge de 10 ans, Est ce normal qu'à 10 ans, j'étais déjà homosexuel ? J'ai encore du mal à admettre mon homosexualité. Que faire ? Ignorer et attendre que mon orientation finisse par changer mais j'ai l'impression qu'elle est bien fixée chez moi ou faire face ? Benjamin


Pouvez-vous me dire des choses positives sur l’homosexualité pour me ...

Bonjour, vous avez du connaitre ça. J'essaie de résister en me disant, allez la prochaine fois François, ton prochain crush c'est une fille, ça loupe pas mon crush c'est un mec la fois suivante. J'essaie de me forcer à regarder du porno straight durant cette période, mais je craque très vite (au bout d'une minute même pas) et je regarde du gay. Il y a comme une excitation chez moi d'être gay pour visualiser des personnes de même sexe s'embrasser (femme ou homme) ou faire du sexe. J'essaie actuellement de rendre positif ce que ej vois (couple de 2 femmes ou de 2 hommes) en me disant qu'il ne faut pas se faire une montagne avec mes parents si je suis gay, ils sont ouverts sur ce sujet, j'ai de la chance par rapport à d'autres. Y-a-t-il un moyen de ne plus craquer ? Si pas possible, pour m'aider et pour me rassurer, dites moi des choses positives sur l'homosexualité, que c'est cool d'être gay et qu'il n'y a pas de honte à aimer les pénis, je crois que je ne résiste plus du tout, avec tout ce confinement et je me sens explosé à essayer de résister, je voudrais craquer une fois pour toute et avoir des rapports homosexuels un de ces 4. Ca fait du bien de vous parler en ce moment, vous êtes les premiers avec qui je fais un coming out. J'espère ne aps avoir été trop long, mais je suis très anxieux et très ansiogène actuellement, j'ai arrêté de regarder totalement la télé qui m'angoisse trop et je lis des bouquins pour rester serein.


J’ai besoin de regarder du porno gay à tous les ...

Bonjour je suis un garcon de 14 ans qui avait une peur d’etre homosexuel que je n’ai plus mais j’ai l’impression que cette peur a laisse des « séquelles » ducoup me concernant depuis tout petit je désir forme une famille avec une femme j’ai deja eu des envies de faire l’amour a des femmes et j’ai deja etais en couple avec des femmes les hommes ne m’interessent pas mais je peux en trouver beau sans plus je trouve pas sa honteux de trouver un homme beau mais depuis que j’av eu cette peur j’ai décidé de le tester sur de la porno hétérosexuel et lesbienne qui m’excitais de ouf mais plus maintenant car j’en regarde tout les jours et ducoup je n’ai plus trop desir pour les femmes ducoup je me suis dis test toi en regardant des photos d’homme beau nu et de la pornographie gay ça ne m’excite pas mais j’ai l’impression que j’ai besoin de faire ca tout les jours pour etre sur que sa m’exci pas et j’ai meme commencé a faire de la sur analyse c’est a dire que par exemple je vais regarder une statue mais dans mon champs de vision je vois des fesses d’hommes bah je fais commencer a forcer de me dire que je suis gay et continue de me dire que je suis gay mais le problème c’est que en continuant de faire ca je suis arriver au stade j’ai convaincu mon cerveau que j’etais gay ou bi alors que j’ai toujours pas d’attirance pour les hommes et qu’au fond je suis toujours hétérosexuel et j’ai meme commencé a avoir des « pulsions » (sans etre excité ni rien c juste une sensation que je sens qui est désagréable) fin c’est pas une pulsion que j’ai deja eu pour les filles ca a rien avoir et je vais dire un truc dont j’ai ultra honte dont je tiendrais a pas être juger alors un jour je carresser ma chienne et jsp si c’est une pulsion (comme les hommes) mais j’avais comme si mon cerveau voulez que je la doigte... (je ne l’ai pas fais) mais vous allez trouvé sa bizarre mais sa me rassure car je me dis que c’est peut-être une sensation délirante comme les autres et que pour les hommes c’est sûrement a cause de la pornographie qui a du changer qqlc en moi ducoup je voudrais savoir si c’est à cause de la pornographie tout sa ou est ce que s’cela veut dire je suis refoulé ? et j’ai oublié de dire que j’avais un ou deux fantasmes gay mais que je ne voulais pas réaliser et que j’ai fais un reve gay qui m’a un peu perturbé mais je suis passé à autre chose mais le fais d’avoir eu sa fais de moi un gay refoulé ? ducoup voilà désolé d’avoir écrit un long texte je voulais juste mette les choses au clair fin bref merci de me répondre et a bientot !



Je regrette de n’avoir pas pu explorer ma sexualité auprès ...

Bonjour, Je vous lis depuis un moment à la recherche de réponse pour ma situation particulière. Je n'ai jamais trouvé un site de votre qualité comme le vôtre pour discuter de tous ces sujets qui étaient encore plus tabou quand j'étais ados. Si la lecture de certaines de vos questions me permettent de me déculpabiliser sur certains points, j'ai encore quelques problèmes qui ont resurgi récemment. Si seulement, vous aviez existé lorsque j'étais adolescent, je pense que je ne vivrai pas dans ma frustration actuelle ! Je suis en couple depuis plusieurs années avec 2 enfants, j'aime beaucoup ma femme et pour rien au monde je ne la quitterai. J'ai toujours eu des fantasmes homosexuels depuis l'adolescence en alternance avec des fantasmes hétérosexuels. Rien de plus normal aujourd'hui, mais à l'époque quand enfant et ado, la seule source d'information était la télé et les magazines papiers, je le percevais comme très anormal mes envies homosexuelles. J'ai totalement déculpabilisé par rapport à mes fantasmes homosexuels avec votre site, seulement très récemment. Pourquoi il n'existait pas quand j'étais adolescent ? Maintenant, je regrette de n'avoir jamais eu de relation homosexuelle quand j'étais adolescent ou jeune adulte, le sujet étant encore plus tabou que maintenant. Parfois je regrette de ne pas être adolescent en ce moment, l'homosexualité semblant mieux acceptée par les nouvelles générations. Je me sens très frustré sexuellement de ne pas avoir eu ou essayé de relation homosexuelle, pourtant l'envie ne me manquait pas, j'avais commencé à correspondre avec des personnes homosexuelles sur Internet avant d'abandonner par honte vis à vis de mon entourage. Je me suis souvent interrogé si je n'allais pas devenir exclusivement homosexuel par moment pour vous expliquer ma frustration de maintenant, j'étais très perdu émotionnellement à cette époque, avant de me mettre en couple hétéro avec plusieurs filles successives. Il m'est arrivé de tomber amoureux d'hommes entre 14 et 24 ans, en alternance avec des femmes, mais c'était encore moins concevable à l'époque d'être bi ou homo dans les années 90 et au début d'internet, donc j'ai du refouler tous mes désirs homosexuels. Je pense que si je redevenais jeune maintenant, j'aurai assouvi ces fantasmes homosexuels, cela semble mieux accepté maintenant. Cette frustration homosexuelle me revient donc comme un boomerang, je regrette de n'avoir jamais eu de rapport sexuel avec un homme, mais j'aime ma femme et je ne pourrais jamais la tromper avec une femme ou un homme. Je suis heureux en couple et avec mes 2 enfants. Comment gérer cette frustration sexuelle qui est revenue et faire pour qu'elle disparaisse ? Je tiens à vous préciser que c'est cette frustration qui me pèse beaucoup et pas le fait d'avoir des fantasmes homosexuels toujours existants, toutes vos réponses à d'autres personnes m'ont déjà éclairés sur ce sujet et m'ont fait accepté ma bisexualité au niveau sexuel ? Avez vous des conseils ? Julien.