Category: Homophobie intériorisée


Je ne sais pas si je suis hétéro refoulée ou ...

Bonjour, Je vais faire le plus direct possible Je suis déjà sorti autant avec des femmes qu'avec des hommes Je suis en couple depuis quelques années avec un hommes. Seulement j'ai rencontré une fille qui m'a je sais pas comment dire, elle m'a rendu mon cerveau accro. Je pense tout le temps a elle,... Bref Le truc qui me rend vraiment dingue c'est que je ne sais pas quoi penser de moi. J'avais déjà des ''envies de filles'' sans parler de sex spécifiquement, mais de couple, amour, câlin, sex également, couple au sens large, avant de rencontrer cette fille, mais plus comme une pensée sourde, tout le temps présente mais chuchotante, pas comme aujourd'hui qu'elle est devenue pas obsessionnel mais pas loin. Le problème est que je sais que en réalité je n'ai pas envie d'être gay. Étant sorti avec des filles, j'ai wsubit ce que cela entraîne, même si au fond je m'en fou, c'est pas super a vivre non plus, et la douleur de se faire larguer également. J'ai peur de revivre ça, et je n'en ai pas envie. J'ai des doutes de mes raison et de mon amour porté envers mes ex ou actuel copain. C'est quand même bizarre, ils vont mal, je me met avec, les aides a avancer, a aller mieux etc et lorsqu'ils vont mieux, je craque sur des filles. Je ne sais pas si je suis hétéro refouler ou homo refouler ou je ne sais pas trop quoi. Aujourd'hui en couple avec une maison à deux, ayant craquer sur une autre femme, je me sens mal vis à vis de mon conjoint. Je ne sais pas quoi faire. Tout cela tourne et tourne dans ma tête sans savoir ce que je dois faire, ce qui est droit ou pas, j'ai du mal à me ''regarder dans la glace'' de ma culpabilité, bref, c'est la déprime. J'espère que quelqu'un comprendra ce que je ressent, et saura m'aiguiller pour enfin commencer à arrêter d'avoir ce vacarne dans la tête. Merci de m'avoir lu


Pourrais-je retrouver mon attirance pour les femmes et mon hétérosexualité?

Bonjour,j ai une question. Je suis en plein questionnement qui me hante et me tourmente,je suis heterosexuel depuis toute ma vie,mes ces derniers mois,j'ai l'impression de devenir Homosexuel,mon attirance pour les femmes diminuent tres fortement,et j'ai l'impression d'etre attiré par les hommes,hier j'etais fortément troublé par un homme effeminé. Sur les reseaux sociaux,les hommes qui sont athletiques,et je suis fortement géné et anxieux par cette situation,au point ou j'en perds mes erections avec ma copine,parce que elle m'excite moins. Tres honnetement j'au rien contre les gays mais je veux rester Hetero,j aime trop les femmes,je veux etre avec des fzmmes,coucher qu'avec des femmes,vivre une vie d'hetero,je veux absolument pas changer d'orientation sexuelle. J'ai jamais ete amoureux ou en couple,ou encore avoir une relation sexuelle avec un homme,je n en veux absolument pas,je veux redevenir comme avant,retrouver mon attirance totale envers les femmes,et voir les hommes comme je les voyais avant. J'avoue aussi que je suis accro au porno depuis longtemps. Pourrai je retrouver mon attirance et mon heterosexualité ? J ai besoin que vous m'aidez svp .


Je ne cesse de revoir dans mon esprit l’image d’un ...

Bonjour,il y a 1 semaine de cel,pendant que je me masturbais sur du porno,dans le porno des imagesd'un homme se masturbant avant de coucher sa belle mere. Et pendant qu'il se masturbait je me sentais un peu troublé,pas comme si il m'excitait mais troublé,enormément troublé. Et depuis, des que je masturbe,j'ai des images de lui en pleine masturbation,ce qui me derange enormément car je trouve que c'est a caractere homosexuel,j'ai rien contre les homos mais avoir des images homosexuelles pendant une masturbation est extremement genant pour moi,mais presque traumatusant,je suis de nature anxieuse,je me suis toujours masturbé sur les filles,et je le fait toujours,mais ces images m ont enormément troublé,et reviennent sans cesse quand je suis excité,du coup j arrete direct la masturbation ,et du coup mes masturbations sont difficiles a cause de ses images. Meme pendant mes rapports sexuels,quand j'embrasse ma copine,je vois cette image. ces images reviennent sans arret et comme elles m deconcentrent,j en perds mes erections ! Je n'avais jamais ressenti ça avant,je suis hetero de base,et j'ai l'impression de devenir gay (ce qui n'est pas mauvais en soi),ca me tourmente l'esprit,a chaque fois que je croise un homme cette image me reviens,et j en deviens anxieux,je fais tout pour chasser ses images mais elles reviennent sans cesse . J aimerais savoir,est ce que je un homosexuel qui se decouvre ? Comment faire pour me debarasser radicalement de ses images ? Merci pour la reponse future .



Depuis 2-3 ans j’ai très envie de coucher avec des ...

Hello J'ai 14 ans et Mes amis trouvent anormaux les choses entre hommes. Moi depuis 2 ou 3 ans j'ai très envie de coucher avec des garçons je suis un garçon. J'avoue jy pense tous les jours et j'en ai très honte , je me sens attirer par les pénis des hommes et j'ai beaucoup de fantasmes sexuels avec les pénis. Je ressens rien pour les filles. Cette année j'ai senti des sentiments amoureux pour un garçon de ma classe pendant toute l'année scolaire. En fé j'étais amoureux de lui pendant toute l'année et je suis toujours amoureux de lui au moment où je vous écris et ça me fait terriblement souffrir. J'ai rien dit j'ai peur de la réaction des autres et aussi de mes parents. Suis je normal? Je sais pas koi faire dans ma situation, j'ai envie de mourir par moment je souffre terriblement j'ai très hon


J’ai des pensées intrusives et obsessionnelles me disant que je ...

Depuis 1 ans , un jour j'ai fait un rêve pendant les vacances en disant " suis homosexuel ou gay " avant cela tous aller bien , j'ai eu le décès de mon père . Donc est ce que ça créé un manque de masculinité . Puis 1 ans j'ai souffert de ces pensées intrusives est obsessionnelle , puis defois ça revient , puis ça repart. Je m'interdis defois de parler avec les filles . J'en peux plus vraiment. Puis j'ai une voix intérieure dans ma tête qui dis " tu le trouves beau ce garçon" , tu veux baisé le mec , ou aussi " met toi avec un mec en couple" est encore dans le genre . Pourtant moi je m'identifie hétérosexuel . Je me le dis à chaque fois . Puis ça me met dans un autre etat psychique , l'inconscient un peu qui prend le contrôle . La dispute dans mon cerveau quoi . J'aimerais avoir des solutions pour essayer d'enlever cette souffrance . Je vous remercie beaucoup . Quentin , j'ai 17 ans .


Pourquoi j’ai honte de mon homosexualité et que je n’arrive ...

Bonjour je mapelle Billy sa fait 5 ans maintenant que je sais que je suis homosexuel mais jais toujour du mal a laccepter jais eux plein de probleme de dette et de santer acause de sa et donc jaimerais comprendre pourquoi jais honte et que je ne laccepte pas apres 5 ans svp merci



Suis-je asexuelle/aromantique ou suis-je lesbienne et c’est mon homophobie internalisée ...

Bonjour, Je suis une femme de 24 ans, ça fait maintenant 1 an et demi que je suis out en tant que lesbienne et depuis je suis pas mal en questionnement. Pour le contexte, j'ai déjà eu des relations (romantiques et sexuelles) avec des mecs mais y'avait toujours un truc qui bloquait et c'est en lisant le "am i a lesbian masterdoc" que du coup j'ai compris que c'est juste que j'aimais pas sortir/coucher/etc avec des mecs et depuis soulagement intense tout se débloque je suis vraiment allégée d'un poids énorme. En revanche, le revers (autant une bénédiction qu'un curse pour moi à l'état actuel) c'est que j'ai toute une partie de moi à découvrir, notamment mon attirance pour les femmes. Ça a permis de "débloquer" tous les souvenirs plus jeune où je "censurais" pas mon attirance pour des filles dans ma tête, ce qui me permet de me conforter aussi que ça vient pas de nulle part et c'est pas passager comme beaucoup de gens m'ont dit. Et bien sûr je me retrouve régulièrement à questionner mon orientation, parce que je peux pas m'empêcher de penser que ça serait bien plus facile d'être hétéro, et non pas parce que je souhaiterais vraiment avoir une relation romantique et / ou sexuelle avec un homme. Ma source principale de préoccupation porte plutôt sur le fait que j'ai l'impression d'osciller entre asexuelle/aromantique et lesbienne (attirée physiquement et émotionnellement par les femmes) parce que concrètement je me vois être dans une relation sexuelle et / ou romantique avec personne aujourd'hui: quand je sors je regarde pas les filles, je cherche pas à draguer et plus largement, quand mes amies me parlent de leurs histoires avec des mecs j'arrive pas à y trouver de l'intérêt/ prêter attention voire ça me dégoute, et dernièrement, quand j'imagine ce que j'aimerai d'une relation (au dela de l'aspect affectif) ce sont des moments de companionship avec ma soeur ou mes amies qui me viennent en tête. Donc, ma question est, suis-je asexuelle / aromantique ou suis-je lesbienne et c'est mon homophobie internalisée qui me bloque et m'empeche de me projeter et "passer à l'acte" avec des femmes ? Je vous remercie énormément pour votre réponse et pour tout ce que vous faites ! Manon


Je ressens de moins en moins d’attirance envers les femmes ...

J'ai 28 ans et j'ai toujours été hetero,j'ai beaucoup matte de porno dans ma vie, et j ai peu eu de relations sexuelles avec des femmes,le porno a faussé ma sexuelle car je ne jouis qu'en regardant du pornomais les pornos que je matte ont toujours été porno heteros et j étais bien dedans,mais depuis plusieurs semaines,c est comme si j avais de moins en moins d attirance envers les femmes,et ça m inquiète énormément,les femmes m xcitent moins,j ai peur de finir homosexuel,j en dors pas la nuit. Vais je retrouver mon attirance pour les femmes ? Cela fait depuis le début de mois de juin,j endors pas la nuit,je fais des test pour savoir si j3 suis homo ou pas,et ça me rend fou,tout sauf ça !!!!!je bande moins devant des pornos heteros,mais JAMAIS DE LA VIE JE REGARDAIS UN PORNO DE PEDE,j ai envie de retrouver pleinement mon attirance pour les femmes,comment faire ? J ai besoin d aide svp,je suis en train de finir dépressif


Je me demande si je suis homosexuel. Je suis présentement ...

Bonjour, Je viens d'avoir 26 ans et cela fait 4 ans que je me pose des questions sur mon orientation sexuelle. Je me demande si je suis homosexuel. Avant l'apparition de ces questions, je me suis toujours considéré comme hétérosexuel et ai toujours été très fortement attiré par les femmes. Cependant, étant timide et très peu entreprenant je n'ai casiment eu aucune relation sexuelle avant mes 22 ans et que des amours à sens unique. Aux alentours de 22 ans, j'ai commencé à plus arriver à plus avoir du succès avec des jeunes femmes et à avoir mes premières expériences avec elles. Ces expériences m'ont laissé assez froid, et en ajoutant à ça certaines remarques homophobes d'un de mes amis, ça a déclenché l'apparition de mon questionnement. J'ai alors vécu une période pleine d'angoisse à ce sujet (été 2018). Puis ces questions se sont atténuées jusqu'à disparaître, et je suis tombé deux fois amoureux de femmes suite à ça, toujours sans pouvoir concrétiser. J'ai également vécu des histoires d'un soir avec des femmes durant lesquelles je n'arrivais pas à avoir d'érection. Pendant cette période je me sentais attiré par les femmes (mais avec le recul j'ai l'impression que mon attirance avait déjà un peu diminuée). À l'été 2021, l'ami qui m'avait fait des remarques homophobes est revenu vers moi auprès une longue absence et m'a fait part de son homosexualité (ou bisexualité je ne sais pas trop) Cela a fait resurgir un peu les questions que je me posait. Peu de temps après je me suis mis en couple avec une femme avec qui je suis encore actuellement, et les questions sont devenues de plus en plus présentes. Depuis que je suis avec elle, j'ai du mal à éprouver du désir pour elle comme pour les autres femmes, je ne me sens plus trop attiré par elles. Je ne me sens pas très à l'aise dans le sexe avec ma copine (surtout autour de la pénétration, j'arrive plus à prendre du plaisir lors des préliminaires). Et à côté de ça, en me demandant si je ne serais pas homo, j'ai commencé à être de plus en plus troublé par certains hommes que je voyais (pas trop ceux de mon entourage, mais ceux que je voyais dans la rue par exemple). Je me suis rendu compte aussi que lorsque je consommait du porno, la présence d'images de pénis en érection m'exitait plus, et que des images d'hommes se masturbant m'excitaient ainsi que du porno gay. En conséquence je suis tout le temps en train de me tester (voir si telle ou telle femme ne m'attire "pas assez" ou si tel ou tel homme m'attire "trop") et j'ai l'impression que plus aucune de mes réactions sont naturelles Pour résumer, en ce moment je suis en couple hétéro mais j'ai l'impression que l'attirance que j'avais pour les femmes à disparu (ou fortement diminué du moins) et qu'il reste un trouble étrange par rapport aux hommes. Et dans le porno, c'est plus les pénis en érection qui m'excitent que les femmes. Cela m'angoisse beaucoup, je vois une psychologue par rapport à ça mais je n'arrive pas à trouver les réponses. En attendant une réponse, je vous remercie pour la lecture de ce roman beaucoup trop long



Je ressens beaucoup de stress et d’angoisse à l’idée d’être ...

Bonjour à l'équipe d'alterheros Désolé de vous solliciter à nouveau mais je ne vais pas très bien. Durant mon adolescence j'étais un ado homosexuel, uniquement attiré par les garçons sur le plan sexuel mais si je ne suis jamais arrivé à l'accepter je faisais beaucoup de crise d'angoisse liée à mon homosexualité et je me suis retrouvé bien seul à affronter ça. Adulte je ne voulais pas être homosexuel et être hétéro, c'est ce que j'ai fait. Mais aujourd'hui depuis 1 an je suis pied au mur à devoir accepter que je suis gay . Je croyais y être arrivé mais finalement non j'ai totalement rechuté je fais beaucoup de crise d'angoisse je voudrais par moment être hétéro. Je sais plus trop quoi faire pour m'accepter comme je suis, c'est émotionnellement trop dur toute cette homosexualité ca me parait par moment insurmontable d'être différent des autres ... Ça me génère beaucoup de stress psychologique par exemple j'ai besoin de m'inventer une vie virtuelle d'un mec gay sur les réseaux sociaux pour faire disparaître toute ces angoisses. Je deviens totalement mythomane et je sais pas comment arrêter mais j'ai de telles crise d'angoisse. Je ne sais pas si je suis bien normal à créer cette vie virtuelle tellement j'en peux plus d'être homosexuel depuis l'âge de 10 ans. Je voulais savoir comment les autres personnes gaies ou trans font pour vivre avec sérénité leur homosexualité ou leur transidentité. Certains amis à qui j'ai fait mon coming out ne comprennent pas par exemple que j'ai mis au tant de temps à faire mon coming out gaie car autour d'eux ils voient des personnes homosexuelles bien dans leur peau. Même certaines personnes gaies ne semblent pas me comprendre et je n'ai plus trop envie de fréquenter ces derniers ou il faut s'assumer absolument. Mes amis er certains gays Ils n'arrivent pas à comprendre que pour certains être lgbt c'est presque quelques choses d'impossible comme pour moi. Alors comment faire pour affronter tout ça car moi je voudrais être tellement hétéro. Le seul point positif dans toute cette histoire je n'ai plus honte de mon homosexualité mais ça ne fait pas disparaître mes angoisses. Salut Désolé pour le 2ème message mais j'y arrive pas avec mon homosexualité. Il y a un truc dont j'ai honte je me faisais passer pendant une période pour une femme lesbienne sur les réseaux parce que j'avais besoin de savoir virtuellement ce que ça faisait d'être une fille et donc j'ai correspondu avec des femmes comme ça pour juste échanger sur leur ressenti d'être aussi homosexuelle parce que je ressentais trop de honte d'être un homme gay et de le dire même en étant anonyme. Maintenant j'arrive à prendre une identité d'homme gay en étant anonyme sur les réseaux et ne plus me faire passer pour une femme. Mais je sais que ça faisait beaucoup de bien d'être une femme virtuelle et vivre une féminité virtuellement sur le moment ... Est-ce de la mythomanie ? Bon bref, ça devient beaucoup trop pour moi d'être gay, j'ai toujours ressenti de forts malaises avec mon homosexualité depuis la découverte de mon homosexualité à l'adolescence. De plus enfant je ressentais un profond malaise avec tout ce qui est sexe masculin qui est passé qd je me suis découvert gay mais ado parfois je voulais devenir une fille , cette phase de l'enfance et l'adolescence est ensuite passé et je l'avais totalement oubliée, mais il y a un mois des souvenirs de ce questionnement sont revenus et j'étais vraiment pas bien et je me sens vraiment pas bien maintenant. Je me sens trop chamboulé émotionnellement . Je n'ai jamais voulu faire face à tout ca ado c'était trop pour moi émotionnellement à l'époque. J'essaie d'y faire face depuis un an mais j'en peux plus, ca me fait trop mal intérieurement d'être gay . Ça me génère beaucoup de douleurs intérieurement d'être gay. Pour vous tous ce que je vis actuellement est ce normal ? Vais je arriver à surmonter tout ça parce qu'il y a 2 mois je pensais l'avoir surmonté mais finalement non je rechute complètement ? J'ai peur de totalement disjoncter, est ce normal ? Je peux pas me tourner car ils ne comprennent pas mes difficultés psychologique actuelles. Bonjour Désolé de vous déranger encore et monopoliser votre attention, je voulais savoir si des violences familiales subits enfant et adolescence pouvaient totalement bloquer l'acceptation de son homosexualité. Je suis gay depuis mes 11 ans voire depuis mon enfance mais je n'y suis jamais arrivé à l'accepter. J'arrive à l'admettre aujourd'hui je pensais y être arrivé à l'accepter recemment mais ça me chamboule trop intérieurement et je me sens bloqué. Je ne me sens pas capable d'assumer mon homosexualité. Je ressens une véritable détresse psychologique et je fait n'importe quoi (envie de me détruire et de me faire du mal ). Comment faire pour finir par être serein avec mon orientation sexuelle et aussi mon identité de genre (car je ressens aussi des malaises de ce côté là depuis l'enfance ) ? J'ai l'impression que je n'ai jamais eu le cadre avec ma famille (trop de violences psychologiques ) pour m'epanouir et me construire correctement enfant et ado surtout avec par dessus ce problème d'homosexualité pour moi. Donc je sais plus quoi faire !