Category: En questionnement / Identité de genre



J’ai parfois des pensées sexuelles pour les femmes et j’ai ...

Bonjour cela fait 8 ans que je suis avec mon conjoint et j'en suis ravie je l'aime et parfois j'ai des pensées sexuel pour les femmes j'ai même envie d'essayer j'avais pensées à me faire implanté un penis que suis je ? S'ils vous plaît aidez moi à me retrouver merci


Je ne veux pas réellement être qu’un home ou une ...

Bonjours :) Je suis en plein questionnement sur mon genre. On m'a toujours considéré et vu comme une fille depuis ma naissance. Or je me sens pas seulement féminine si on peut le dire comme ça. J'ai l'impression de me sentir homme aussi. Je ne veux pas réellement être qu'un homme ou une femme. J'ai la sensation de vouloir être les deux. Je ne dis pas que je n'aime pas mon corps actuel. J'aime mon corps actuel. J'aime avoir le corps d'une femme. Or j'aimerais aussi avoir le physique d'un homme à la fois. C'est bizarre, car j'ai comme l'impression de me contredire aussi. Je n'ai pas la sensation d'être normal. J'ai l'impression de ne pas savoir ce que je suis ou ce que je voudrais être si on peut dire sa comme ça. Je ne sais pas si je suis un entre deux ou une personne qui parfois veut être l'un ou l'autre à certain moment. Je me sens perdu et mal à cause que je ne sais pas ce que je suis. Surtout que j'ai compris y a 2 ans seulement que mon orientation sexuelle et romantique était pansexuel/panromantique. En bonus j'ai un copain (chum) et je ne sais pas comment lui dire. J'ai peur qu'il n'arrive pas à le comprendre et qu'il est peur de tout ça. Qu'il n'aime pas on va dire que je ne sois pas totalement une femme. Surtout que au niveau sexuelle, j'ai des envies qui varie entre on va dire des envies de femmes et des envies d'hommes si je peux le décrire sans être trop explicite. Je vous remercie de votre patience pour avoir lu tout ça et de votre futur réponse à ma question. Pardonner moi d'avance pour mes erreurs dans mon petit texte. Ikusa



Je ressens depuis toujours un besoin d’avoir un corps plus ...

Bonjour, je suis né homme hétéro et me suis toujours comporté extérieurement comme un mâle. Cependant, je ressens depuis toujours un besoin d'avoir un corps plus féminin. J'ai en effet ce ressenti depuis mon adolescence qui s'est exprimé jusqu'à maintenant par l'épilation de mon corps. Mais depuis un certain temps, l'envie d'un corps plus féminin a fortement augmenté au point de me poser énormément de questions sur mon identité et de vouloir avoir un traitement hormonal. Mais le problème est que je veux rester malgré tout un homme et ne pas devenir une femme à part entière a 100%. Je ressens pas vraiment de dysphonie par rapport à mon corps mais plutôt le contraire et je voudrais trouver un juste milieu équilibré. Je n'ai pas de réponse à mes questionnements identitaires.


J’ai peur qu’on me rejette s’il s’avère que je sois ...

Bonjour, j'ai 15 ans et ça fait plusieurs moi que je me pose des questions sur mon genre. Je ne sais plus vraiment quand ça à commencer à vrai dire, mais plus le temps passe moins je me sens à l'aise avec le genre que l'on m'a attitré à ma naissance qui est féminin. De même que pour mon prénom, je préférerai avoir un prénom mixte, je me sentirai plus à l'aise je pense. Le problème c'est que je ne sais toujours pas quel genre je suis, je sais juste que je ne suis pas une femme. Mais parfois je me demande si je me sens comme ça juste parce que j'ai besoin d'avoir de l'attention ou de me démarquer des autres. Il y a aussi le fait que j'aime bien ce qui est féminin aussi, peut être que je suis vraiment une femme ou demi-girl... Ma mère n'arrête pas de me répété qu'il faut que je sois féminine, au point où à part pour dormir je n'ai plus le droit de porté de sweat car pour elle c'est trop masculin. Mais j'aime en porté parce que ça fait un peu garçon justement. Il y a aussi le fait que s'il s'avère que je sois non binaire ou demi girl, j'ai peur qu'on me rejette. Je sais que les amis l'accepteront, contrairement à une bonne partie de ma famille, mon copain n'a pas de problème avec ça non plus mais j'ai peur qu'il me quitte parce qu'il ne voudrait pas sortir avec une personne agenre. Enfin bref, tous ça pour dire que je suis complètement perdu, que je ne me sens pas à l'aise avec le fait d'être une femme même si j'aime ma poitrine et que j'ai besoin qu'on m'éclair sur le sujet si possible. Merci d'avoir pris le temps de lire ce message. Chloé


Suis-je trans alors? Si je n’ai pas un malaise constant ...

Bonjour, Récemment, quelqu'un dans mon entourage a commencé une transition et ça a fait ressortir beaucoup de choses. J'ai été assigné femme à la naissance, mais depuis que je suis tout petit, je m'identifie beaucoup plus aux hommes. Je jouais toujours des rôles masculins et mes amis me donnaient un surnom masculin dans le quotidien. Et j'adorais qu'on m'appelle ainsi. Et j'aimais me deguiser en garçon. Ce que j'étais aux anges lorsqu'on pensait que j'en était vraiment un. Les gens à l'école m'appelaient le gars pour me niaiser, mais pour moi c'était un compliment. Malheureusement, en grandissant, ça passe moins bien ces choses là. C'est de plus en plus difficile de passer pour un garçon, ça se cache moins bien. Les regards changent et tu n'es plus l'un des gars. Tu deviens une fille malgré toi et les attentes changent. S'habiller "en gars" au travail est moins professionnel, alors tu deviens plus "femme". Les relations sexuelles commencent et tu veux plaire, alors tu reponds aux attentes même si ce n'est pas du tout naturel. Avec le temps, j'ai appris à être femme. C'est plus facile. Et ça ne me dérange pas toujours. Et je suis une belle femme. Ça a des avantages. J'ai fait des crises par contre et j'ai pleuré parce que j'étais une femme. Ça me semblaient injuste et horrible. Je ne voulais pas en être une, mais des fois ça ne me dérange pas. Et penser à faire une transition me fait peur! La personne dans mon entourage a tout changé du jour au lendemain et commence déjà la transition comme si c'était un besoin vital. Mais moi, ça me fait tellement peur et je sens la pression de suivre le même rythme. Et si je n'aimais pas ça changer de corps!? Si je regrettais? C'est effrayant. Là je suis confus! Suis-je trans alors? Si je n'ai pas un malaise constant avec mon genre, mais que la question me revient à l'occasion? Mon corps ne me dégoute pas. Il est beau. Alors que plein de trans sentent que certaines parties de leur corps ne devrait pas être là (Ne veulent pas voir leurs seins, par exemple). Ce n'est pas mon cas. J'ai l'impression d'être anormal et de faire perdre leur temps aux gens qui essaient de me soutenir dans mes questionnements.



J’ai du mal à accepter que je suis un garçon, ...

Bonjour Je m'appel Thomas, j'ai 15 ans, je vis sur Paris et depuis environ une semaine je me pose des questions. Disons que sans forcément me "sentir" fille, j'ai du mal à accepter d'être un garçon et je préférerai en être une. Est ce que ça implique de la transexualité, ou est ce qu'étant donné que je me demande ça que depuis une courte période, il est mieux d'attendre pour être sûr ? A l'heure actuelle, je suis plutôt d'avis que je serais plus heureux si j'étais une fille, j'ai même pensé à des possibilités telles que la prise d'hormone, etc, mais ça me fait peur... Est ce que je devrais en parler à mes parents ? J'y ai pensé, mais j'hésite, j'ai toujours été vachement timide (surtout pour annoncer ce genre de chose) même vis à vis des personnes qui me sont proches. Par ailleurs, je vois une psy pour des raisons totalement différentes (aucun rapport avec la sexualité) depuis un petit moment (je l'ai vu 4 ou 5 fois), devrais-je lui en parler ? Je me demande aussi si il y a un mal à préférer être une fille même si on ne se "sent" pas fille, si on n'a pas le sentiment de ne pas être né dans le bon corps mais juste par préférence, car on sent qu'on serait plus heureux ainsi. Ces derniers temps j'ai découvert pas mal de choses sur moi avec l'adolescence et c'est assez dur de devoir avaler tout ça et de remettre en question qui on est... Un peu d'aide ? Merci d'avance à ceux qui ont pris le temps de lire, et merci d'avantage encore à ceux qui prendront le temps d'écrire une réponse.


J’ai été assigné fille à la la naissance mais depuis ...

Bonjour, J'ai 15 ans et j'ai été assigné fille à la la naissance mais depuis pas mal de temps je me demande si je ne suis pas un garçon. En ce moment il n'y plus que cette question en tête : "est ce que je suis un garçon ?". Ça m'obsède, me coupe l'appétit, il ne se passe pas une minutes sans que j'y pense, et c'est pour ça que je me suis décidé à poser ma question sur ce forum. D'aussi loins que je me souvienne j'ai toujours voulu ressembler aux garçon (je voulais a tout prix jouer au foot alors que je n'aimais pas particulièrement ça) et je me souvient avoir déjà demandé à mes parents pourquoi je n'en était pas un. Je n'ai jamais aimé porté de robe et de jupe, à part pour me déguiser ou pour sortir en été, mais maintenant rien que de m'imaginer en porter une me retourne l'estomac. J'en mis une a noel pour faire plaisir a mes grands parents et je me senti mal toute la soirée. Quand j'ai commencé a avoir de la poitrine j'ai commencé a aller vraiment mal je detestais (et deteste encore) mon corp au point de ne plus pouvoir me regarder dans une glace. Je le detestait tellement que je portais des sweats et des pantalons en été. Au collège j'aimais bien me demandé en quoi j'aimerais me réincarner si je le pouvais et a chaque fois be m'imaginais en garçon. Plus jeune encore je me disais que si un jour je devais changé d'identité je me déguiserais en garçon et cette possibilité me faisait rêvé. J'aime les garçons (ou du moins je crois) et je ne m'imagine pas en tant que fille en couple avec un garçon. Je me dis que si comme je le pense je suis un garçon je vais devoir l'annoncer à ma famille et a mon entourage. Je pense que mes parents réagiront relativement bien, mais j'ai très peur en ce qui concerne mes oncles, tantes, grands-parents, camarades et amis et je ne sais pas si je serais un jour capable de leur annoncer. Quoi qu'il en soit toutes ces question m'obsède et en ce moment je vais vraiment très mal. Je ne sais pas si avoir l avis de quelqu'un d exterieur a la siation me fera aller mieux mais j'ai vraiment besoin de réponse. Nico


Il y a quelques semaines, je me suis enfin posé ...

Bonjour, Je suis désolé de déranger mais je me sens terriblement mal dans mon corps et mon identité de genre. J'ai vraiment besoin d'en parler, j'ai juste peur qu'on ne me prenne pas au sérieux ou que mes interrogations paraissent ridicules par rapport à celles des autres. Je suis perpétuellement dans l'introspection depuis le départ de mon adolescence et par ailleurs j'ai toujours préféré la compagnie de personnes plus âgées que moi. Je suis né dans le corps d'une femme et jusqu'au collège, je m'y sentais bien ainsi (je suis actuellement lycéen). Tout du moins, je ne me posais aucune question à ce propos. Lorsque j'ai découvert des applications de partage type Wattpad, j'ai commencé à converser avec des personnes mais je ne me rendais pas compte à quel point il me plaisait d'être genré au masculin. Sur plusieurs applications d'entraide (je passais et passe encore beaucoup de temps à conseiller les personnes qui sont dans le besoin), je me faisais passer pour un garçon et cela ne me dérangeait pas, au contraire. Je m'étais attribué une sorte de rôle un peu comme si j'étais le personnage d'un Roleplay, mais je me suis récemment rendu compte que ce n'était pas qu'un simple jeu mais que j'aimais vraiment qu'on me genre au masculin. Je m'y sens tellement mieux. En découvrant l'univers passionnant des mangas et animés je m'imaginais pratiquement dans toutes les situations à la place du héros et avais du mal à m'identifier comme une fille. J'ai fait quelques parallèles avec mon enfance et il est vrai que j'avais tendance à être assez garçon manqué jusqu'au CM1 malgré mes cheveux qui m'arrivaient au-dessus des fesses (je sais bien qu'expression de genre et identité de genre n'ont rien avoir ensemble mais je tenais à le préciser). Je me battais pour m'amuser, je jouais majoritairement avec des garçons, j'aimais le football (même si je le niais pour faire comme tout le monde), je ne prenais pas vraiment soin de mes affaires, regardais beaucoup des programmes dits "pour garçon" comme Bleyblade et par dessus tout je n'aimais que des jeux assez mixtes comme les legos et playmobils même si en grandissant je me suis surpris à jouer quelques fois avec une ou deux barbies… Arrivé au collège, j'ai donc commencé à me faire appeler par un prénom de garçon en rentrant chez moi sur mon téléphone portable. J'étais très isolé puisqu'en décalage permanent avec les autres enfants de mon âge. J'ai appris ce qu'était que la communauté LGBT+ et j'ai commencé à me dire bisexuel mais je savais que ça n'était pas le cas, que c'était autre chose qui me définissait mieux. C'était mon genre qui coinçait, pas mon orientation sexuelle. Puis, il y a quelques semaines, je me suis enfin posé la question que je redoutais tant, suis-je trans? Soit FtM? Et honnêtement, je ne saurais y répondre même si une part de moi me crie que oui. J'ai une expression de genre féminine même si je ne peux pas me permettre d'être vraiment moi-même, telle que je le désirerais. Je sais qu'un mix entre le style sport-wear et un style emo/punk me siérait bien mieux. Pour autant, j'aime porter des talons et des longs manteaux féminins. Il n'y a vraiment rien qui puisse laisser penser que je me sens mal dans mon genre, les autres ne se posent même pas la question. Vous me verrez, vous vous diriez "voilà une charmante jeune FILLE". Cela me rend terriblement mal… J'ai entendu parler de l'euphorie de genre. Je sais que mes attributs féminins ne me répugnent pas même si parfois j'espère renaître en ayant un pénis et un torse d'homme. Pour autant, je rêve actuellement de me mettre à un sport de combat (ce qui restera une idylle puisque mes parents ne sont pas très convaincus) et j'envisage la musculation pour me dessiner les muscles (particulièrement mes biceps et mes abdos, j'ai des cuisses et des épaules déjà bien taillées). Ma mâchoire ne me convient pas, j'ai toujours aimé les mâchoires bien carrées, masculines. De même pour ma voix, il me plairait qu'elle soit plus grave, qu'elle soit celle d'un homme même si ce n'est pas dramatique qu'elle reste ainsi. Mes sourcils aussi me dérangent, ils sont taillés comme ceux d'une femme. En ce qui concerne mes cheveux, ils m'arrivent en dessous de la poitrine et ondulent légèrement. Je les aime beaucoup (alors qu'il y a un an je les détestais) mais encore une fois, j'envisage de me raser le crâne parce que je me dis que si je suis homme, il faut que je rentre dans cette sorte de "norme"... ce qui est erroné, je le sais pertinemment. Un homme aux cheveux longs n'a rien de choquant. Somme de tout, je ne me sens pas légitime d'être considéré trans parce que je ne fais pas de dysphorie de genre majeure. Est-ce pour me faire remarquer que je pense ainsi? D'autant plus que mon expression de genre ne concorde pas avec les diktats imposés par la société. C'est un peu ridicule parce que je sais que je n'ai jamais vraiment été comme les autres et que je ne le serais jamais. J'ai peur de me tromper, que ce ne soit qu'un caprice d'adolescent parce que je suis bien conscient que nous tous nous posons énormément de questions sur notre identité en générale. Je ne sais pas qui je suis, ça me ronge de l'intérieur et je n'ai personne à qui en parler. Mes parents sont prétendus ouverts sur le sujet, mais ont une vision du monde un peu trop binaire selon moi (ils ne comprennent pas le concept de non-binarité et m'ont sorti que ce n'était qu'un passage quand j'ai évoqué le terme pour un.e ami.e, pourtant la transidentité ne leur pose aucun problème). Je ne me vois pas leur expliquer la différence entre l'identité de genre et l'expression de genre. J'ai envie d'être appelé par le prénom que j'ai choisi et le pronom "il". Mon ami.e non-binaire m'a par ailleurs dit qu'il n'y avait aucun problème à ce que je ressente l'envie d'être genré comme un garçon. J'éprouve parfois le désir de m'habiller en tant que mec, mais je n'ose que par touche légère (comme emprunter un sweat à mon frère), parce que je reste dans l'optique que lorsqu'on est une femme, il faut être féminine et un homme, masculin. Je suis désolé de penser comme cela, je sais que c'est profondément laid ce que je dis, mais j'essaie de me détacher de ce que les autres peuvent penser autour de moi même si c'est dur quand on a toujours essayé de vivre selon l'attente sociétale. Je souffre beaucoup de cette situation. Cela me cause des insomnies et me déconcentre en cours. J'ai par ailleurs fait récemment un coming-out en tant que trans, justement, à une amie androsexuelle : je la savais ouverte sur le sujet. J'ai peur qu'elle me voit désormais différemment malgré sa tolérance. Je dois aussi avouer que la non binarité m'effraie… je ne veux surtout pas l'être même si c'est assez terrible de dire cela comme tel. Je suis désolé pour la maladresse de mes mots, j'espère que personne ne se sentira chiffonné par mon message. En vous remerciant, Ilario.



Je n’arrive pas à savoir si je fais de la ...

Bonjour, moi c'est Sam et je me pose beaucoup de questions… A cause ou grâce à une rupture, j'ai découvert que je ne me sentais ni garçon ni fille et ça depuis la petite enfance mais je ne savais pas que c'étais possible donc je restait "fille ".Aussi je n'arrive pas à savoir si je fais de la dysphorie ou pas, puisque ça ne dure pas longtemps (30min voire maximum 1h) mais je ressent l'envie d'arracher ma poitrine et me couper les cheveux jusqu'à parfois frôler la crise de panique. J'ai aussi l'impression d'être plus penché vers le "masculin" donc je me sent perdu là dessus...De même pour mon pan romantique ,je penche plus vers les filles mais je ne suis pas totalement sur…J'aimerais en parler avec ma mère mais bien qu'elle dit accepter, elle à crier sur mon(ma) frère(sœur) quand iel a demandé à changer de prénom… merci de votre lecture et réponse