Category: Différence d'âge



Est-ce que les psy sont suffisamment formé.e.s pour parler d’homosexualité? ...

Bonjour Je suis une psychothérapie. J'ai 2 soucis j'ose pas dévoiler à ma psychothérapeute que j'ai des attirances sentimentales et sexuelles pour des amis masculins. J'en ai jamais parlé à personne. Est ce que je peux dévoiler ? Est ce qu'une psychologue est formée correctement sur le sujet de l'homosexualité de nos jours ? Est ce que elle peut m'aider sur le sujet ? Ma psy est jeune dans la trentaine d'années. Elle m'a déjà interrogé plusieurs fois sur ma vie sentimentale je lui ai toujours menti sur le sujet en lui faisant croire que j'étais hétéro à cause de mes sentiments pour elle. Mon autre souci lié au premier je suis tombé amoureux de ma psychothérapeute qui est une femme. Est ce normal ? Dois je lui avouer ? J'ai trop peur de la perdre. Qu'elle va être sa réaction car elle n'a rien fait pour me rendre amoureux d'elle ? Je lui mens donc à chaque fois quand elle m'interroge sur ma vie sentimentale et je crois que ma psychothérapeute le sens parce que elle voit que je suis mal à l'aise et m'interroge sur mon malaise du coup et j'arrive pas à lui expliquer pour le moment. Je sais pas trop si je confonds amitié, attachement, affection et amour avec elle oy avec certains ami masculin, je n'ai jamais eu de relations sentimentales avec personne.


Suis-je en amour avec mon prof? Ou est-ce que de ...

Bonjour, J'aimerais commencer par dire que j'ai 17 ans et suis lycéenne et il y a quelques temps, j'ai développé des sentiments pour quelqu'un. Au tout début, je pense que c'était juste une attirance physique: je le trouvais séduisant et charismatique et j'aimais son style vestimentaire. J'ai également eu de très brefs échanges avec lui à de rares occasions mais celles-ci ont suffi pour que je remarque sa gentillesse. Mais jusque là, je n'étais pas chamboulée, ça me faisait plaisir de le voir, de le croiser, mais si ça n'arrivait pas, ça ne changeait rien à ma vie. Et puis une nuit, il est apparu dans un de mes rêves, une apparition rapide sans réelle incidence sur le rêve en lui-même, mais le simple fait de l'avoir vu en songe m'a vraiment affectée. Et c'est là que tout a commencé: j'ai commencé à beaucoup penser à lui, et je me suis surprise à le chercher des yeux pendant les récréations tous les jours. Peut-être 1 ou 2 mois après, j'ai eu l'occasion de le côtoyer un peu plus, d'avoir de vraies conversations avec lui et d'échanger des messages. Mais rien de personnel, tous nos sujets de conversation concernent les cours ou la littérature. Je ne sais donc rien de sa vie, et pourtant, je me sens irrémédiablement attirée par lui, et pas seulement pour son physique, mais surtout pour son incroyable gentillesse, son intelligence/sa culture, son charisme, sa générosité, son humour. En ce moment, j'en suis au point où je pense tous les jours à lui, j'essaie de trouver régulièrement un sujet de conversation afin de discuter avec lui (mais toujours rien de personnel), le simple fait de me dire que je vais le voir et lui parler fait s'emballer mon coeur et j'ai la respiration comme coupée mais chacune de nos discussions me rend vraiment très heureuse et j'attends la prochaine avec impatience. Et plus d'une fois je me suis surprise à m'imaginer en couple avec lui. Ainsi, toutes ces choses que je ressens me font penser que je suis amoureuse de lui, mais c'est là que se posent deux problèmes: le premier est que je ne suis jamais tombée amoureuse, je n'ai jamais eu de petits copains, je suis donc totalement ignorante en ce qui concerne les sentiments amoureux. J'ai déjà eu 1 ou 2 coups de coeur pour des garçons lors de ma période collège, mais c'est la première fois que je ressens quelque chose d'aussi fort. Le deuxième, et clairement le plus problématique, est que cet homme est professeur de français dans mon lycée. Cela explique notamment les conversations qui ne dépassent jamais les cours ou la littérature. Je repose ainsi le contexte: je n'ai jamais eu cet homme comme professeur, j'ai "flashé" sur son physique en entrant au lycée, les brefs échanges étaient lorsque je me rendais en salle des profs pour déposer un devoir et que c'est lui qui venait à moi, et enfin, le rapprochement s'est fait lorsqu'il a remplacé mon prof cette année pendant 5 ou 6 cours. Ainsi, durant ces quelques cours que j'ai eu avec lui, je me suis presque toujours arrangée pour parler un peu avec lui, seule, à la fin du cours. J'ai également réussi à maintenir un contact avec lui en continuant à le solliciter de temps en temps pour des conseils de lectures ou de méthodes en français parce que même si mon prof est revenu, il n'est pas très présent pour nous (ses élèves), ça me donne ainsi une excuse pour maintenir le lien avec ce fameux prof. J'ai fait des recherches afin d'éclaircir ma situation et beaucoup de personnes disent que dans ce genre de situation, le sentiment éprouvé n'est pas de l'amour mais de l'admiration. Mais je ne suis pas vraiment convaincue par cet argument parce que j'ai eu de nombreux profs au cours de ma scolarité que j'ai adorés et admirés, j'ai également eu de l'attirance physique pour 1 ou 2 profs, mais ça n'a jamais été aussi fort. Jamais avant je n'avais eu le souffle coupé à l'idée de parler à quelqu'un, jamais avant une personne n'avait autant envahie mes pensées. Tout ce que je sais, c'est qu'il m'attirait déjà avant d'être brièvement mon professeur, que j'avais déjà cette furieuse envie d'apprendre à le connaître et me rapprocher de lui alors qu'il n'était encore qu'un homme que je voyais de temps en temps au lycée. Le fait de l'avoir eu comme prof et ainsi d'avoir permis mon rapprochement avec lui a simplement amplifié mes sentiments déjà existants. Pour ce qui est de tout l'aspect légal, je suis déjà au courante et n'ai pas l'intention de tenter quoi que se soit pouvant lui nuire avant d'être majeure et même d'avoir fini le lycée puisqu'il me semble que même une relation prof/élève majeure est proscrite. Et puis je ne sais même pas ce que lui ressent. Tout ce que je sais c'est qu'il doit avoir une dizaine d'années de plus que moi et que pas mal de signes me font penser qu'il est célibataire. De plus, il semble m'apprécier et s'intéresser à moi puisqu'il vient parfois me parler lorsqu'il me voit seule devant le lycée, il se rappelle de petites choses que je lui dis et m'en reparle parfois ultérieurement. Je sais que ça ne veut rien dire mais cela me montre qu'au moins il m'aime bien comme élève et que peut-être, si je me déclarais à lui, il pourrait se passer quelque chose entre nous. Tout ça pour en venir au fait que je suis complètement perdue dans mes sentiments, j'ai l'impression d'être tombée folle amoureuse de cet homme, mais tout internet me dit que ce n'est que de l'admiration. Mais l'admiration peut-elle vraiment être aussi forte? Et que pensez-vous de ma situation? Suis-je totalement déraisonnée d'espérer et d'attendre le bon moment pour lui déclarer mes sentiments? Parce que là encore, tout internet semble me dire de tourner la page et de l'oublier. En tout cas, je remercie sincèrement la personne qui aura pris le temps de me lire. Je suis désolée pour cette énorme pavé mais j'avais réellement besoin d'écrire tout ce que je ressens et de bien poser toute ma situation. Et merci d'avance pour votre réponse. Cordialement, Une fille qui adore les coquelicots



Je suis folle amoureuse de mon prof. Je l’aime vraiment, ...

Bonjour, je m'appelle Zoé et g 13 ans et demi, je suis folle amoureuse de mon prof d'histoire/géo/principal et en plus je le trouve très sexy et jentil,je l'ai même en fond d'écran mais je ne sais pas quoi faire,je l'aime depuis que je suis en CM2 pour la visite du collège (et je suis en 4 eme ).mais je l'aime vraiment, aidez moi s'il vous plaît ! Merci d'avance Zoé


Est-ce normal d’être uniquement attiré par des jeunes hommes?

Salut. Voilà, j'ai eu ma première relation homosexuelle à 15 ans et ça a duré 1 an. À 26 ans, je suis attiré par les jeunes hommes de 18 - 20 ans sexuellement et romantiquement. Les hommes de 30 ans et plus ne m'attirent pas du tout. Est ce normal d'être attiré uniquement par des hommes jeunes ? Plus je vieillis et moins les hommes de mon âge m'attirent alors que je suis convaincu d'être gay depuis l adolescence, mais à l'époque j'étais avec des jeunes de mon âge. Je ne sais pas si en vieillissant je vais rester gay car je ne pourrai pas tjrs être avec des hommes jeunes à cause de la différence d'âge. Je ne me vois pas vieillir avec un gars ou vivre avec lui, ca me dégoûte même. Je m'inquiète beaucoup que mes désirs n'évoluent pas avec mon âge. Suis je normal ? Qu est ce qui m'arrive ? Steevie


Je m’attache beaucoup à mes professeurs de façon affective… Pourquoi? ...

Je sais pas pourquoi mais depuis le collège ( je suis en première ) je m’attache beaucoup à mes profs ( hommes ou femmes) pas tous mais beaucoup et je sais que ce n’est pas un contexte sexuelle mais juste affectif mais je ne comprend pas pourquoi. J’essaye d’attirer leurs attentions pour qu’il me poses des questions sur ma vie ou autres . Mais je ne sais pas pourquoi ou est mon but ??? J’ai vraiment besoins de réponse svp



Mon copain est plus jeune, sa mère nous a surpris ...

salut jespère que vous allez pouvoir m aider s il vous plait. jai vrm un gros problme.. jai un copain mais c est un secret pour presque tout le monde. on est ensemble depuis 1 an presque. A ma fête il a voulu me donner une fellation mais sa mère nous a vu ensemble etre intime. moi jai eu 17 ans cette semaine et lui il va avoir 15 cette été. je sais sa peut avoir l air louche mais on se connait depuis toute la vie pcq nos pères sont amis d école. elle n est pas d accord et m accuse d etre une mauvaise influence pour son gars et dabuser de lui.... nous on s aime et on était d accord pour avoir du sexe ensemble. on a beaucoup parler / attendu avant que ca arrive meme qu on avait fait les tests de santé. Sa mere dit qu il faut que je me tiennes loin de son gars sinon elle va me dénoncer a mon père. Qu elle connait des policiers et va porter plainte pcq que je suis trop vieux pour son fils. que son consentement est pas valide et qu il y a des lois speciales pour empêcher les hommes de violer des ados 9je fais plus que mon âge je pense). que meme si mon copain ne dit rien elle le dira "témoin hostile" au tribunal. est ce quelle peut vraiment faire ca? il se passerait quoi? qu est ce que je dois dire? est ce que c est moins pire pcq on a fait juste de l oral? on attendait d etre vraiment sur pour aller plus loin je vous jure. est ce que c est mieux de dire la vériter et que nos relations étaient vice versa pour que ca montre qu on est égalitaire et pas juste moi qui en profite? ou c est mieux de rien rien dire? je suis très perdu et inquiet. et je ne sais pas ce que mon copain en pense des menaces je ne peux pas lui parler W.


Est-ce une bonne idée de dévoiler mes sentiments à l’amie ...

hey ! Je suis un jeune homme de 19ans qui vient demander conseils! J'ai une mère qui a une amie qui a 60ans, elle vient souvent voir ma mère et j'ai fini par tomber amoureux d'elle. Aucune des deux le savent, mais vous pensez que c'est une bonne idée de dire à cette amie mes sentiments pour elle..? Jimmy


Pourquoi la culture gaie encourage-t-elle des dynamiques toxiques de flirt? ...

Allô Guillaume et Marie-Édth vous allez bien j'espère. C'est correcte de mettre le messages sur votre site. Je me demande encore des choses par contre que je ne comprend pas. Je ne suis pas sur de la différrence entre vous qui disez une sous-culture vs les hommes trop vieux de montréal qu'eux disaient "culture gay" et de "get used to it" que c'est normal d'etre dans des habitudes différente de séduire / traiter le physique. Je ne veut pas dire qqch homophobic. j'essaye de garder des bonnes valeurs mais sa fait aussi que je me sens judgy par rapport à des "préférances" des fois. Si n'importes qui d'autre de n'importe quelle contexte mettrait ses 1st critères de "préférance" de rencontre d'être épilé/aucun poils + avoir de l'air jeune + pas gros ou pure et naïf... automatiquement on trouverait ca vain, douche, macho, superficielle ou "mononque"... Pk entre gars ca serait correcte d'encourager? je voudrais que mon bro soye traité correcte par des gars correctes. Pas comme de la viande neuve pas encore touché. qu'il aille des personnes meaningful qu'il s'entend bien avec et qu'ils veulent le connaître pour vrai et pas juste son allure. C'est sure que c'est une partie importante la connection physique mais c'est pas tout. Il me semble que presque 2020 c'est assez tard pour qu'on se demande des questions sur comment on approche les gens? je trouve sa comme vieux comme façon de pensé. On dirait comme des vieilles idées sexistes mais tourné vers de gars donc on trouve ca acceptable? je ne sais pas si il y a un mot pour ca mais de l'extérieure ca ressemble pas mal à du sexisme /des filles-objets, mais pas de fille... donc des gars-objets. je ne comprends pas ce ue je ne comprends pas... pourquoi ca serais une culture ou sous culture qui est défendu au point que ca devient normal et courant de focusser pis d'approcher juste avec le physique. c'est creep de faire ca a des filles. Encore plus pour des pas mal plus jeunes? pourquoi c'est pas creep de le faire à des gars. Ou votre exemple, je ne vois pas comment ca pourrais etre pas raciste, un blanc qui veut pas un chum asiatique juste parce qu'il est asiatique. il me semble que c'est vraiment plus des préjugés que une préférance innoffensif? est ce que je pense homopobic? Je trouve que ca a l'air mauvais pcq ca me fait penser aux gars qui commentent l'allure des filles qui ont rien demandé? ou est ce que c'est ca le problème? de comparer mon ami gars qui recoit bcp de commentaires a des filles qui ont beaucoup de commentaires? je me demande aussi sur un autre sujet: c'est 16 ans minimum pour le consentement sexuel... je me demande 1. ca veut dire quoi pour des gens qui ont du sexe ensemble avec quelqu'un qui a pas encore 16 ans? 2. si 15-24 ans c'est automatiquement sans consentement sexuel, à partir de quoi c'est interdit? c'est acceptable du gars s'il fait de la séduction subtillement? ouvertement? si ils s'embrassent? qu'est ce que c'est le seuil pour dire "à partir d'ici c'est sexuel donc c'est clairement pas correcte"? Enfin je me demande si il y a des exceptions que des fois ca serait correcte de dire que quelqu'un est gay? je pense entre autre au fait que je trouve ca weird par rapport à ma copine de pas lui dire aux complets la vérité. Les raisons pourquoi je passe plus de temps avec mon ami qui vivait un bout plus fragile et que j'ai laisser passer des bouts qu'il était plus plate sans vraiment lui en vouloir. Anton