Category: Cultures, religion & immigration


Je suis catholique et homosexuel. Connaissez-vous des groupes de soutien ...

Bonjour J'ai 16 ans et je suis catholique. Je suis en train de prendre conscience que je suis homosexuel en cette rentrée. Je suis à nouveau amoureux d'un copain de classe depuis 2 semaines. C'est un amour à sens unique, je ne suis pas dans la capacité de faire mon coming out à la personne que j'aime, l'homosexualité heurtant mes convictions religieuses. J'ai toujours espéré qu'une fille tombe amoureuse de moi pour m'ecarter de mes attirances homosexuelles et pour me marier avec elle, mais ce n'est pas arrivé et j'en peux plus de sacrifier ma sexualité pour respecter des conventions sociales et religieuses. Ce nouvel amour naissant que j'ai pour ce garçon m'a convaincu que j'étais gay sans parler des différentes phases décrites sur les sites lgbt sur la découverte de son homosexualité dans lesquelles je me reconnais trop. Je crois que je vais en crever si je persiste à vouloir des relations hétérosexuelle qui ne m'ont jamais attirées. Ma sexualité fait que je n'ai pas le choix si je veux être heureux et épanoui je dois coucher avec des personnes de même sexe que moi. J'ai maintenant conscience que ma sexualité implique et impose mon homosexualité et aussi d'aimer les garçons. Aimer les hommes n'est donc ni un choix et ni une option et je dois essayer de l'accepter malgré moi. Je voulais savoir si des groupes de soutien lgbt chrétiens ou des associations chrétiennes/religieuses lgbt existaient parce que mon homosexualité remet en cause beaucoup de choses dans ma foi et c'est difficile pour moi que l'objet de mes amours depuis mes 12 ans soit toujours un garçon, ces sentiments amoureux se répétant trop en moi, je sais maintenant que je suis homosexuel et homoromantique. Je voudrais aussi me rapprocher de jeunes lgbt comme moi mais qui assument leur orientation au lycée mais je ne sais pas comment les aborder discrètement sans me griller auprès des autres, je ne les connais que de vue. Merci pour vos réponses. Chrichri


Je suis un garçon qui aime un garçon, mais c’est ...

Je suis en Afrique. J'aime un garçon depuis des années, on a essayé de passer à l'acte. Lui il veut vraiment. C'est moi l'actif, mais j'ai peur. Car je veux devenir pasteur et lui aussi. On s'aime vraiment, mais c'est chose impossible, à cause de notre pays, le Cameroun, notre situation ethnique et religieuse. Mais c'est l'humain que j'aime le plus !! Aidez moi à m'en sortir. Je me masturbe en pensant à lui, lui il fait pareil. Qd j'essaye de faire rapport sexuel à la femme, je suis excité, mais je ne bande pas bien. Qd je pense à lui, je bande comme un cheval !!! Que faire ???


Comment m’accepter dans ma féminité et ma bisexualité tout en ...

Bonjour je m'appelle Alexandre j'ai 20 ans je suis chrétien depuis 3 ans et je suis profondément pratiquant et pourtant je pense etre bisexuel j'ai toujours été un garçon asser efféminé et je suis tombé avant en amour pour des filles et des garçon et cette partie de moi me met male dans ma peau car les gens me trouve bizarre car je ne correspond pas aux critères de masculinités et cela ne ma jamais intéressé d'être masculin en résumé mon enfance et ma vie ressemble beaucoup a celle du comédien Guiaumme Gallienne dans son autobiographie les garçons et guiaumme a table et c'est pour cela que j'aimerais savoir comment m'accepter et ne pas ce que les gens veulent que je sois sur ma féminité et ma sexualité ?



Puis-je être bisexuelle et croire en Dieu? Comment respecter les ...

Je me nomme Audrey et je me questionne depuis un certain temps sur mon orientation sexuelle. Je connais mpon identité de genre ec et je suis au genre qui m'ait été assigner a la naissance, mais je me pose toujours la meme question,suis-je bisexuelle ? Une partie de moi me dit que oui e une autre non. Meme si je l'étais je me doute a révélé ce coté de moi parceque ma religion et mes parents sont au milieu. Je me dis que je sais que c ridicule mais jme dit que si je me dévoue a etre heureuse sur terre et a etre qui je suis, dans le royaume d'en haut je finirai en enfer, mais par contre si je respect les regles spirituelles de la bible et que je vit de mon coté hétéro j'irrai au paradis. Dans le fond c'est juste de ma famille et du futur que j'ai peur. Je ne sais plus quoi penser. C'est la premiere fois de toute ma vie que je me devoile autant. Personne ne connais ceci juste la personne qui me répondra... Vivement, AUDREY...


Comment obtenir une prescription pour poursuivre mon hormonothérapie en tant ...

Bonjour ! Je me permets de poser ma question ici, car elle trotte dans ma tête depuis un petit moment et ça commençait à devenir pesant. Je suis un gars trans hormoné depuis maintenant plus d'1 an 1/2, je vis présentement en France (je suis français), et cet été je pars à Sherbrooke étudier pendant 2 ans. Jusque-là, je suis suivi par un médecin généraliste qui a l'habitude de prescrire une hormonothérapie aux personnes trans qui le désirent. J'ai également une ALD auprès de la Sécurité Sociale pour le remboursement de la Testostérone. Ma question est la suivante : Comment vais-je faire pour poursuivre mon traitement hormonal une fois arrivé au Québec ? Et questions dans la question : Quels seront les coûts de la T, sachant qu'en France j'ai une ALD ? Je prends de l'Androtardyl, en sera-t-il de même au Québec, ou est-ce que ça n'existe pas là-bas par exemple ? Je ne suis pas attaché au médecin qui me suit en ce moment, et à vrai dire je préfèrerais être suivi sur place directement, plutôt que d'avoir à faire des allers-retours par mail etc. D'ailleurs, je suppose que je devrai prendre mon traitement dans ma valise pour les premières semaines, mais j'ai aussi peur vis-à-vis des douanes. Enfin bon du coup je n'ai pas réussi à trouver plus d'informations que ça au vu de ma situation... Merci par avance pour l'aide que vous m'apporterez, passez une très belle journée ! Hélyo


J’ai fait mon coming out à mes parents asiatiques, mais ...

J'ai fais mon coming out à mes parents asiatiques, mais je vis toujours dans le peur en plus de la dysphorie... Bonjour! J'ai 23 ans, je suis d'origine chinoise. Récemment, j'ai informé mes parents que je suis genderqueer et bisexuel. Je ne voulais pas come out encore mais c'était simplement trop lourd, ils soupçonnaient depuis longtemps de toute facon. Ceci a vraiment blessé ma mère, je me sens coupable même après ses commentaires humiliants. Ils pensent que c'est une déviance, un choix, ou que j'etais influencé par des mauvaises personnes ou par ce que j'avais vécu durant ma jeunesse, etc. Après avoir informé mon pére, ils ont fait un ultimateum qu'ils vont me mettre à la porte et me renier si jamais je suis en relation avec un homme ou que je deviens plus "abnormal", qu'ils ne veulent pas voir leur fils se faire en**ler par un autre homme. De plus, mon père voulait qu'on confisque mes trucs de maquillage et vetements pour prévenir cette "déviance". Il veut enlever tout support pour moi et me dit de rester loins des groupes lgbtq. J'essaie de respecter leurs opinions et comprendre leurs inquiétudes mais ils font toujours aucun effort pour comprendre moi. C'est un sujet qui ne s'explique pas dans ma culture. En même temps, la dysphorie me détruit, je ne reconnais pas mon corps male. J'hais être forcé de me présenter d'un certain facon parce que je suis né un garcon. Mais si je ne suis pas libre de faire des choses pour faciliter celle-ci. Je n'ai aucune espace pour être moi. Ni à la maison ni à mon emploi ou je dois m'habiller en suit(qui empire ma dysphorie). Parfois je veux tellement fuguer. Mais je ne peux pas, car je sais les conséquences de la situation familiale et culturelle vont être trop pour moi . Je suis trop faible. Mais clairement, je ne peux pas continuer à vivre comme ça dans la maison non plus. Et je n'arrive pas à imaginer le cauchemar si ils savaient la possiblité que leur fils unique soit une femme trans. Je ne vois vraiment plus d'espoir et je souhaite de disparaitre. Je n'ai plus de motivation pour travailler ou pratiquer mes loisirs. Comme mon coming out, je trouve que tout sert a rien. J'ai quelques amis qui me supportent mais ils ont de la difficulté à comprendre ma situation complexe. Désolé pour ce dérangement, j'aimerais savoir si vous avez des conseils ou des ressources pour ma situation particulière? Est-ce je devrais juste fuguer? Quoi faire avant que ça soit trop tard? Désolé encore pour ce long texte avec pleins de petits détails. Je vous souhaite une bonne soirée. Merci! Dahlia



J’imagine mon futur avec une femme, mais pas avec un ...

Bonjour, Alors mon problème est le suivant: J’ai 22 ans, j’ai même pas eu une relation amoureuse, je ne sais pas encore quelle est mon orientation sexuelle, je n’ai jamais eu des sentiments pour les femmes ni pour les hommes, j’aime bien regardé du porno gay, mais juste en masturbant, j’imagine mon future avec une femme que j’aimerais bien aimé, mais pas avec un homme, déjà ma religion ne permet pas cela, même si je le veux, mais moi je veux bien avoir une relation avec une personne de sexe opposée. J’ai déjà eu une expérience homo mais c’était juste avant de savoir que ce n’est pas ce que je veux vivre. Cette expérience m’a vraiment influencé sur mon comportement, sur ma vie sociale et privée, je ne peux y parler à aucune fille, parce que j’ai peur qu’a un moment donné nous sommes dans une relation développé et que je ne sens toujours pas bien à l’intérieur de moi. Actuellement, je suis anxieux, je ne sais pas quoi faire, je suis coincé, toute ma vie n’a aucun sens pour le moment, je suis désespéré et je ne trouve aucune solution à ce problème. Merci


J’ai peur que ma famille religieuse n’accepte pas ma bisexualité…

Bonjour Je m'appelle Tarah et j'ai 15 ans Je me pose beaucoup de question sur mon orientation sexuelle.Je me decris comme hétérosexuelle.J'aime les garcon mais j'ai aussi une attirance envers les fille.J'ai deja eu des rapport sexuelle avec une fille et j'en ai deja eu avec un garcon et j'ai bien aimer les deux.Honnêtement je pense etre bisexuel et ca me fait paniquer je ne sais pas pourquoi.Et je ne peut pas en parler a ma famille car ma famille est tres religieuse et pour eux ce genre de chose c'est un pêcher une abomination.Je ne sais pas pourquoi je suis attirer par les deux sexe.J'ai peur qu'on ne m'accepte pas comme je suis et aussi j'aimerais en savoir plus sur la bisexualiter. Deuxiemement ca m'arrive de me masturber et a chaque fois que je suis dans un grand moment d'excitation j'ai envie d'uriner je ne comprend pas pourquoi.Souvent pendant que je me masturbe l'interieur de mon vagin deviens sèche,irriter. Merci d'avance Tarah


Connaissez-vous une église chrétienne qui est accueillante des personnes LGBTQ+ ...

Salut, ces temps-ci je pense beaucoup à ma relation avec le christianisme, comment quand j'étais jeune j'avais une connection avec dieu que j'ai perdu à cause de l'homophobie et la transphobie à l'intérieur de la religion catholique. Par contre je m'ennuie du rapport de communauté que les religions organisées offre, le sentiment d'appartenance et la relation avec un guide spirituel. Puisque j'ai été élevé dans une tradition catholique, je pense que trouvé une église chrétienne qui est accueillante des personnes LGBTQ+ me ferait un grand bien. J'habite à Montréal, est-ce que vous connaissez une telle église ou un groupe de gens qui se rencontre ? Merci beaucoup pour vous services, vous êtes extra extra. Maximence



J’aimerais être accompagné pour demander un statut de réfugié LGBTQ ...

Bonsoir je vous écrit depuis en Afrique de l'ouest et je vis difficilement en cachette ici à cause de mon orientation sexuelle pour éviter les discriminations populaire, homophobie, religieux. Voire même rester sans capable de trouver du bonheur et du satisfaction sexuelle car si on te prend en flagrant délit ça sera dure, c'est pourquoi je vous écrit depuis ici pour solliciter auprès de vous de m'aider et m'accompagner à demander un statut réfugiés pour aller vivre au Canada, pour pouvoir au moins trouver ma liberté et vivre ce que je suis a l'intérieur de moi et me trouvera aussi mon bonheur sexuel Oma