Category: Coming out / Orientation


Je voudrais parler de ma bisexualité à plus de personnes, ...

Bonjour j’ai 12 ans et je suis une fille. J’ai commencé mon coming-out de bisexuelle. Seule ma mère, ma sœur et mes 3 bff le savent. Je voudrais en parler à plus de personnes mes j’ai peur des regards et des paroles des autres à l’école. Je suis alaise avec ma sexualité mais ça m’effraie de me révéler au grand jour (au secondaire). Laurie


Avez-vous des conseils pour aborder le sujet de ma bisexualité ...

Bonjour, je m’appelle Laurie. Vous avez déjà répondu à mes dernières question et c’est réponse mon beaucoup aider. Je suis bisexuelle et je voudrais l’annoncer à mes amies. Je sais qu’elle vont bien réagir car nous avons déjà abordé le sujet. Mais je ne trouve jamais le bon moment. Avez-vous des conseils pour aborder le sujet au bon moment pour moi. Merci d’avance.


Être lesbienne ne me dérangerait pas, mais le problème c’est ...

Je suis sûrement lesbienne mais je n'arrive pas à l'accepter et en parler. Bonjour, je suis une fille, j'ai 15 ans, il y a plus d'un an j'ai vu un couple de lesbienne dans une série, c'est comme ça que j'ai commencée à me poser des questions sur mon orientation sexuelle . C'était la première fois que je voyais un couple de lesbiennes dans une série, j'étais vraiment excitée à l'idée qu'elles s'embrassent, qu'elles soient ensemble et voir l'évolution de leur couple, j'avais jamais ressentie ça en voyant un couple hétéro. Suite à ça, j'ai commencée à me poser cette fameuse question : "est ce que je suis lesbienne ?" puis il y a eu cette période où j'avais "peur d'être lesbienne", j'y pensais tout le temps mais quand j'ai repris les cours, j'ai essayée de mettre tout ça de côté et ne plus y penser. Puis il y a eu le confinement, pendant cette période je me suis mis à regarder pleins de films/séries seulement pour un couple de lesbienne, j'ai fais des recherches sur la communauté lgbt ou bien encore à faire des tests "est ce que je suis lesbienne ?" sur google. Pendant cette période, la chose la plus bizarre était que être lesbienne ne me déranger absolument pas, c'était même comme si j'étais contente de me dire que je l'étais. Puis il y a eu ma rentrée au lycée, c'est là où je me suis réellement rendue compte que je n'avais plus d'attirance pour les garçons, à part peut être des petites pensées du genre "lui il est plutôt beau, je suis sûr que pleins de filles doivent être amoureuse de lui" mais ça s'arrête là. Je me sentais de plus en plus attirée par les filles, je regardais principalement les filles au lycée et dans la rue, m'imaginer embrasser une fille ne me dérangeait pas, je m'imaginais même vivre avec une fille plus tard. Maintenant, en plus de tout ça, il y a une fille dans ma classe que j'aime bien mais je ne sais si c'est de l'amour. Je l'a trouve vraiment belle, j'adore sa personnalité et sa façon d'être, j'aimerais bien l'embrasser, j'ai envie de lui parler mais en même je sais pas quoi lui dire donc j'évites de me retrouver seule avec elle mais après quand je suis proche d'elle j'ai pas de papillons ou quoi dans le ventre et je ne pense pas à elle tout le temps, je reste facilement 2 semaines sans qu'elle me manque. Si je suis ici, c'est plutôt pour parler de ce que je vis en ce moment à cause de toutes ces questions sur mon orientation sexuelle. En soit être lesbienne ne me dérangerait pas mais le problème c'est la société dans laquelle on vit alors par moment je me dis que c'est peut-être juste mon imagination et que je suis hétéro, c'est comme si j'avais honte d'être comme ça et maintenant j'ai encore moins confiance en moi, je me sens mal dans ma peau, mes notes baissent, je stresse en permanence et j'arrive même pas à trouver un côté positif à ma vie. De plus, ma belle mère est homophobe, l'autre jour elle m'a dit : "si j'avais une fille lesbienne, je l'a frapperais tous les jours jusqu'à ce qu'elle devienne hétéro" , le pire c'est que quand elle m'a dit ça je n'ai rien dis comme si j'étais d'accord avec elle alors que j'avais juste peur. J'ai vraiment envie d'en parler à quelqu'un de mon entourage parce que je n'arrive plus à supporter mes amies me dire : " Alors il y a un garçon de ta classe qui te plaît ?" , je ne suis pas sûr de mon orientation sexuelle mais quand on me pose ce genre de questions ça me fait du mal et quand les gens de ma classe parlent de garçons je me sens mal à l'aise. J'ai essayée d'en parler à plusieurs reprises à mes amies filles mais je n'arrive pas car j'ai trop peur qu'elles me voient différemment ou qu'elles disent des phrases du genre : "ne tombe pas amoureuse de moi" ou bien qu'elles soient gênées quand je suis avec eux. J'ai un ami qui est gay, je me suis donc dit que c'était une bonne idée de lui en parler à lui en premier car il va surement avoir une réaction positive mais je n'arrive quand même pas à lui dire, c'est plus fort que moi quand je commence à écrire un message pour lui dire, je l'efface automatiquement après car je n'arrive pas à lui envoyer. C'est comme si tant que je parle à personne c'est pas vraiment réel, d'un côté je veux en parler mais j'ai peur du regards des autres et de l'autre j'ai pas envie d'en parler parce que si j'en parler je serais ce que les autres pensent de ça. En plus, mes parents voient que je ne vais pas bien alors ils me demandent ce qui ne va pas et je leur réponds toujours la même chose : "c'est rien, c'est juste le lycée avec les devoirs c'est trop dur". J'aimerais tellement leur dire ce qui ne va pas mais je ne peux pas et donc ils ne me prennent pas au sérieux et me disent : "Réveille toi !" ou bien "faut que tu changes là ça va pas du tout tes notes". Je sais vraiment plus quoi faire, j'ai vraiment besoin d'aide parce à des moments je me dis que je préfères disparaître que vivre comme ça. Est ce que je suis vraiment lesbienne ou je m'imagine des choses ? Est ce que j'en parle ? Quelle va être la réaction des autres ? Et si tout le monde me rejete ? Est ce que j'aime vraiment la fille de ma classe ? Merci de m'avoir lue en tout cas. Kinvea



Je veux faire mon coming-out bisexuelle, ne pas le faire ...

Bonjour je m’appelle Laurie et j’ai 12 ans. Je sais que je suis jeune mais je me suis posé beaucoup de question à propos de mon orientation sexuel et j’ai finalement compris que j’étais bisexuelle. Je n’ai pas honte d’être comme ça mais j’ai peur des paroles des autres. Je veux faire mon coming out, ne pas le faire m’empêche de dormir. Pourriez vous me donner des conseils sur comment je pourrais commencer mon coming out? Merci d’avance Laurie


Je ne sais plus quoi faire pour assumer mon homosexualité ...

Bonjour, Je vous remercie tout d'abord pour toutes vos réponses pertinentes que vous apportez aux questions des gens sur différents sujets (orientation, transgenre, coming out, etc.). Je vous lis depuis 2 semaines. Je suis tombé sur vous en faisant des recherches sur l'homosexualité, c'est un sujet qui me préoccupe, et vous et d'autres sites lgbt, vous êtes les seuls à avoir répondu correctement à beaucoup de mes questions qui m'ont permis d'identifier mon orientation. Malheureusement, j'ai toujours un problème, je flashe souvent sur des hommes depuis l'âge de 12 ans. Quand je dis flasher, les personnes flashées éveillent en moi un très fort désir et une forte pulsion sexuelle que je ne connais pas avec les femmes. Socialement, je me sens incapable d'assumer un jour cette orientation, même en étant dans le secret, ce qui m'oblige à la vivre par procuration. Je me sens lâche par rapport à tous ceux qui assument leur orientation non hétéronormée et je me réfugie dans l'hétéronormativité. Actuellement, pour tenir moralement, je vis mon orientation par procuration avec du porno gay. Après avoir dépassé mon dégoût initial lié à ma honte d'aimer voir 2 hommes faire l'amour, maintenant je flashe aussi sur des acteurs gays, et quand je flashe j'ai besoin de voir et revoir toutes leurs vidéos. Mais j'en peux plus de vivre mon homosexualité par procuration, je suis dans une solitude romantique la plus totale. Je ne sais pas quoi faire pour assumer ma différence avec les autres et face à ma famille. Est ce qu'il y a d'autres gens dans la même situation que moi ? Billy


Je suis une fille lesbienne je ne sais pas comment ...

Bonjour je me pose beaucoup de questions sur ma sexualité je ne sais pas comment le dire à mes parents je me sens mal dans mon corps actuellement pouvez-vous me donner quelques petits conseils. Je suis pas une fille lesbienne je ne sais pas comment le dire à mes parents. Albato



Dois-je faire un coming out en tant que gay pour ...

Hi alterheros, Voila j'ai un crush pour un garçon depuis 5 mois. Je ne sais pas quoi faire avec le confinement et je dois patienter, j'ai laissé passer le temps par peur. Depuis 3 ans, je regrette de n'être jamais sorti avec un garçon, ça fait bizarre de le dire. Sexuellement, les filles m'attirent, même si j'ai jamais essayé, mais il y a beaucoup différents types de garçons qui m'attirent et je suis tombé amoureux de garçons à multiples reprises malgré moi. Il y a vraiment quelque chose en moi, quelque chose dans le physique dans certains garçons qui font que j'en tombe amoureux éperdument et sexuellement et j'ai plus aucun crush fille depuis 3 ans. Je suis encore puceau à 18 ans, j'ose pas draguer les garçons. Je n'ai pas envie de rencontrer des garçons sur le web, avec le confinement c'est mal barré en plus, j'ai besoin d'avoir quelque chose dans le physique qui fait que j'ai envie de draguer et d'être avec le garçon pour dépasser mon stress. Que conseillez vous pour arriver à sortir avec un garçon ? Dois je faire un coming out en tant que gay pour faire disparaître ce stress ? J'ai envie de partager ça d'abord avec une bonne copine à moi par téléphone, pour voir ça que ça fait, ça me semble plus simple d'en discuter avec une copine qu'avec un copain ? Elle me semble très ouverte sur l'homosexualité ? Qu'en pensez vous ? J'ai besoin de conseils, j'ai envie d'essayer d'être moi à la sortie du confinement et de devenir gay, en faisant un coming out progressif, pour enfin vivre une relation avec un crush. Je ne m'identifie pas bi, j'aime pas ce terme. Je m'identifie gay depuis 4 - 5 mois, je veux être avec des personnes du même sexe que moi, même si sexuellement certaines filles m'attirent encore, comme cette copine à qui j'aimerai me confier, est ce compatible, mais certains garçons me font toujours plus craquer que n'importe quelle jolie fille depuis 2 / 3 ans, donc je me vois bien gay ? Camille


J’ai peur de ma famille qui n’acceptera pas mon homosexualité…

G 13 ans et bientôt 14. G pas de fantasmes avec les filles. G des fantasmes entre garçon depuis 10 ans. J'essaie d'être avec des filles et j'essaie de pensée aux filles les plus jolie mé ca marche pas je pense tjrs à des garçons que je trouvent mignon chez les copains ou à la télé. Jaime beaucoup 3 copains, trop physiquement mignons , qd je sui seul avec eux j'espère tjrs secrètement qui y aura un truc qui se passe, mais rien pour le moment. G peur de ma famille pour qui etre gay c pas bien c pervers et c du vice. Aidez moi a ne pas devenir gay à cause de ma famille qui ne l'acceptera jamais. Avez vous des solutions psychologique pour avoir des fantasmes avec des filles ? Si je rencontre un gay je serai gay à mon tour avec lui et ça sera trop tard. J'ai un feu qui brûle dans tout mon corps qd je sui avec un garçon que je trouve physiquement mignons, je ne sais pas pourquoi c pas bien d'être gay, g jamais eu ce feu avec une fille, en quoi c mal pour des parents ?. Je voudrai parfois étre une fille pour avoir le droit de mes parent detre en amour avec un garçon . Je voudrai etre moi avec un garçon mais c interdit. Aidez moi a me détourner des garçons pour ma famille ? Comment faire sans être malheureux, ce feu avec un garçon est très fort et jen sui accroc à cause de ce bien être et du plaisir que ça me procure sur le moment ? Pourquoi ce feu en moi est mal pour sa famille ? Iceberg




Je ne sais pas si je suis bisexuelle et comment ...

Bonjour, je m' appelle zoé et j'ai 14 ans bientôt 15. Je ne sais pas si je suis bisexuelle et comment l' annoncer a ma famille. Jusqu'à présent je suis toujours sortie avec des garçons mails il y a des filles que je trouve belles et attirantes (pas sexuellement) et j'ai comme envie de les embrasser je sais pas si du coup je suis bisexuelle ou si je les trouve belles parce qu' elles sont juste belles. Quand j'y pense, je me verrais sans soucis avec une fille mais j' aime aussi les garçons. Je ne sais pas comment l' annoncer a mes parents je pense pas qu' ils vont s' énerver mais je ne veux pas qu'ils pensent que je ne suis plus la même ou qu'ils me voient différemment. J'ai déjà essayé de voir leur point de vue en en parlant de la bisexualité avec a mère sans lui dire mais elle a répondue: "Je ne comprends pas , j'ai du mal a le concevoir" et je sais pas si c'est mauvais signe , je ne veux pas qui' ils aient l'impression d'avoir une étrangère en face d'eux ni que ça empiète sur notre relation. merci beaucoup. Zoé