Category: Coming out / Orientation


Je vis dans un foyer religieux et profondément homophobe. Je ...

Salut, je suis un homme gay de presque 17 ans. Je vis dans un foyer religieux (Islam) et profondément homophobe, que ça soit ma mère, mon père ou encore notamment mon grand frère, qui semble être le plus homophobe d'entre tous. Ils ont tous l'habitude de régulièrement se moquer des personnes de la communauté LGBT+ qu'ils croisent. En ce qui me concerne, j'ai pris conscience du fait que j'étais gay a partir de mes 11 ans. Je l'ai très bien accepté et j'ai pas eu du mal à avouer mon identité. Je l'ai très vite dis à de nombreux amis, qui ont eux aussi très bien accepté, et aujourd'hui un certain nombre de mes amis font partis de la communauté, je me considère extrêmement chanceux sur ce point (même si cela devrait être un acquis, et pas une chance mais c'est malheureusement impossible dans notre climat actuel). J'ai fait mon coming out a ma mère en octobre 2021, ce fut une nouvelle compliquée pour elle mais elle m'a dit toujours m'aimer comme je suis. Par contre, je l'ai souvent remarqué en train de pleurer les semaines qui suivent, comme si elle faisait un "deuil" du moi hétéro? Mais les mois qui suivent on été parfaitement normaux, elle m'a toujours traité comme elle le faisait avant. Cependant, ces derniers jours j'ai un feeling énorme comme j'ai eu avant de faire mon coming out a ma mère, un feeling qui me fait dire que je dois faire mon coming out a mon père maintenant ou jamais, comme si ma vie en dépendait et que j'en avais marre de me cacher. Ce matin, je lui ai dis, j'étais choqué par sa réaction car il n'était pas énervé ou quoi que ce soit. Mais je n'ai pas eu une réaction "positive" comme je l'espérais, il m'a dit que c'était qu'une "phase" et que je n'avais pas encore trouvé la "bonne" fille. Ma mère m'a appelé peu après, en m'engueulant au téléphone car j'ai dis à mon père que j'étais gay. Apparemment, mon père se disputait avec ma mère au téléphone car elle avait gardé secret le fait que j'étais gay. Moi, je m'attendais à ce que ma mère me défende, mais elle a pris la position de mon père et a aussi dit que je vais "trouver la bonne insh'Allah". Tout cette situation me laisse extrêmement confus car j'apprend que ma mère n'est pas aussi supportive que je le pensais, et j'ai peur de ce que mes parents vont penser quand ils vont enfin comprendre que je suis GAY et que je vais pas me marier avec une quelconque fille. En réalité, je n'ai pas encore vu leur vraie réaction et tout ce que j'ai vu c'était du déni. Maintenant, j'ai honte et je regrette ce que j'ai fais, j'ai une envie extrême de me cacher et de m'enfermer dans ma chambre a tout jamais, quitte à ne plus les croiser. Je pense même a fuguer chez un ami à moi, car j'ai l'impression que mes parents vont jamais accepter l'idée que je sois gay. J'ai aussi peur pour ma petite soeur, elle est encore une enfant mais de nombreux détails me font suspecter qu'elle ne soit pas hétéro, ça veut dire qu'on pourrait être deux dans le même cas. De plus, le fait que mon frère pourrait apprendre ça est ce qui m'effraie le plus. En ayant vu comment il parle des personnes de la communauté, je le sens capable de me frapper. Je l'ai vu faire pire pour des choses moins importantes. Par exemple, il a engueulé et insulté verbalement ma tante (????, d'où il se permet déjà c'est sa tante, il n'a aucun droit sur elle) parce qu'elle aurait fait des nudes. Alors moi, son petit frère, je pense qu'il pourrait faire plus que m'insulter verbalement. Je suis donc bloqué dans cette situation, je ne sais pas quoi faire pour faire comprendre à mes parents que OUI je suis gay, et que NON jamais je sortirai avec une fille. J'ai envie de les convaincre, mais je sais que j'ai pas la force pour, j'abandonne. je veux juste oublier toute cette histoire, qu'ils oublient que j'ai dis quoi que ce soit sur mon orientation, et je veux partir au plus vite du foyer des que j'ai 18 ans Je vous remercie énormément de votre aide


Je pense peut-être être bi ou pan, mais je ne ...

Bonjour, j'ai 27 ans et ça fais de longues années que je me questionne sur mon orientation sexuelle. Depuis la fin du lycée j'ai toujours été en couple avec des garçons tout en ayant des attirances sexuelles et romantiques pour certaines filles. Je ne parlais pas de ces attirances car je suis assez réservée sur les sujets liés aux sentiments et à la sexualité et j'ai beaucoup de difficultés à affirmer certaines parties de mon identité. Ayant eu des relations longues qu'avec des garçons, dans lesquelles je n'ai jamais été épanouie, mes proches m'ont toujours considéré comme hetero. Au fond de moi je sais que je ne suis pas hetero mais je ne peux pas le justifier et lorsque quelqu'un me met dans la catégorie hetero je sens un grand malaise en moi. Parfois j'ai l'impression que ce sont les autres qui on décidé pour moi cette part de mon identité et je me fatigue à essayer d'y correspondre. Je me sens souvent comme une imposteur et jamais vraiment moi même. Pourtant mes proches ne sont pas homophobes mais je ne parviens pas à leur parler de ça car j'ai quand même peur de leur jugement. Pendant toutes ces années j'ai la sensation de vivre caché et ça me rend très malheureuse. Mais maintenant je sais que je ne peux plus vivre de cette manière et ça fais presque un an que sens une transformation. L'élément declancheur c'est quand je suis tombée amoureuse d'une fille de mon entourage. D'habitude j'ai des crush qui peuvent durer un peu mais la c'est bien plus fort que ça, j'ai vraiment sentie que je tombais amoureuse de cette fille. Mais je n'ai jamais su lui dire, j'ai gardé cette histoire pour moi et je souffre de ça. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai une profond honte de moi et de mes sentiments et j'ai des pensées très dures envers moi même, je me sens méprisable. Je ne comprends pas pourquoi j'ai honte de moi. Je ne suis pas dans un entourage homophobe alors souvent je me dis que c'est moi qui suis homophobe envers moi même, parfois je me sens ennemie à moi même. Et alors j'ai honte d'avoir honte. Parfois quant on parle d'homosexualité ou de bi sexualité avec mon entourage je me sens très angoissée tout d'un coup. J'ai peur d'être découverte, alors malgré moi j'évite d'aborder le sujet. Aujourd'hui je suis très triste car celle dont j'étais amoureuse s'est mise en couple avec quelqu'un, j'ai senti mon cœur se briser et je n'ai pas pu le partager avec un.e ami.e qui aurait pu m'aider. Je me sens enfermée en moi même avec de l'angoisse. J'aimerai pouvoir vivre ma vie sexuelle et sentimentale de manière naturelle, en allant vers celles et ceux qui me plaisent. Mais j'ai toujours ce blocage à cause du regard des mes amis. J'ai peur de leur réaction s'ils me voyaient embrasser une filles en soirée par exemple. Au fond j'ai peur qu'ils se moquent de moi et si je leur parle de mes attirances j'ai peur qu'ils me disent que je me trompe, que je ne suis pas vraiment bi. J'ai peur de ne pas correspondre aux attentes et aux caractéristiques qu'on s'est fait de moi. Une de mes peurs c'est qu'on me demande mon orientation sexuelle, je ne me sens absolument pas prête à dire aux autres que je suis potentiellement bi ou pan. Je me sens illégitime. J'ai peur qu'ils ne me croient pas ou bien qu'ils m'en veuillent de leur avoir menti pendant tout ce temps. Ça me stresse aussi si on me demande si j'ai déjà eu des expériences avec des filles car je ne sais pas si je peux dire que je suis bi ou pan sans n'avoir eu de relations sexuelles avec une filles. En général ça me stresse quand on me questionne sur mon identité sexuelle car je vis mal le fais que mon identité ne sois pas fixe. Tout ce que je sens au fond c'est que je ne suis pas hetero c'est tout. Ces réflexions ont pris trop de place et ça me gâche un peu la vie. Je sens que je m'isole de plus en plus, j'ai des idées noires, je me dévalorise et je suis trop souvent déprimée. Je ne sais pas quoi faire pour avancer mais déjà de vous avoir écrit c'est un premier pas et je vous remercie par avance pour votre réponse.


Faire mon coming out bisexuel me stresse, avez-vous des conseils?

Bonjour je m'appelle Lenna je suis Bisexuel mes le problème ses que les annoncé à 3 de mes amis les plus proches et le problème ses que la 3eme amie quand je lui et annoncé elle m'a Mal regarderrt depuis j'ai l'impression quel me vois différament et quel m'a jugé sur le coup mes Ducou a cause de sa je n'ose pas le dire à ma famille et de l'annonce a mes autres amis en gros faire mon "Comming-out" et sa sa me stresse Ducou je voulais des conseils s'il vous plaît !? Rebonjour je vous et déjà envoyé un message mes dedans j'ai oublié de vous demander comment on fait son Comming-out a une personne homophobe ?



Mon père est décédé et je n’ai jamais pu faire ...

Salut, J’aimerais savoir comment je peux arrêter de me sentir coupable? j’ai jamais réussi à faire mon coming out à ma famille bien que je sais qu’ils seraient tres correct avec le fait que je sois homosexuel je ne ressens pas d’homophobie venant deux, maigres tout J’arrive pas trop à l’avouer. Le 2 avril 2022 mon père est décédé d’une crise cardiaque. C’était inattendu. Je suis dévasté car je ne lui est jamais avoué mon orientation sexuelle et j’ai l’impression que je n’est jamais été véritablement moi avec lui. Réaliser tout ça alors que je sais qu’il m’aurait pleinement accepté me fais énormément mal.. j’aimerais tellement arrêter de m’en vouloir.


Est-ce normal pour un homme de pleurer depuis que j’ai ...

Bonjour, Voilà je viens d'admettre que je suis gay récemment en psychothérapie parce que je me suis retrouvé pied au mur et en détresse psychologique face à mon homosexualité. Le matin au lever ou le soir, je me mets à pleurer parce que je suis gay depuis toujours, depuis que j'ai l'âge de 11 ans. Je fus même très gay durant mon adolescence, mais je ne suis jamais arrivé à l'admettre, j'ai fait comme si j'étais hétérosexuel pendant toute ma vie alors que je savais et j'étais pleinement conscient que j'étais homosexuel au fond de moi. C'est émotionnellement très dur parce que cette homosexualité a toujours fait partie de moi et n'a jamais voulu me lâcher et m'épargner et n'a pas arrêté de reprendre le dessus sur moi alors que j'ai toujours voulu être hétérosexuel .... Est-ce normal de pleurer pour un homme depuis que j'ai admis mon homosexualité ? Est ce que ça va passer ? Et au bout de combien de temps ?


Est-ce que je devrais faire mon coming-out lesbienne à mes ...

Bonjour Je voudrais savoir si je devrait faire mon coming out lesbienne a mes parent catholique alors que ma mere dit de ces amies gays quel n’aime pas quand il s’embrasse ou se colle avec leur petit amies. Il y a 1 ans ma mère a trouvées mon journal intime que j’ai créé et il y avait à l’intérieur des choses sur une fille dont jetait amoureuse en secret et on c’est disputé et ma dit que c’était faut et ça passerait. Bien sûr elle ne savait pas que je le savait depuis des années et que sa changerait rien se qu’elle dise. Voilà ,j’espère avoir une réponse s’il vous plaît. Sky.



Je me considère comme pansexuelle et je n’en peux plus ...

Bonjour, Depuis l’été 2021, donc récemment, je me considère comme pansexuelle, cependant je découvre que j’ai quand même une préférence pour les filles, mais je ne veux pas non plus que les garçons pensent que je suis qu’au fille. Donc s me stresse. Aussi, je ne peux plus cacher à ma famille que je suis pas hétérosexuel, cependant, toute ma famille, cousins, cousines et autres sont tous hetero et je ne veux pas me sentir comme la seul bizarre ou je ne sais quoi. Je voudrais vraiment leur dire, mais je panique juste y penser je sais pas quoi faire. Aussi, il n’y a pas longtemps j’ai découvert que il y avait des jours ou je me préfère sans poitrine et d’autres où je me sens bien avec, donc je voudrais quelque choses qui puisse m’aider, mais je n’y connais rien et surtout que je ne sais pas où en trouver. Je voudrais de l’aide pour me trouver et me sentir mieux dans mon corps. J’espère que ce que je dis et assez clair. Merci. :) — Aude


Est-ce normal d’être hyper stressé après avoir fait mon premier ...

Salut Merci pour votre aide. J'ai fini par révéler mon orientation sexuelle à un ami de confiance. Sa réaction a été très positive, bon il ne s'est jamais douté que je n'étais pas hétéro depuis que l'on se connaît au collège. Desole de réagir comme un ado Mais depuis une semaine je me sens hyper stressé de l'avoir fait. J'ai exposé mon intimité à quelqu'un et je m'angoisse de l'avoir fait. J'ai peur que les relations changent même si cette personne me dit que rien ne va changer. J'ai aussi peur qu'elle me dévoile même si je sais que normalement il ne devrait pas le faire. Est ce normal d'être chamboulé ? Comment arrêter de stresser et de m'angoisser et reprendre une vie normale ?




J’aimerais faire mon coming out pansexuelle et genderfluid à mes ...

Bonjour je m'appelle Anissa, j'ai 13 ans et je suis pansexuelle et genderfluid. En premier lieu j'aimerais faire mon coming-out à mes parents, à un certain moment je me considérée comme bi et j'avais fais mon coming-out à ma mère qui l'avait assez bien pris mais je n'ai rien dis à mon père qui malheureusement est ''homophobe'' et maintenant je suis perdue je ne sais pas comment annoncer à ma mère dans un premier temps dans que je suis pan et genderfluid et comment l'annoncer à mon père, ça me fait très peur mais j'ai tellement envie de leur dire mais je suis terrorisée à l'idée qu'il pourrait se montrer violent ou autres... J'ai aussi peur qu'il ne me considère plus comme son enfant. Pouvez vous m'aider s'il vous plaît?