Category: Amitié


Suis-je en amour avec ma meilleure amie?

Bonjour, Je vous écris parce que je vis depuis plus d’un un une relation très particulière avec ma meilleure amie qui me fait à la fois beaucoup de bien et beaucoup de mal. (Je précise que nous sommes toutes les deux mariés à des hommes) Nous avons développé une relation très fusionnelle et parfois je ne sais plus du tout ce que je ressens pour elle : de l’amitié, de l’amour, de l’admiration... un peu de tout ça en même temps !? De son côté, elle dit que c’est flou, qu’elle n’a jamais vécu ça, qu’elle ne sait pas ce que c’est mais ça ne l’a perturbe pas plus que ça. De mon côté, J’ai besoin de me sentir « dans une case » pour ce qui est de ma relation avec elle. J’ai besoin de savoir si je ressens de l’amour ou si parfois certaines amitiés sont si fortes qu’elles ressemblent de très près à de l’amour. Je me sens vraiment désemparée. Donc je vais vous expliquer très précisément ce que je ressens quand je suis avec elle et j’espère vraiment que vous pourrez m’éclairer ! Déjà premièrement je pense à elle très très souvent voir tout le temps. (Surtout quand on vient de passer un moment ensemble) On se fait énormément de câlins, bisous... alors que de mon côté je ne suis pas quelqu’un de tactile en général. (Elle l’est un peu plus que moi de son côté) Et curieusement avec elle, j’aime vraiment ça, ça me fait énormément de bien et plus j’en ai plus j’en veux ! On reste parfois dans les bras l’une de l’autre pendant de longues minutes... J’éprouve aucune jalousie particulière vis à vis de ses autres amies mais par contre je suis jalouse de son mari. Je n’aime pas la voir l’embrasser, le câliner, prendre soin de lui. Pour autant je ne fais pas de crises (je me raisonne) Je me vexe très facilement avec elle et je prends tout à cœur alors qu’en general je ne suis pas quelqu’un de susceptible. Elle me manque très rapidement derrière nos sorties... J’ai envie de lui dire des choses profondes très souvent et je lui fais bcp de compliments. je peux pas tellement m’empêcher de la regarder (je la trouve très belle mais pour autant je ne ressens pas de désir sexuel à proprement dit ce qui brouille quand même la réflexion amitié amour). Quand je suis dans ses bras, ça me fait énormément de bien mais même en lui faisant plein de bisous ça me donne pas spécialement envie d’aller plus loin. (J’ai l’impression que ça reste de l’ordre de la tendresse) Tout ce que je vous décris c’est quand je suis au plus haut dans mes émotions. Toutes ces choses fluctuent un peu en fonction de plein de choses. De son côté, il se passe plutôt la même chose à quelques différences prêts : Elle me dit ne jamais pensé à ses autres amis comme elle pense à moi elle me dit ne pas être jalouse de mon mari (juste une fois elle m’a dit ne pas avoir envie de nous voir nous embrasser et être très complices devant elle) Elle est très mal quand elle me fait de la peine pour x raisons (ça la met dans tous ses états jusqu’à en pleurer parce qu’elle a peur que je l’aime moins) Elle semble très heureuse (voire excitée émotionnellement parlant) quand on est ensemble et elle cherche des occasions pour qu’on soit que les deux. (Elle aime pas particulièrement quand on est entouré d’autres amis. Du moins, si mais elle recherche quand même les moments à deux) Parfois elle semble « nerveuse » en ma présence mais au bout d’un moment ça passe. Son regard n’est pas le même avec moi qu’avec les autres (je la connais depuis 20 ans et je vois que son regard est rempli de tendresse vis à vis de moi mais elle me dit « oui je ressens bcp de tendresse d’admiration et de fierté mais c’est tout. Ça s’arrête là » Des qu’on s’éloigne un peu elle me dit être en « souffrance » Si je suis moins complice avec elle pendant quelque jours elle le remarque de suite et elle semble bien contrariée Elle dit que quand on se voit, derrière elle ne ressent pas de manque particulier comme moi. Dès que je suis complices avec mes autres amis, je sens que ça lui plait absolument pas. J’ai essayé de vous décrire un maximum de choses parce que ça fait 1 an que j’esssaye de comprendre avec elle (j’ai osé lui en parler) mais elle ne m’aide pas tellement à vrai dire parce que pour elle c’est une amitié extrêmement forte et au dessus de toutes les autres et point 😅 mais pour moi, l’amitié ne ressemble pas trop à ça! Ou alors elle a raison et quand on est aime très fort une amie ça peut prendre cette tournure?! Je viens de relire tout ce que j’ai écris et la réponse que je cherche me semble évidente en fait mais je suppose que ni elle ni moi n’ont envie de s’avouer ça. Et je reste dans l’incompréhension parce que je n’ai pas de désir sexuel à proprement dit comme avec les hommes. J’attends votre précieuse reponse! Merci beaucoup Laura


J’ai l’impression qu’il se passe un truc bizarre entre mon ...

Salut ! C'est Marie ! Il y a quelques temps, j'ai rencontré quelqu'un j'étais nouvelle dans une école au début ça ne parlait pas trop entre nous mais on adorait bien se faire des petites blagues et après petit à petit pendant cette période de confinement,  on a commencé à développer des liens lui et moi et je ne sais pas ce qui s'est passé mais  je sentais qu'il commençait à se passer un truc bizarre entre mon ami et moi ! J'ai l'impression qu'il commence à avoir de l'attirance entre nous deux ! Je ne sais pas si c'est moi qui me fait des films mais quand on parle je sens que je me sens à l'aise avec lui au point même de m'ouvrir à lui et lui aussi et après je sais pas c'est comme si tout d'un coup une atmosphère s'installait  on sortait du champ d'amitié pour commencer à essayer de flirter !  Je me demande si c'est normal que je sente ça et si lui aussi le sent mais n'ose pas en parler comme moi ! Ce qui me vient à penser qu'il est amoureux c'est qu'il me pose des questions qu'il connaît déjà par exemple si j'ai un copain ou encore si je l'aime réellement parce que dans notre salle il savait que je sortais avec quelqu'un mais se disait que je ne savais pas qu'il était au courant , et dernièrement il m'a écrit un texte mais ne m'a pas dit que c'était pour moi dans le texte qu'il a écrit la fille dont il parlait avait la même personnalité que moi ! Je suis perdue ! Serais-je parano? Cet atmosphère se répétait tellement à chaque fois qu'on causait lui et moi que j'avais décidé de prendre des distances mais rien à faire c'est toujours pareil qu'on je le vois et qu'on cause !


J’aimerais rencontrer un bon ami de gars pour discuter. Comment ...

Bonjour a vous j'espère que vous allez bien. Je me prénomme Yannick un jeune homme en couple avec une merveilleuse copine depuis 5 ans...bref ma vie a fait que j'ai pris de bon choix...je connais ma sexualité...mais bon je fait premier pas ici rencontrer éventuellement ami de gar...pour éventuellement parler a l'aise d'un sujet de gar...j'aimerai pouvoir me faire des ami..le sujet me gène et pour mille raison j'ai laisser trop de chose enfoui...mais bon je me dis...que peu être...en essayant de faire des chose différente.. activités....je sais pas par ou commencer...ni quoi commencer...mais voilà mon but premier est de mes faire un vrai bon chum de gar...alors merci de peu être me guider un minimum..désoler je sais je suis pas très clair...j'ai envie de rencontrer des gens sympathiques...avoir certaine conversation gênante...explorer certaine choses...etc... Merci infiment et aux plaisirs ;) 




J’ai des sentiments envers mon amie hétéro, mais je sais ...

Bonjours,je suis bisexuel et j'ai une meilleure amie hetero le problème c'est que je pense avoir enfin je suis meme de ressentir des sentiment envers elle.Malheureusement comme je les ecris précédemment elle ai hetero et non bi ou lesbienne je ne sait donc pas si je dois lui avouer mes sentiment envers elle.. j'ai peur de perdre tout notre amitié et que elle ne me parle plus..voila j'aimerais une réponse merci.


Je suis une fille et je suis amoureuse de ma ...

Je suis une fille et je suis amoureuse de ma meilleure amie. (Ce message risque d’être assez long, je m’en excuse d’avance) Tout à commencé un mois après qu’on se soit rencontrées, j’ai eu l’impression de lui plaire. Enfin, je n’ai pas compris tout de suite mais j’ai remarqué des choses « bizarres ». On était au restaurant avec deux autres amies et elle me fixait « intensément » avec un léger sourire, je lui ai demandé ce qui se passait et elle m’a dit « non, non, rien ». Peu de temps après j’ai été manger chez elle, avant de sortir nous étions dans sa chambre pour se maquiller. Je me mettais du mascara devant son miroir et elle s’est approchée de moi, m’a caressé les cheveux et m’a fixée pendant « trop » longtemps. J’étais mal à l’aise. Elle avait dit avant ses événement qu’elle aimait aussi les filles, chose à laquelle je n’avais pas réagi car ce n’est pas un problème pour moi mais ma colocataire qui est aussi notre amie est très croyante et très fermée d’esprit à ce niveau là. Plus tard nous étions toutes les deux chez moi et je devais la laisser une demi heure pour aller chercher quelque chose. Elle m’avait demandé si elle pouvait se doucher et j’avais dit oui. Je devais partir dans 30 minutes peut être et elle est arrivée avec seulement sa serviette de toilette dans le salon et m’a dit « tu sais que je n’aime pas me doucher seule? » j’ai ri nerveusement (j’étais mal à l’aise) et lui ai dit « tu es sure que ça va? ». Elle m’a ensuite dit les yeux vers le sol qu’elle faisait référence au fait que j’allais la laisser seule dans l’appartement. Elle a ensuite (15 jours plus tard) dit qu’elle avait bien réfléchi et dit qu’elle ne voulait plus un copain mais une copine (chose qu’elle m’a par la suite répétée maintes et maintes fois). Bon je vais aller droit au but sinon ça va ça très long. Elle m’a également dit qu’elle avait rêvé qu’on était en ensemble, m’a demandé ce que je pensais des lesbiennes, m’a envoyé un message me disant qu’elle m’aimait énormément, qu’elle n’avait jamais aimé une amie autant et qu’elle ne savait même pas comment exprimer ce qu’elle ressentait pour moi parce que ça ne lui était jamais arrivé. Elle m’a dit qu’en fait elle m’aimait comme si j’étais son copain mais son attirance physique parce que je cite « je suis hetero, ok? ». Qu’elle aimait énormément passer du temps avec moi etc. On se voyait d’ailleurs tous les jours pour ainsi dire et lorsqu’on ne se voyait pas un jour ou deux elle me disait que je lui avait trop manqué. Elle est aussi très tactile (ça fait partie de sa personnalité mais j’ai remarqué qu’avec ma coloc, qui est sa deuxième amie la plus proche près moi, elle ne l’est pas et est au contraire presque retissante au contact physique que ma coloc semble chercher auprès d’elle). Par exemple lorsqu’on marche dans la rue elle est toujours accrochée à mon bras. Une fois elle me tenait même par la taille. Elle m’a malgré tout ça presque toujours parlé de garçons et semblait désespérée, elle voulait un copain à tous prix. Je suis du coup tombée amoureuse d’elle et ai fini par lui dire durant le confinement parce que je souffrais trop et me suis dit qu’elle attendait peut être aussi que moi je fasse un pas (ce que je n’avais jamais fait). Ça ne s’est pas bien passé. Elle m’a demandé si j’étais lesbienne (je lui ai dit que non vu que j’avais déjà été amoureuse des garçons). Elle m’a dit qu’elle elle ne l’était pas et qu’elle avait était attirée par des filles sexuellement mais que c’était tout. Elle m’a dit que je ne pouvais pas être amoureuse d’elle et que j’étais confuse. Elle m’a demandé si je l’avais dit à quelqu’un. Le lendemain j’étais tellement mal que je lui ai dit que j’étais confuse ce à quoi elle a répondu que si je ressentais des choses trop fortes pour elle il valait mieux qu’elle s’éloigne. On s’est pas parlé pendant un moment et je suis revenue vers elle. On a recommencé à parlé plus ou moins selon les moments. Elle a recommencé à m’envoyer beaucoup de photos/ vidéos d’elle etc mais m’a dit des choses blessantes notamment dans un groupe whatsapp que nous toutes les 3 avec ma coloc. Nous parlions d’une nuit ou j’aurai besoin qu’on m’héberge ce à quoi la coloc a répondu que je pouvais dormir chez l’une ou l’autre sans soucis. Elle a dit que je ne dormirai pas chez elle, que je comprendrais ses raisons. Bref je suis totalement perdue. Me suis-je fait des films? Est-elle dans le déni? Emma



Je ressens des sentiments ambigus pour ma meilleure amie…

Bonjour, Depuis quelques temps, je ressens quelques sentiments ambiguës pour ma meilleure amie. Quand on s'est rencontrés, on a pas mis longtemps pour bien s'entendre et sortir ensemble. Cela n'a pas fonctionné, on a fini par se séparer aussi rapidement. Mais on était pas fâchés et on continuait de s'apprécier alors une amitié s'est nouée entre nous. J'ai été auprès d'elle quand elle est retombée amoureuse d'un autre garçon. J'ai vraiment essayer d'oublier mes sentiments et de me consacrer à notre amitié, car au fond, je l'aimais encore. Quand elle m'a parlé de ce garçon, j'ai vraiment davantage tenté de mettre mes sentiments de côté. Je ne souhaite que son bonheur après tout. Puis, elle n'a jamais réussi à se confesser à ce garçon, pour diverses raisons. J'ai été auprès d'elle quand elle essayait de passer à autre chose. Je sais pas si j'ai été un bon ami, j'avais du mal à l'encourager au fond. Dernièrement, on a eu un sacré pétrin qui nous a pas mal rapprochés. Mais il y a ce garçon qu'elle ne peut pas oublier Je suis fatigué de mon côté d'espérer, et de mettre mes sentiments de côté. Mais je suis également très triste de la voir endurer le même tourment que moi. Je l'aime et je ne veux pas me séparer d'elle. Mais je ne veux plus me faire de faux espoirs. Actuellement, je pense qu'elle est perdue dans ses sentiments et moi aussi. Si on se met ensemble, j'ai peur que ça ne fonctionne pas mieux qu'avant. Un soir, elle m'a dit que quand elle verra plus clair, elle me ferais part de sa décision Je suppose qu'il me reste à attendre et ne pas me précipiter. Mais j'ai peur de ce que la distance pourrait nous faire, j'ai peur de mes sentiments aussi. Qu'est-ce qui se passerait si je rencontrais quelqu'un ? Ou qu'elle finisse par être avec ce garçon ? De mon côté, je me sens bien égoïste pour agir ainsi, espérer, ne pas l'encourager sincèrement, la vouloir pour moi parfois, être jaloux des personnes qui l'approche, et avoir flirté avec d'autres personnes il y a quelques mois... S'il vous plait, aidez moi. Je veux qu'elle soit heureuse mais je ne veux plus mettre mes sentiments de côté.


Je me pose des questions sur les relations d’amitié quand ...

Bonjour, Je me poste quelques interrogation sur les relations d'amitié quand on fait partie d'une minorité sexuelle. Quand une personne homosexuelle veut se faire des amis, comment doit-t-elle s'y prendre? Je veux dire que forcément une personne homosexuelle doit se faire des amis du sexe opposé avant de rencontrer l'amour. Est-ce qu'elle peut continuer à se faire des amis du sexe avec lequel elle est attirée? (Ex: un homosexuel qui développe une amitié avec un autre homme). En fait, je me pose cela, car je suis un gay «straight». Du coup, naturellement, je suis porté à avoir des amis . Bien que j'ai fait mon coming out, je me demande si je ne devrais pas le dire à toutes les personnes qui gravitent autour de moi alors que j'en ai parlé à plusieurs personnes, mais pas à toutes les entreprises autour de moi. -Juste celles qui sont le plus sont en contact avec moi-. (ex: ma famille proche, certains proches de l'entreprise , des amis et à mes grands-parents.) En résumé, on peut résumer cela comment fonctionne les relations amitié vs amour quand on fait partie d'une minorité sexuelle. Est-ce que les relations d'amitié du sexe opposé vont se développer automatiquement une fois que le plafond de verre de mon coming out sera tout défoncé ou que cela n'a pas rapport? ( Je ne l'ai pas dit à ma famille élargie et mes collègues de travail, sauf que je prévois en faire une annonce durant la semaine du 17 mai pour sensibiliser certains de mes collègues de travail). Merci de prendre le temps de bien me répondre Scrameustache


J’ai couché avec la copine de mon meilleur ami. Que ...

Ok, la y a un soucis. Bonsoir à tous. J'ai fait une bêtise. Enfin, de mon point de vue, s'en est une. Hier, j'étais invité chez ma meilleure amie ainsi que mon meilleur ami, qui sont tout deux en couple. La soirée se passe bien. On rigole. On s'amuse. On boit. Et mon meilleur ami, travailler aujourd'hui. Donc il est parti se coucher. Et donc, il resté moi et Lara, ma meilleure amie. Et en faite, on a fini par coucher ensemble, dans son canapé, pendant que Florian, mon meilleur ami dormais. J'ai essayé de refuser ses avances au début, mais elle connaît mon point faible. Le soufflement dans le cou. Enfin bref. Le problème est que, elle a trompé son copain et donc mon meilleur ami. Et moi, j'ai trahi mon BF. Maintenant j'aurais du mal à être dans la même pièce que les 2. Je regrette. J'ose pas le dire à Florian. Car c'est un gars hyper sympa, avec qui je m'amuse. Mais j'ai peur également, de perdre ma meilleure amie. Je sais pas ce qui lui a pris, elle qui est contre l'infidélité.Vous pensez que je devrais le dire à Florian et me couper les ponts avec les 2. Ou vivre dans un sentiment de trahison et de peur que Lara recommence Toine



Je n’ai jamais eu de copain et j’aime le caractère ...

J'ai 18 ans, je n'ai jamais eu de copains. Et en regardant un reportage, je me suis dite, est ce que je ne serais pas homosexuelle du coup ? J'ai déjà été attiré par plusieurs garçons. Il y a quelques jours je me suis dite en parlant d'une amie que si c'était un mec je pourrai sortir avec. J'aime son caractère et je voudrais le retrouver chez mon partenaire. En disant ça, j'ai cru que j'étais tombé amoureuse d'elle car ça m'a semblé être malsain de dire que si ma pote était un mec je pourrais sortir avec. Depuis quelques jours, mon cerveau me persuade que du coup je suis attiré vers les filles alors que pas du tout et que je ressens pas du tout d'attirance sexuelle envers les filles. Alors suis-je homo ou toujours hetero ?