Quelles peuvent être les conséquences de la difficulté à accepter sa possible homosexualité?


Quelles peuvent être les conséquences d’un garçon à avoir de la difficulté à accepté sa possible homosexualité?
Noémie
 
Salut Noémie !
Merci beaucoup de nous écrire, on apprécie beaucoup ta confiance en AlterHéros.
Tu te demandes quelles sont les conséquences de la non-acceptation de sa possible homosexualité.
Qu’est-ce que tu veux dire exactement par “possible homosexualité” ? Est-ce que tu poses ta question parce qu’un garçon de ton entourage est peut-être homosexuel et que tu aimerais lui dire que c’est correct d’être gay ? Si c’est le cas, est-ce qu’il t’a parlé de ses questionnements au sujet de son orientation sexuelle ou c’est plutôt toi qui as déterminé qu’il était possiblement homosexuel ?
N’oublions pas qu’on ne peut pas connaître l’orientation sexuelle d’une personne avant que celle-ci nous en parle. La façon de s’habiller, de bouger ou de parler n’est jamais un indice valide pour déterminer l’orientation sexuelle d’une personne. Si jamais tu as des doutes quant à l’orientation sexuelle d’un.e ami.e, ma seule suggestion est de lui poser des questions ouvertes (“Est-ce que tu es amoureux.se de quelqu’un” plutôt que “As-tu un chum / une blonde?”) et lui démontrer ton ouverture envers les personnes bisexuelles et homosexuelles, par exemple en lui disant que tu apprécies beaucoup le fait qu’un.e tel.le artiste soit ouvertement gay, lesbienne ou bisexuel.le parce que c’est un super modèle positif !
Pour répondre à ta question, le fait d’avoir de la difficulté à accepter sa propre homosexualité ou de trouver très anxiogène de se questionner à propos de son orientation sexuelle est souvent basée dans l’homophobie intériorisée.
L’homophobie intériorisée se développe particulièrement quand on grandit dans un milieu homophobe (où l’on n’aime pas, on méprise, on ressent du dégoût ou de la peur envers les personnes homosexuelles) et que l’on finit par se dire que l’homosexualité est quelque chose de mal… et que le fait d’être soi-même homosexuel.le est tout à fait inacceptable. Comme l’explique l’organisme ALPABEM sur son site web: Les homosexuels eux-mêmes intériorisent les préjugés, les normes sociales homophobes et en viennent à se dévaloriser, voire à se détester eux-mêmes, et à dévaloriser, voire à détester les homosexuels de leur entourage”
Les conséquences peuvent être nombreuses. Selon le Centre d’orientation sexuelle de l’Université McGill: “L’homophobie intériorisée peut affecter l’image de soi, limiter ou orienter ses propres aspirations, inhiber ses relations, susciter de l’anxiété, mener à la dépression, à l’usage de drogues ou au suicide.” Toujours selon ALPABEM, au sujet des jeunes hommes gais qui vivent de l’homophobie intériorisée: “Il leur manque souvent des ressources suffisantes et nécessaires pour devenir des personnes confiantes. De ce fait, plusieurs autres problématiques peuvent découler, comme entre autres les relations sexuelles non protégées; une personne ayant une faible estime de soi aura plus tendance à adopter des comportements à haut risque et autodestructeurs.”
J’espère que le tout répond à ta question et te donne de bonnes pistes de réflexion.
N’hésite pas à nous réécrire au besoin !
Au plaisir,
Marie-Édith Vigneau, B.A. sexologie, DESS travail social


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.


Leave a comment

One thought on “Quelles peuvent être les conséquences de la difficulté à accepter sa possible homosexualité?