Que suis-je? Je n’arrive pas à définir mon genre, je suis un peu perdu..


Bonjour ^^’

Je me pose pas mal de questions sur mon genre..

Alors voilà :

J’ai été assigné fille à la naissance.

J’éprouve pas mal de dysphorie de genre, surtout à l’égard de ma poitrine..

Pour ce qui est de mon expression de genre, je préfère quand même m’habiller en jupe ou en chemise, ça dépend des jours.

Il faut savoir que comme je me posais beaucoup de questions, j’ai demandé à mes amis proches qu’on me nomme par un prénom mixte. Et jusqu’à maintenant je identifiait comme non binaire (neutrois)

Mais en fait, on y réfléchissant, je préfère qu’on me genre au masculin, avec les pronoms masculins.

Mais du coup que suis je ? J’arrive pas à me définir, je suis un peu perdu..

 

Bonjour Yūki!

 

Merci de faire confiance à notre équipe pour répondre à ta question. 🙂

 

Premièrement, en rapport avec l’expression de genre, c’est absolument correct de porter des vêtements qui ne sont généralement pas associés à notre identité de genre. L’expression de genre ne représente pas nécessairement cette dernière. Pour développer un peu plus, je t’insère un extrait d’une ancienne réponse:

« Comme tu le sais peut-être, l’expression de genre et l’identité de genre sont deux choses différentes. Ce qui peut porter à confusion c’est le fait qu’on appelle ça “expression de genre”, comme si notre expression devait forcément exprimer notre genre. Alors que si ça se trouve, on a juste envie de porter les habits qu’on trouve beaux ou confortables, de jouer aux sports qu’on aime, de faire des activités qui nous plaisent, sans que notre but soit d’exprimer un genre ou un autre. En fait, on appelle ça “expression de genre” en grande partie parce que les autres vont nous voir et dire qu’on est “masculin·e” ou “féminin·e”. En effet, dans notre société, certains habits, comportements, hobbys, etc. sont considérés féminins, et d’autres masculins. Certaines personnes trans rentrent dans les stéréotypes du genre auquel iels s’identifient, et d’autres non. Il y a des hommes trans qui sont féminins, et des femmes trans qui sont masculines. C’est le cas également pour les personnes cis. Il y a des hommes cis qui sont féminins, et des femmes cis qui sont masculines. Ce que je veux dire par cela, c’est que les comportements, les habits, les coupes de cheveux, etc se font poser une étiquette de genre par la société, mais en soi, aucune de ces choses ne sont réservées à un seul genre! Il est certain qu’explorer l’expression de genre peut aider les personnes en questionnement à trouver ce qui les rend plus confortables, mais elle n’a tout de même pas à être conforme avec notre identité de genre. »

 

Ensuite, pour ce qui est des pronoms et des accords, c’est aussi une question d’utiliser ceux avec lesquels tu es le plus confortable. Tu pourrais demander à tes ami·e·s de te genrer au masculin pour voir comment ça te fait sentir? De plus, peu importe les pronoms que tu utilises, ces derniers ne changent pas nécessairement ton identité de genre. Les pronoms sont plutôt considérés comme faisant partie de l’expression de genre. Tu pourrais donc utiliser des pronoms et accords masculins tout en étant non-binaire et/ou neutrois! Sinon, pour t’aider dans ta réflexion, tu pourrais continuer à lire et t’informer sur les différentes identités, voici des articles ici et ici.

 

Finalement, puisque tu mentionnes ressentir de la dysphorie de genre à l’égard de ta poitrine, as-tu déjà pensé à essayer un binder? Voici un autre extrait d’une ancienne réponse qui en parle:

« Sinon, pour donner l’apparence d’un torse plat sous les habits, tu peux utiliser un binder, ce qui serait la méthode la plus sécuritaire. Cependant, il faut veiller à ne pas le porter plus de 8 heures d’affilée, il faut prendre des pauses dès que tu peux, et porter une taille qui te convient. Voici deux sites sur lesquels tu pourrais en acheter: gc2b et Spectrum Outfitters. Si jamais tu n’as pas le budget pour des binders, tu peux toujours essayer de porter des soutiens-gorge de sport ou maillots de bain en dessous de tes vêtements, ça peut aider un peu à aplatir la poitrine. »

 

J’espère que cette réponse pourra t’aider. N’hésite pas à nous recontacter au besoin!

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


Avatar photo

About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.